Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le terrorisme

 

 

En ce 21 siècle nous vivons dans un monde de fous, où tous les coups diplomatiques sont servis, mensonges manipulations des masses...

 

...et dans ce tableau peu réjouissant les Occidentaux  sont en pôle position , avec deux nations qui se détachent, Les Etats Unis d’Amérique et le FRANCE de l'Europe

 

Car voici venu le temps des commémorations de tous genres, 11 Septembre 2001, les Etats Unis, 13  Novembre 2015 la  France avec un procès  à grand  renfort  de publicité  et  des médias très actifs.

 

Qu’à travers ces démonstrations hypocrites les Occidentaux veulent passer ce message au Monde, qu’ils ont eu un comportement exemplaire dans leur politique et leur diplomatie, alors que ce sont des lâches mécréants qui les   ont attaqués.

 

Qu’en cette nouvelle forme de guerre peu de moyens sans troupes, qu' ils  ont transformé par dérision en terrorisme, plus facile pour tromper les peuples, alors qu'ils pratiquent des frappes aeriennes, peu recommandables pour la morale et la philosiphe militaire.

 

Allons bon qu’au cours des 20   30 annes écoulés  notre monde a vu passer  entre autres  le massacre du Rwanda Afrique Avri 1 994  avec des interférences plus ou moins directes de Nations européennes,

 

Sans oublier le crise Yougoslave des années 1990 avec une jeune  Nation en pleine prospérité  que j’ai visité, mais que malheureusement des Ets européens  démangaient, ce qui a acconduit à le destruction  de l’oeuvre du Maréchal TITO et la dispersion des populations Serbes, Croates etc, demain l’Histoire nous dira plus.

 

Que les Etas unis ont multiplié les méfais en Amérique du Sud et dans la Caraïbe

 

S’agissant de la FRANCE dont elle occupe une partie de l’Afrique sous prétexte de terrorisme malgré la forte opposition deS populations concernées.

 

Et nous sommes en Mars 2011 avec une France  rongée par une forte affaire de financement libyen dans la campagne présidentielle de 2007 .

Une affaire gênante pour une des partis dans ce pays, alors il n’y a qu’une solution  de faire disparaître un témoin gênant,

 

Et d’ailleurs sans vergogne et suivantLL les excitation d'un pseudo philosophe, la France a décidé d’écraser la Lybie avec le soutien de certains membres de l'OTAN...

 

...dont l’Allemagre et  La Grande Bretagne malgré les recommandations du Conseil de Sécurité e l’ONU portant sur la non utilisation des armes lourdes, au titre d’une opération limitée dans le temps et l’espace.

 

 

Cette offensive de plus de 6 mois a laisser sur le terrain des milliers de victimes et d’orphelins dont personnes ne s’en  soucis, et pour moi tous les Officiers généraux ayant pris part à la campagnes libyenne...

 

...et certains membres du Conseil de sécutité et de l'OTAN que vous les connaissez, auraient dû être arrêtés et traduits pour être juger par la CPI

 

Il est évident que si la Libye avait disposé de l’Arme nucléaire, elle n’aurait pas subi un tel sort, d'où  ma préoccupation que toutes les Nations membres de l'ONU DEVRAIENT DISPOSER DE DE CETTE HAUTES TECNOLOGIE POUR ËTRE EN PAIX

 

Et  nous voici  en cette  soirée du  13 Novembre 1915 à Paris, face à un étrange commando, composé de pieds nickelés, embarqués  sans stratégie ni connaissance des combats de rue...

 

...dans une opération qui  a tourné en jus de boudin, tous les assaillants ayant été tués, sauf un qui dan un procès fleuve dira  sa vérité alors que personne n’a en mémoire des victimes  Libyennes

 

Mais un tel spectacle fait le bonheur des charlatans politiens de tous poils

 

Enfin la nouvelle Administration américaine a  décidé de déclassifier des documents top secret à propos du crash du 11 Setembre établi par le FBI ...

 

..où l’on apprend que l’Afghanistan n’avait  aucun  rôle dans ce drame  dont le donneur d’ordre était l’Arabie Saoudite

 

Enfin j’ajoute, q' aussi  spectaculaire que fut les crash du 11  Septmbre il n'a en rien apporter des solutions aux problèmes de fond que sont l’arrogance des Occidentaux ...

 

...et une  un économie ultra florissante  sans partage, acquise grâce à l’exploitation des Esclaves africains par les Etats unis,la France et la Grande Bretagne

 

Rome fut grand mais Rome sombra à vous d’ en juger

Prochainement Le Séparatisme

 

https://www.youtube.com/watch?v=U3yFpG2E7JE&list=RDU3yFpG2E7JE&start_radio=1

Addis-Abeba

 

Addis-Abeba est la capitale de l'Éthiopie Elle est située au centre du pays, sur un plateau d'une altitude comprise entre 2300 et 2 600 mètres, particularité qui lui vaut d'être la capitale la plus élevée d'Afrique et d'être 3e au plan mondial.

Géographie

Climat

Située dans la zone tropicale sèche, Addis-Abeba échappe aux chaudes températures de Djibouti, à l'est, ou du Soudan, à l'ouest, grâce à l'altitude qui permet des températures relativement agréables toute l'année . La principale saison des pluies -krämt- a lieu de juin à septembre, et rend les rues non goudronnées difficilement praticables quoique moins poussiéreuses.

Économie

Route commerciale

Addis-Abeba est reliée depuis 1917 à Djibouti, donc à la mer, par une voie de chemin de fer construite par une compagnie française dès la fin des années 1890. La vallée du Rift, en direction du sud, est facilement accessible, grâce à une route récemment goudronnée qui mène notamment à Shashamané.

Caractéristiques urbaines

Grande ville du continent africain, avec environ 4 millions d'habitants ,estimation communément admise par les géographes, pour 2,3 millions recensés seulement en 1994, Addis-Abeba endosse des fonctions politiques internationales depuis 1963, date de création de l'Organisation de l'unité africaine -OUA- sous le patronat d'Haïlé Sélassié Ier.

L'Africa Hall abrite aujourd'hui l'Union africaine qui a succ édé à la première organisation, ainsi que la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique. Cela a valu à ce quartier, qui abrite également des palais impériaux et un grand hôtel international, de beaux aménagements autour de Ménélik II Road.

Ville du pouvoir, dont les bâtiments officiels, nombreux, ne peuvent être pris en photo, Addis abrite également de beaux monuments, témoins de l'histoire éthiopienne , statue équestre de Ménélik II, colonnes commémorant la libération de 1941 -Omédla del, à Arat Kilo- ou le martyr de patriotes durant l'occupation italienne à Seddest Kilo, statue du Lion de Juda érigée à la gloire de Zaoditou, du ras Makonnen et du negus Tafari à La Gahare, gare du chemin de fer djibouto-éthiopien .

De nombreuses églises, telle que la cathédrale de la Sainte-Trinité érigée par le dernier empereur ou Bétä Guiyorguis la maison de saint Georges lieu de son couronnement en 1930, parsèment également la ville qui abrite depuis quelques années une grande mosquée, dans le quartier commerçant du Merkato, à l'ouest du quartier de Piazza -Piyassa,-

La ville accueille également une université , installée dans un ancien palais d'Haïlé Sélassié ,Le'ul Genet, paradis du Prince, depuis les années 1950, et différents centres de recherche universitaire étrangers, dont un Centre français pour les recherches éthiopiennes.

Depuis 2003, l'aéroport international de Bolé, au sud de la ville, a été réaménagé et joue un rôle de hub aéroportuaire entre l'Afrique de l'Est ,région des Grands Lacs, Kenya, Tanzanie, l'Asie et l'Europe. La compagnie aérienne Ethiopian en a fait son aéroport d'attache et y a établi ses ateliers.

Les transports urbains sont d'un part assurés par Anbessa City Bus Service Enterprise qui gère une flotte de 450 bus publics, et d'autre part par des minibus et taxis qui déservent des routes régulières.

Histoire

Fondée en 1886 par l'empereur Ménélik II sur un site de source d'eau chaude ,Filoha appréciée de l'impératrice Taytu Betul qui lui donna ce nom, la ville se développa grâce à l'implantation pérenne de l'empereur et de sa cour.

Tout d'abord implanté à Entoto, montagne  surplombant la plaine de Finfinni actuellement occupée, Ménélik entreprit la construction d'un palais -äbbi,- et les nobles ras à sa suite.

Dès le commencement l'espace occupé par les nobles et leurs domaines , safar fut très important, et l'on constate actuellement la très grande surface occupée par la ville.

Également ville d'implantation des légations européennes dès la fin des années 1890, Addis-Abeba connut un développement rapide et important.

Les besoins en bois pour la construction et le chauffage étaient tels que l'eucalyptus, arbre à la croissance rapide, y fut introduit au début du XXe siècle afin de fournir les quantités nécessaires à la population.

Les tentes de toile blanche furent ainsi rapidement remplacées par des bâtiments en dur, dont certains sont encore visibles aujourd'hui .

Les différentes célébrations de couronnement impérial y prirent place en 1917, 1928 et 1930, faisant d'Addis-Abeba une ville internationalement connue.

Occupée du 5 mai 1936 au 5 mai 1941 par les Italiens, Addis-Abeba fut le théâtre de tragiques événements  assassinat de l'abuna Paulos ,chef de l'Église orthodoxe éthiopienne en 1937, ou encore massacre d'une douzaine de patriotes ayant résisté contre l'occupant -1938 -

Capitale de l'Afrique à partir des années 1960, Addis fut également le lieu de la révolution menée en 1974-1975 par des militaires marxistes- léninistes. La place de la révolution , Abyot adäbabay, haut lieu des manifestations du régime du dictateur Mengistu, a été rebaptisée place de la Croix , Mäsqäl adäbabay ou Meskel Square.

Cette imposante esplanade a accueilli le 6 février 2005 un concert en l'honneur du soixantième anniversaire de la naissance de Bob Marley , Africa Unite qui a rassemblé environ 300 000 personnes venues du monde entier.

Subdivisions administratives

La capitale est divisée en 10 districts -Kifle ketema-

Arada

Kirkos

Gullele

Kolfe Keranyo

Akaki-Kality

Nefas Silk-Lafto

Lideta

Bole

Addis Ketema

Yeka

Ces 10 districts sont divisées en 99 kebelés.

Infrastructures

Enseignement

La capitale regroupe de nombreuses écoles primaires, secondaires ainsi que des universités /

écoles   École catholique de la cathédrale de Lideta, lycée franco-éthiopien Guébré-Mariam, General Wingate School

universités  université d'Addis Abeba,

Additional information

viagra bitcoin buy