Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Trinité et Tobago

 

     

    Géographie

 

Le relief de Trinité est modelé par une chaîne de faible intensité qui longe le versant septentrional de l'île et par une plaine jalonnée de collines, qui s'étend du Nord au Sud. 40 km la séparent de Tobago, petite île d'origine volcanique.

Sa façade septentrionale est montagneuse, mais toute la partie méridionale est occupée par un plateau calcaire. Le climat, tropical, est chaud et humide, la capitale est Port d'Espagne

Réunis depuis 1889 sous une même administration coloniale et obtenant l’indépendance en 1962 au sein du Commonwealth, Trinité-et-Tobago sont les îles les plus méridionales de la Caraïbe.

Ces îles de la Caraïbe sont localisées à 12 km au large du Venezuela, à proximité du golfe de Paria. D’une superficie totale de 5 130 km2, cet État comprend deux îles de la Trinité et Tobago, distantes de 32 km et ayant pour superficie respective 4 827 km2 et 303 km2.


Les principales villes sont Port-d'Espagne avec 50 076 habitants, San Fernando ,30 115 habitants, et Arima ,29 483 habitants.

L’État compte plus de 1,3 million d’habitants. La principale agglomération est l'East-West Corridor qui regroupe 41 % de la population.

La république de Trinité-et-Tobago est divisée en neuf comtés ,Diego Martin, San Juan, Arima-Tunapuna-Piarco, Chaguanas, Couva-Tabaquite-Talparo, Sangre Grande, Siparia, Peñal Débé et Princes Town), trois municipalités ,Port-d'Espagne, Point Fortin et San Fernando et une section ,Tobago.

Le pays est occupé par trois chaînes de montagne dans la partie nord qui sont la continuité de la cordillère vénézuélienne, Northern Range et Southern Range. L’altitude maximale du pays est atteinte au cerro del Aripo qui culmine à 940 mètres.

Population

La population se caractérise par une grande diversité ethnique , on recense environ 43 % d'afro caribéens, 40 % d'Indiens , d'Inde, auxquels s'ajoute un petit pourcentage de métis et d'européens.

En 2009, Trinité-et-Tobago compte environ 1 220 000 habitants. La plupart ,94,2 % communiquent en anglais trinidadien.

La densité de la population est, en 2011, d'environ 263 hab./km². Le taux de fécondité est estimé à 1,66 enfant par femme.

Le taux de mortalité est proche de 8,1 ‰ tandis que le taux de mortalité infantile à 24,4 ‰ .

L’espérance de vie est d'environ 70 ans.

Le taux d'homicides a été en 2008 de 44,3 pour 100 000 habitants.

Concernant la population par tranche d’âge, 25,6 % de la population ont moins de 25 ans, 58,1 % ont entre 25 et 64 ans et 16,3 % ont plus de 65 ans.

Le taux d’urbanisation reste faible ,50,8 % par rapport à la moyenne. La quasi-totalité de la population est alphabète ,99,7 % des hommes et 99,6 % des femmes.

Histoire

Christophe Colomb découvre les îles en 1498. Les Britanniques conquièrent Trinité en 1797 et Tobago en 1814.

Elles deviennent indépendantes en 1962 dans le cadre du Commonwealth, suite à l'échec de la fédération des Indes occidentales voulue par les Britanniques.

Démocratie parlementaire, la république de Trinité et Tobago a un président de la République et un Premier ministre qui détient l'essentiel des pouvoirs.

Trinité-et-Tobago est membre ,de l’ONU ,Organisation des Nations Unies, de l’OEA ,l’Organisation des États américains, de l’AEC Association des États de la Caraïbe, de la CARICOM Communauté caribéenne et du Commonwealth.

Trinité-et-Tobago est un pays à revenu intermédiaire qui est en bonne santé économique. Cela lui donne donc vocation à consolider son rôle à l’échelle régionale au sein de la CARICOM, dont le Secrétaire général est trinidadien depuis 1992 ,M. Carrington, et au sein de la direction des pays d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud avec lesquels le pays est lié par des accords commerciaux et de coopération.

Des ambassades de Trinité-et-Tobago devraient être prochainement ouvertes non seulement au Costa Rica ou à Cuba mais également en Malaisie ou encore en Ouganda, afin que le pays étende sa couverture diplomatique.

Le Premier ministre trinidadien, lors du 8e Sommet de l’Union africaine de janvier 2007, a proposé à 7 pays ,Gabon, Guinée équatoriale, Tchad, Nigeria, Congo, Cameroun et Angola l’expertise trinidadienne en matière énergétique.

Le pays est également un des initiateurs de l’Association des États de la Caraïbe dont le secrétariat général se trouve à Port-d'Espagne.

En ce qui concerne la crise haïtienne Trinité-et-Tobago a adopté une attitude assez ouverte et s’est attaché à ce que la communauté caribéenne puisse apporter une aide au peuple haïtien.

C’est ainsi que des ingénieurs de la compagnie trinidadienne Petrotrin se sont rendus à Port-au-Prince en mai 2005 pour évaluer les besoins du pays en matière énergétique.

En matière de lutte contre la drogue, le pays collabore activement à la coopération régionale et accueille le siège du secrétariat du Groupe d’action financière de la Caraïbe ,GAFIC

Le pays organisé les 22 et 23 mai 2007 la neuvième réunion à haut niveau du mécanisme de coordination et de coopération UE- Amérique latine-Caraïbes sur les drogues, permettant l’adoption d’une déclaration fixant pour les années à venir de nouveaux axes de coopération entre les deux régions.

De plus, Trinité-et-Tobago a signé un accord, en septembre 2005, avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.

Il permet aux personnels des services de police, de l’immigration et des douanes de bénéficier d’un programme de formation en matière d’application de la loi.

Les États-Unis et Trinité-et-Tobago entretiennent une relation privilégiée , la majeure partie des investissements provient de cette puissance mondiale.

C’est notamment pourquoi, lors du dernier sommet des Amériques qui s’est tenu à Mar del Plata en novembre 2005, Trinité-et-Tobago s’est montré partisan du projet de zone de libre échange des Amériques ,ZLEA.

Dans le cadre du 10e FED ,Fonds européen de développement de 2008 à 2013, la programmation de l’aide de l’Union européenne se monte à 25,9 M€ et se fixe comme priorités le soutien à la transition économique et l’appui à la bonne gouvernance.

Zambie

Additional information

viagra bitcoin buy