Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Vivre libre ou mourir

 

 

Louis Delgrès naît en Martinique le 2 août 1766, fils du receveur roi et directeur des domaines du roi à Tobago et d'Elisabeth Morin une mulâtresse.


Dès l'âge de 17 ans il entre dans l'armée plus précisément dans les milices qui étaient réservées aux hommes d’origine africaine, libres ou esclaves.

En 1793, il accède au grade de capitaine.

 Lors de la prise de la Martinique par les anglais, il est fait prisonnier et déporté en Angleterre en 1794.rapatrié en Bretagne il fait partie de la formation des bataillons de la Caraïbe et reçoit le titre de lieutenant. Ensuite il participe au siège de l'île de st Vincent où il est de nouveau prisonnier des anglais.

Libéré peu de temps après il est nommé chef de bataillon le 1er octobre 1799 et s'embarque pour la Guadeloupe.il deviendra l'aide de camp de lacrosse, capitaine général Lacrosse plus exactement qui sera gouverneur de Guadeloupe.

 Très vite celui ci heurte par sa politique commerciale et son attitude humiliante envers les esclaves africains. Il se voit éloigné du pouvoir et est expulsé de l’île.

Après ces évènements un gouvernement provisoire de la Guadeloupe est mis en place et présidé par un officier mulâtre Magloire Pélage ancien esclave originaire de la Martinique.

En 1802 Delgrès est promu au grade de colonel par Pelage et est placé en tête de l'arrondissement de Basse Terre cette année au mois de mai le général Richepance arrive en Guadeloupe.

 Il est chargé par Napoléon de rétablir l’Esclavage, il commence par mettre aux fers, les soldats à Pointe à Pitre .Si les soldats caribéens comme Pelage restent tout de même fidèle à une « Mère Patrie » , malgré ces nouvelles dispositions Delgrès lui ne peut supporter cet humiliant retour en arrière; ainsi à Basse Terre, le 10 mai 1802 il proclame…



…La résistance à l'oppression est un droit naturel. la divinité même ne peut être offensée que nous défendions notre cause et toi postérité, accorde une larme à nos malheurs et nous mourrons satisfaits.



Autour de lui la résistance se met en place des militaires puis des civils le rejoignent pour défendre leur liberté. Parmi ses compagnons de la révolte on peut citer Joseph Ignace, la mulâtresse Solitude qui connaîtront eux aussi un destin aussi tragique qu'héroïque.

 Après une dizaine de jours de combats acharnés les résistants quittent le Fort saint Charles de Basse terre. Une partie est dirigée par Ignace ce capitaine de l'armée coloniale qui avait rejoint Delgrès au tout début, s’achemine vers Pointe à Pitre.

 Malheureusement Ignace subit les assauts des troupes de Pelage au Fort de Bainbridge. Il préférera se suicider plutôt que de se livrer. Ses compagnons seront tués.

 Solitude sera pendue dès la naissance de son enfant, Delgrès monte sur les hauteurs de Matouba, le 28 mai 1802 au moment du dernier assaut des troupes de Richepance, Delgrès et ses compagnons se suicident en faisant sauter dans l'habitation des barils de poudre.



Parole de Delgrès , on en veut à notre liberté, mes amis, sachons la défendre en gens de cœur préférons la mort à l'Esclavage.


Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy