Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui a quitté l’Armée avec le grade de Général de Division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait l'étoffe de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...avec bien entendu les attributs de Général d’Armée (5 étoiles) mais voilà, le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, "superviseur" des champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il me voyait déja un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était pas mon goût, ni la vocation , voire même dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, le Capitaine m'avance en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce bassin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , de guerre et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises qui ont traversé notre Monde.

 

Passons rapidement en revue...

 

… 1870  conflit avec la Prusse, défaite cuisante et perte des Régions de l'Alsace et la Lorraine cédées à l'ennemi...

 

...1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale)...

 

...1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique...

 

A ce propos on relève que le 8 Mai  est récupéré chaquue année sans vergogne en commémoration de l'Armistice du 8 Mai 1945

 

...il s'en suit une certaine confusion bien entretenue qui ferait croire à certains que la France est la seule vainqueur du conflit en cause...

 

.... une confusion qui relève de l'escroquerie intellectuelle, car les seuls vainqueurs de l'Allemegne à savoir ,les Américains, les Britanniques les Russes de l'ex- URSS et les Canadiens...

 

....qui peuvent commémorer légitimement cet évènement historique...

 

... que du reste la France qui était le centre de cette tragédie, son dispositif de défense ayant volé en éclat en Juin 1940 face à la déferlante des forces armées du 3è Reich allemand...

 

...  n'a pas été invitée à cette grande Conférence de Yalta de Février 1945, réunissant les représentants de l'Union Soviétique, les Etats unis d'Amérique et la Grande Bretagne...

 

... avec pour principale mission de régler la situation et l'avenir de l'Allemagne à la fin de cette guerre...                                                                                                 

 

...de 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie....

 

... de Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN...

 

...dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, mais le barrage ferme des Américains a freiné toute dérive en ce sens

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, autour du  Mali en pôle position...

 

...bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges et de manipulations des masse, avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste comme instruments idélogiques de combat.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables, par contre les peuples ne sont pas endormis comme jadis...

 

...et dès qu’ils auront cerné la supercherie, ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempérer  animée de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses mercenaires de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade, Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien occidental, dans cette folle entreprise impérialiste...

 

...elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte) sous la pression d'une coalition ponctuelle soviéto-américaine...

 

...ordonnant à la Grande Bretagne et la France de retirer leurs forces armées en ces lieux sous peine de gros dégâts militaires imminents.

 

Ces deux Nations ont respecté l'ultimatum.

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de recolonisation insidieuse de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

PME... préparation miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

Zimbabwe

 

 

Géographie

 
État d’Afrique australe d’une superficie de 390308 km², le Zimbabwe est formé d’un ensemble de plateaux cristallins. Sa capitale est Harare

Le Zimbabwe est un pays d'Afrique australe dépourvu d'accès à la mer, et partage ses 3 066 km de frontières avec la Zambie au nord-ouest ,797 km, l'Afrique du Sud au sud ,225 km, le Botswana au sud-ouest ,813 km, et le Mozambique à l'est ,1 231 km.

 

Il est très proche de la Namibie mais en est séparé par une portion du territoire botswanais. Il se situe entre les 15e et 23e parallèles sud en latitude et les 25e et 34e méridiens est en longitude.

 

Le pays couvre une superficie totale de 390 757 km2 dont 1 % de terres immergées, chiffres qui n'ont pas évolué depuis son indépendance en 1980.

 

Il ne comprend ni enclave à l'étranger ni possession outre-mer. Il est classé 61e dans la liste globale des pays par superficie, et 26e d'Afrique.

 

C'est un pays de hauts plateaux. Son point culminant est le mont Nyangani situé dans les régions montagneuses de l'est et qui atteint 2 592 m, alors que son point bas se situe à 162 m d'altitude.

 

La majeure partie du pays se situe sur un plateau central s'étirant du sud-ouest au nord-ouest où l'altitude varie entre 1 200 et 1 600 m. Environ 20 % du pays atteint moins de 900 m d'altitude.

 

Au niveau hydrographique le lac Kariba et le fleuve Zambèze délimitent la majeure partie de la frontière avec la Zambie au nord-ouest.

 

Les chutes Victoria, près de la ville de Livingstone en Zambie, font partie du fleuve et sont considérées comme parmi les plus grandes et les plus impressionnantes du monde avec 1 700 m de largeur et jusqu'à 108 m de hauteur. Elles ont d'ailleurs été inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1989.

 

Parmi les ressources naturelles se trouvent , le charbon, le chrome, l’amiante, l’or, le nickel, le cuivre, les minerais de fer, le vanadium, le lithium, l’étain, et les métaux du groupe du platine.

 

Le Zimbabwe possède un climat tropical tempéré par l'altitude, avec une saison des pluies qui s'étend en général de fin octobre à mars.

 

Les paysages naturels sont la savane sèche ou arborée, avec des forêts tropicales sempervirentes dans les régions moites et montagneuses de l'est.

 

Le fait qu'il soit situé sur des hauts plateaux est la raison pour laquelle il bénéficie d'une température moyenne annuelle de 25 °C, relativement faible par rapport à ses voisins d'Afrique australe.

 

Le climat le plus froid peut donner des températures entre 12° et 15° durant l'hiver austral, entre juin et septembre, mais pendant cette période, le plus souvent, sont observées des températures entre 19° et 21°, températures qui s'expliquent par l'altitude ,souvent + de 1000 mètres, du pays.

 

Pendant les périodes estivales, le thermomètre ne dépasse jamais les 30°. Le record du mois le plus froid remonte au mois d'Aout 1986, ou des températures de 11° et 12° furent enregistrées.

 

De larges pans du Zimbabwe étaient autrefois couverts de forêts, et représentaient ce qu'il est communément appelé le bush africain, au sein duquel on trouvait une vie sauvage importante.

 

La pauvreté, la croissance démographique et le manque de combustibles ont mené à une déforestation extensive qui avec le braconnage, ont considérablement réduit le nombre de représentants de la faune et de la flore du pays.

 

La déforestation a également mené à l'érosion des sols et à la survenue régulière de sécheresses, diminuant par là même la fertilité des terres.

 

Population

Les habitants du Zimbabwe sont majoritairement des Bantous de l’ethnie Shona , 71 %. Une forte minorité Ndebele , 17 % est présente dans le sud du pays.

Les petites minorités indienne et européenne sont venues se greffer ultérieurement. La population est chrétienne à 50 %, l’autre moitié pratiquant les religions traditionnelles.

Près du tiers de la population vit en ville. Harare, l’ancienne Salisbury, est la capitale et la première cité commerciale du pays.

Le pays compte environ 13,5 millions d’habitants EN 2008Il a plus que triplé sa population depuis 1960. Ravagé par le sida l’épidémie a fait baisser l’espérance de vie à 43,6 ans et est devenue une vraie menace pour la survie de l’État zimbabwéen.

 

Le taux de mortalité est remonté au niveau élevé de 17,9 pour mille, soit un niveau comparable à celui de l'Afrique australe ,17 pour mille.

 

Le nombre moyen d'enfants par femme, ou indicateur conjoncturel de fécondité est de 3,15, correspondant à un taux de natalité de 27,7 pour mille.

 

Le taux d'accroissement démographique est donc ralenti à environ 1 % par an ou 9,8 pour mille.

 

Les principales langues sont l'anglais, le shona et le ndébélé longtemps les seules à bénéficier du statut de  langue officielle .

 

Cependant la nouvelle Constitution de 2013 reconnaît désormais 16 langues officielles le chewa, le chibarwe, l'anglais, le kalanga, le khoïsan, le nambya, le ndau, le ndebele, le shangani, le shona, la langue des signes zimbabwéenne, le sotho, le tonga, le tswana, le venda et le xhosa.

 

80 % de la population parle anglais, ou a des notions d'anglais L' Afrikaans est parlé par environ 50 000 personnes, en partie par des blancs, mais aussi par des noirs et métis Zimbaweens.

 

Les principales religions sont le christianisme ,87 %, l'animisme ,4 %, et l'islam ,1 %. Les personnes sans religion représentent environ 8 % de la population

 

Il a plus que triplé sa population depuis 1960. Ravagé par le sida, l’épidémie a fait baisser l’espérance de vie à 43,6 ans et est devenue une vraie menace pour la survie de l’État zimbabwéen.

 

 

Le taux de mortalité est remonté au niveau élevé de 17,9 pour mille, soit un niveau comparable à celui de l'Afrique australe ,17 pour mille.

 

Le nombre moyen d'enfants par femme, ou indicateur conjoncturel de fécondité est de 3,15, correspondant à un taux de natalité de 27,7 pour mille.

 

Le taux d'accroissement démographique est donc ralenti à environ 1 % par an ou 9,8 pour mille

 

Il a plus que triplé sa population depuis 1960. Ravagé par le sida, l’épidémie a fait baisser l’espérance de vie à 43,6 ans et est devenue une vraie menace pour la survie de l’État zimbabwéen.

 

Histoire

Au Xe siècle ap. J.-C., des tribus d’origine bantoue fondent le royaume du Grand Zimbabwe, remplacé au XVe siècle par l’empire de Monomotapa.

Au début du XVIIe siècle, les Portugais obtiennent du royaume Monomotapa la totalité des richesses minières du territoire. En 1889, l’Anglais Cecil Rhodes fonde la British South Africa Company, puissante compagnie commerciale, ferroviaire et minière. Les Britanniques ne souhaitant pas l’administrer directement, le territoire, baptisé Rhodésie du Sud, choisit l’autonomie.

Le mouvement nationaliste noir se radicalise après la création, en 1953, d’une Fédération d’Afrique centrale rassemblant les deux Rhodésies et le Nyassaland , futur Malawi. En 1965, l’indépendance de la Rhodésie est unilatéralement proclamée.

Arrivé au pouvoir en 1987, le président Mugabesemble avoir aujourd’hui brûlé toutes ses cartes , les émeutes survenues courant 2000 et visant à chasser les propriétaires agricoles européens ont souligné l’état de tension du pays et l’urgence d’une réforme agraire.

En 2002 Robert Mugabe gagne les élections présidentielles lors d’un scrutin contesté
En 2003 il y a eu une grave crise agraire et politique suite à l’expropriation par Mugabe des fermiers

L’État installe sur les terres réquisitionnées des proches du régime, officiellement anciens combattants de la guerre d’indépendance. Ceux-ci n’ont cependant pas les connaissances, ni le matériel nécessaire pour cultiver leurs lopins et beaucoup de terres restent en friches.

Crise politique quand les mouvements d’opposition comme la MDC sont réprimés et les élections truquées.
 

Suite à une campagne intensive des mouvements des droits de l’Homme, des Britanniques et de l’opposition, le Commonwealth impose des mesures de rétorsion contre les principaux dirigeants du Zimbabwe.

Au sein du Commonwealth, Mugabe reçoit cependant le soutien de plusieurs pays africains et dénonce des mesures prises à l’instigation des pays blancs ,Canada, Grande-Bretagne, Australie. L’opposition locale du MDC est réprimée.
 

En 2004  conséquence de la réforme agraire, l’ancien grenier à blé de l’Afrique ne peut plus subvenir à ses besoins et 70 % de la population se retrouve sans emploi.

Le Zimbabwe se retire du Commonwealth.


En 2005 le parti de Robert Mugabe, la ZANU-PF, remporte les élections législatives face à un MDC divisé et affaibli.

 

Entre 120 000 et 1,5 millions d’habitants des bidonvilles d’Harare, bastions de l’opposition, sont expulsés à la fin du printemps lors de la destruction de leurs habitations sur ordre du gouvernement. Adoption d’une réforme constitutionnelle restreignant les droits de propriété


Les propriétaires terriens se voient interdire de faire appel de leur expropriation.


Création d’un Sénat de 66 membres.
 

En 2006 l’inflation dépasse les 1 000 %.
 

L’exode de la population vers les pays voisins s’accélère.
 

En septembre 2007  l'inflation dépasse officiellement les 7000 %.

 

En juillet2007, Mugabe et son parti, le ZANU-PF, proposèrent au parlement de voter une loi qui interdit toute fusion, restructuration ou acquisition d’une entreprise si 51 % de son capital n’était pas en possession de Zimbabwéens Nègres.

 

 Puis, en septembre2008, un accord conclu avec l’opposition du MDC fit quelque peu marche arrière sur la confiscation de fermes, bien que le ministre de la Justice affirma le contraire, que l’accord souligne le caractère raciste-colonialiste de la répartition précédente des terres, et qu’aucune restitution ne se ferait en tant que telle.

 

En décembre2008, le Zimbabwe rejeta le jugement du tribunal de la Communauté de développement d’Afrique australe qui avait estimé que les confiscations de terres menées au Zimbabwe étaient discriminatoires, racistes et illégales et que les fermiers devaient être dédommagés.


 En juin 2011, en vertu de la disposition prévoyant l'application des décisions du tribunal de la SADC dans les pays membres, la Haute cour de Pretoria en Afrique du Sud, saisie par d'anciens fermiers zimbabwéens expropriés, jugea que les biens appartenant à l'État zimbabwéen dans le pays pouvaient être saisis et mis en vente afin d'indemniser les victimes d'expropriation.

 

 En application de cette décision, trois propriétés du gouvernement zimbabwéen en Afrique du Sud furent saisies en vue de leur vente par enchère publique.

Kenya 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy