Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui a quitté l’Armée avec le grade de Général de Division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait l'étoffe de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...avec bien entendu les attributs de Général d’Armée (5 étoiles) mais voilà, le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, "superviseur" des champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il me voyait déja un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était pas mon goût, ni la vocation , voire même dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, le Capitaine m'avance en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce bassin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , de guerre et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises qui ont traversé notre Monde.

 

Passons rapidement en revue...

 

… 1870  conflit avec la Prusse, défaite cuisante et perte des Régions de l'Alsace et la Lorraine cédées à l'ennemi...

 

...1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale)...

 

...1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique...

 

A ce propos on relève que le 8 Mai  est récupéré chaquue année sans vergogne en commémoration de l'Armistice du 8 Mai 1945

 

...il s'en suit une certaine confusion bien entretenue qui ferait croire à certains que la France est la seule vainqueur du conflit en cause...

 

.... une confusion qui relève de l'escroquerie intellectuelle, car les seuls vainqueurs de l'Allemegne à savoir ,les Américains, les Britanniques les Russes de l'ex- URSS et les Canadiens...

 

....qui peuvent commémorer légitimement cet évènement historique...

 

... que du reste la France qui était le centre de cette tragédie, son dispositif de défense ayant volé en éclat en Juin 1940 face à la déferlante des forces armées du 3è Reich allemand...

 

...  n'a pas été invitée à cette grande Conférence de Yalta de Février 1945, réunissant les représentants de l'Union Soviétique, les Etats unis d'Amérique et la Grande Bretagne...

 

... avec pour principale mission de régler la situation et l'avenir de l'Allemagne à la fin de cette guerre...                                                                                                 

 

...de 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie....

 

... de Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN...

 

...dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, mais le barrage ferme des Américains a freiné toute dérive en ce sens

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, autour du  Mali en pôle position...

 

...bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges et de manipulations des masse, avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste comme instruments idélogiques de combat.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables, par contre les peuples ne sont pas endormis comme jadis...

 

...et dès qu’ils auront cerné la supercherie, ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempérer  animée de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses mercenaires de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade, Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien occidental, dans cette folle entreprise impérialiste...

 

...elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte) sous la pression d'une coalition ponctuelle soviéto-américaine...

 

...ordonnant à la Grande Bretagne et la France de retirer leurs forces armées en ces lieux sous peine de gros dégâts militaires imminents.

 

Ces deux Nations ont respecté l'ultimatum.

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de recolonisation insidieuse de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

PME... préparation miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

Le Malawi

 

   

 

                                                                

 

Géographie

 

Pays de hauts plateaux, le Shire Highlands au Sud et le Nyka Uplands au Nord, le Malawi culmine à 3 048 m avec le mont Mulanje.

 

Le Grand Rift traverse le pays du nord au sud. Dans cette dépression se trouve le lac Malawi, le troisième plus grand lac d’Afrique , sa superficie couvre environ 20 % du pays.

 

À l’extrémité méridionale du lac prend naissance le fleuve Shire, qui se jette dans le Zambèze 400 km plus au sud, au Mozambique. À l’est et à l’ouest le Grand Rift est surplombé par de vastes et hauts plateaux s’élevant de 900 à 1 200 mètres au-dessus du niveau de la mer.

 

Au nord, le Nyika Uplands , haut plateau, culmine à 2 600 m , le Shire Highlands, de 600 à 1 600 m, est dominé par les monts Zomba et Mulanje culminant respectivement à 2 130 et 3 048 m.

À l’extrême Sud du pays, la plaine s’étend de 60 à 90 m au-dessus du niveau de la mer. C’est là que se trouve la plus importante densité de population de l’Afrique subsaharienne.

 

Lilongwe  capitale depuis 1971 compte plus de 400 000 habitants. Blantyre, principale place commerciale, abrite le siège de la Cour Suprême du pays , la population est passée de 109 000 habitants en 1966 à 500 000 en 1998.

 

Les îles Likoma et Chizumulu appartiennent au Malawi bien qu’elles se trouvent dans les eaux territoriales du Mozambique où elles forment une enclave.

 

Climat

Le climat du Malawi est essentiellement subtropical.

La saison des pluies dure de novembre jusqu’en avril. De mai à octobre, les précipitations deviennent très rares. D’octobre à mai, le climat est chaud et humide le long de la côte du lac, ainsi que dans la vallée du fleuve Shire et dans la zone de Lilongwe , l’humidité dans le reste du pays est plus faible.

 

De juin à août, dans la zone du lac et dans le sud du pays, la chaleur est agréable. Dans les mois qui restent, la température des nuits peut devenir relativement rigoureuse, comprise entre 5 et 14  °C.

 

Population

La population compte environ 12 millions d’habitants, dont 90 % en zone rurale. L’espérance de vie est de 46 ans pour les hommes et de 47 ans pour les femmes.

 

 Actuellement, principale cause de mortalité, l’infection due au VIH et ses complications frappent une grande partie de la population jeune-adulte

.

La majorité , 95 % de la population est africaine, divisée en plusieurs ethnies , Chewa, Nyanja, Yao, Tumbuka, Lomwe, Sena, Tonga, Ngoni, Ngonde.

 

 Européens et Asiatiques constituent le reste de la population. Les Chewas représentent le groupe ethnique dominant et le chichewa est la langue nationale, parlée dans tout le pays. L’anglais est la langue officielle, employée surtout en zone urbaine, mais tout de même connue en zone rurale.

 

Histoire

L’occupation par des hominiens remonterait à un million d’années. Les bords du lac furent habités par des populations préhistoriques entre 50 000 et 60 000 avant J.-C.

 

 Des ossements datant d’environ 8 000 ans avant J.-C. permettent de déduire que les caractéristiques physiques de la population locale étaient similaires aux ethnies qui habitent aujourd’hui la corne de l’Afrique.

Période coloniale

Ce sont les Portugais qui, au XVIe siècle, découvrent le lac Malawi ,  cette découverte fut attribuée ultérieurement à David Livingstone, qui, remontant le fleuve Shire parvint jusqu’au lac en 1859. Après quoi, l’Église presbytérienne écossaise établit autour du lac plusieurs missions, dans l’espoir d’endiguer la traite négrière  mais ce commerce continua jusqu’à la fin du XIXe siècle .

 

En 1878, un groupe de commerçants originaires de Glasgow fondèrent la compagnie African Lakes Company pour assurer l’approvisionnement des missions. D’autres Européens suivirent pour commercer, cultiver et chasser.

 

 En 1891, les Britanniques fondèrent le protectorat de l’Afrique centrale britannique et en 1907, le protectorat du Nyasaland  Nyasa en langue Yao veut dire  lac , c’est un des noms dont a été baptisé le lac Malawi, qui aujourd’hui encore est appelé Nyasa ou Niassa.

 

Les Britanniques maintinrent leur contrôle sur cette région pendant toute la première moitié du XXe siècle, en s’opposant à de nombreuses tentatives des habitants pour leur indépendance.

 Une élite africaine ayant étudié dans les écoles d’Europe et des États-Unis émerge, permettant la création, en 1944, du Nyasaland African Congress.

 

En 1953, le Nyasaland entra dans la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland, avec la Rhodésie du Nord et la Rhodésie du Sud.

 

En 1958, le docteur Hastings Kamuzu Banda , qui avait obtenu son doctorat en médecine aux USA en 1937 retourne au Malawi et devient leader du NAC, qu’il transforme en Malawi Congress Party , MCP. En 1959, prisonnier politique, il sera incarcéré à la prison de Gwelo jusqu’en 1960.

 

Il participe à la conférence constitutionnelle à Londres. Lors d’élections, le 15 avril 1961, le MCP remporte une victoire écrasante au Conseil législatif, obtenant aussi le contrôle du Conseil exécutif du Nyasaland.

L'indépendance

En 1962, le gouvernement britannique accorde l’autodétermination au Nyasaland. Banda devient premier ministre le 1er février 1963, alors que les Britanniques contrôlent encore le système financier, la sécurité et le système juridique du pays.

 

La Fédération de Rhodésie et du Nyasaland est dissoute le 31 décembre 1963, et le 6 juillet 1964, l’indépendance du Malawi est proclamée. Le pays adhère au Commonwealth.

 

Deux ans après, le Malawi adopte une nouvelle constitution avec un parti unique, et Banda comme premier président. En 1970, Banda est déclaré président à vie du MCP, et en 1971 président à vie du Malawi. L’aile paramilitaire du MCP , les jeunes pionniers, contribue à maintenir le pays sous un régime autoritaire jusqu’en 1990.

 

Banda développa un culte de la personnalité et son régime persécuta un certain nombre de minorités religieuses , Témoins de Jéhovah,  ou ethniques , confinement des habitants d’origine indienne dans des ghettos.

 

 Le transfert de fonds privés à l’étranger ou l’importation de devises étrangères étaient interdits, ce qui forçait les candidats à l’émigration à abandonner leurs biens derrière eux. Tous les médias , presse, livres, films,  étaient soumis à la censure et le courrier privé , surtout le courrier provenant de l’étranger,  ainsi que les conversations téléphoniques étaient systématiquement interceptés.

 

Suite à de nombreuses pressions tant internes qu’internationales, un référendum eut lieu le 14 juin 1993, au cours duquel les Malawites se prononcèrent massivement en faveur de l’introduction d’un régime démocratique multipartite.

 

Des élections nationales, qualifiées de libres par les observateurs internationaux, eurent lieu le 17 mai 1994 et virent l’accession à la présidence de Bakili Muluzi, chef du Front démocratique uni , FDU, . Son parti remporta également 82 des 177 sièges de l’Assemblée nationale et forma une coalition avec l’Alliance pour la démocratie.

 

La coalition fut dissoute en juin 1996 mais certains de ses membres restèrent au gouvernement.

La constitution de 1995 supprima les prérogatives de l’ancien parti unique et introduisit le libéralisme économique ainsi des réformes structurelles.

 

Les deuxièmes élections démocratiques eurent lieu le 15 juin 1999. Muluzi fut réélu pour un nouveau mandat de cinq ans, malgré une coalition entre le PCM et l’Alliance pour la démocratie.

 

Mai 2004 vit l’élection de Bingu wa Mutharika, du FDU, contre le candidat du PCM, John Tembo. Wa Mutharika quitta son parti le 5 février 2005 en invoquant des différends, en particulier à propos de sa campagne anti-corruption.

Ile Maurice

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy