Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Le combat politique

 

Socialistes et communistes s'entendent sur un minimum politique, c'est -le programme commun de la gauche-.

De passage à Lyon dans le cadre de la campagne pour les élections législatives de mars 1973, le premier secrétaire d'alors du Parti socialiste est interpellé par  Lebrun sur l'avenir de la Caraïbe, la Guyane et la Réunion.

Cinq minutes d'échanges, au terme desquels le candidat potentiel à l'Elysée de l'époque, renvoie son interlocuteur à la page 183 des dispositions du programme commun...

...Ouvrant la voie à l'autodétermination pour ces peuples, sur leur destin.

Une promesse non tenue, mais le courant est passé pour longtemps entre les deux hommes, car …

... II appelle les caraïbéens de Lyon à accorder leurs suffrages à ce candidat, lors des élections présidentielles prématurées du 19 mai, c'était un geste politique courageux... en effet,

Abel s'en va, pour cause de mutation professionnelle, Léonce rend hommage à un compagnon de combat, qui a bien mérité de la Caraïbe.

En novembre, Léonce saisit cette conjoncture pour proposer une refonte des institutions associatives, et une autre gestion basée sur la rigueur et la responsabilité...

...Mais il est écarté de la direction des affaires par une majorité d'aigris, pour manque d'esprit révolutionnaire…

...des personnes, qui selon les dernières nouvelles, bénéficient des 40 % de vie chère, versés par… l'État français.

Le personnage se retire déçu, mais sans amertume, le combat continue.

 L'homme entre en politique au sein d'une grande formation,  dans le cadre du -programme commun de la gauche- auquel il adhère...

...C'est un univers nouveau que Léonce découvre, le poids du sectarisme, le choc des petites ambitions pour plumer la volaille électorale... Vous avez dit Socialisme...

Peu importe, son combat est ailleurs... des rendez vous avec les médias pour traiter des problèmes concernant l'Emigration caraïbéenne

De congrès en conventions, Lebrun ferraille avec les militants dans l'espoir d'imposer l'idée même de la spécificité carïbéenne, guyanaise et réunionnaise.

A la Commission -Tiers Monde- du parti, il redécouvre l'Afrique, ses problèmes économiques, le discours du Président Senghor chef d'état duSénégal, patrie de Cheikh Anta Diop, 1923-1986, sur les termes de l'échange.

1977 - Un matin de Septembre, pour quelques nationalisations de plus, les perspectives envisagées à la page 183 du programme commun, d'un gouvernement éventuel de la gauche, s'éloignent durablement semble- t-il , c'est l'effondrement

 

Le mouvement associatif

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy