Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

-J'ai vu la terre promise, mais il se peut que je n'y pénètre pas avec vous-


...On m’a transmis des avertissements, mais peu importe ce qui arrivera maintenant ... Et je suis arrivé à Memphis.

 Et certains commençaient à énumérer ou à commenter les menaces qui circulaient. Et ce que voulaient me faire certains de nos frères blancs dont l’âme était malade.

Ce qui va m’arriver maintenant n’importe guère

Car je suis allé au sommet de la montagne. Et je ne m’inquiète plus. Comme tout le monde, je voudrais vivre longtemps. La longévité a son prix.

 Mais je ne m’en soucie guère maintenant. Je veux simplement que la volonté de Dieu soit faite. Et il m’a permis d’atteindre le sommet de la montagne.

 Et j’ai regardé autour de moi. Et j’ai vu la terre promise. Il se peut que je n’y pénètre pas avec vous. Mais je veux vous faire savoir, ce soir, que notre peuple atteindra la Terre promise .


Ces mots sont quelques uns de ceux prononcés par Martin Luther King le 3 avril 1968, soit la veille de sa mort dans un discours prémonitoire, j’ai vu la terre promise.

 Le lendemain, 4 avril 1968, à 18h08, alors qu’il discute en compagnie de ses collaborateurs au balcon du motel de Lorraine, devant la chambre 306.

Il sera atteint d’une balle qui lui transpercera la joue, sectionnera sa colonne vertébrale et se logera au bas de sa nuque. Sa mort sera prononcée à 19h05 à l’hôpital Saint-Joseph.

 


Comme le souligne l’historien Pape Ndiaye dans la revue l’Histoire , mars 2008, l’autopsie montrera que le cœur du leader de la lutte pour les droits civiques, qui était âgé de 39 ans à sa mort, ressemblait à celui d’un homme de 60 ans.

 Il avait été épuise par le stress, la tension et l’énorme pression subie lors de la lutte pour les droits civiques, par l’existence accélérée menée à toute vitesse.

 A peine 13 années s’étaient écoulées entre le moment où il avait obtenu son doctorat en théologie, à l’âge de 26 ans et le moment où sa mort est survenue le 4 avril.

Les funérailles de Martin Luther King ont lieu le 9 avril 1968, déclarée journée de deuil national, dans sa ville natale d’Atlanta.

 Plusieurs centaines de milliers de personnes suivront le cortège funéraire.

 Des émeutes éclatent dans plusieurs ghettos noirs dans près d’une centaine de villes, et se soldent par la mort de 46 personnes.

Qui a tué Martin Luther King ? Aujourd’hui, James Earl Ray est toujours considéré officiellement comme l’unique assassin de King.

 Ayant initialement avoué l’assassinat, il se rétracte quelques jours plus tard. Jusqu’à sa mort survenue le 23 avril 1998, il ne cessera de clamer son innocence.

 La famille de Martin Luther King, à la suite d'un procès d'une durée d'un mois, avec 70 témoins, qui a eu lieu en 1999 à Memphis  ne croit pas non plus que Ray soit un comploteur isolé.

 Qui ait assassiné leader de la lutte pour les droits civiques, mais que Martin Luther King a été tué à la suite d’une conspiration impliquant des policiers de la ville de Memphis, l’Etat du Tennessee, et les Etats-Unis d’Amérique .

Il n'a fallu qu'une heure et demie de délibération au jury rassemblé en 1999 pour conclure à l'existence d'un complot contre le révérend King.

Il faut aussi noter que déjà quelques années plus tôt, en 1958, une "folle" avait tenté d'assassiner Martin Luther King, en le poignardant, ratant de peu son aorte.

 Episode que King avait également évoqué la veille de sa mort. Il en avait gardé une cicatrice qui lui rappelait la fragilité de son existence...


Beaucoup de ceux qui pensent que James Earl Ray a appuyé sur la gâchette n’était qu’un maillon d’une plus vaste conspiration, de la part d’extrêmistes Blancs comme George Wallace, gouverneur de l’Alabama entre 63 et 67...

... Qui prônait la ségrégation pour toujours ou encore John Sutherland, homme d’affaires du Sud qui avait promis 50 000 dollars pour la tête de King.

Le FBI, dirigé par  Edgard Hoover mettra Martin Luther King sous surveillance, avec la volonté explicite de le détruire .

 De fait, Martin Luther King sera qualifié par le FBI après son discours -I Have a dream- de Noir le plus dangereux pour le futur de ce pays du point de vue du communisme, du Noir et de la sécurité nationale.

 Il recevra des menaces de mort, des lettres anonymes d’insultes, des menaces de révélations sur sa vie privée car le FBI l’espionnait chez lui, dans ses bureaux et dans les hôtels où il descendait.

Le 4 mars 1968, un mois jour pour jour avant l'assassinat de Martin Luther King, Hoover envoie à ses agents une note visant à leur expliquer ce qu'est le programme Cointelpro ,Counter Intelligence Program / 

- Empêcher la coalition de groupes nationalistes noirs militants  La coalition effective des groupes nationalistes pourrait constituer le premier pas vers une révolte "mau mau" en Amérique, le début d'une véritable révolution noire.

- Empêcher la venue d'un messie qui pourrait unifier, électriser le mouvement nationaliste noir. Malcolm X aurait pu devenir ce messie.

 Il est aujourd'hui le martyr du mouvement. Martin Luther King, Stokely Carmichael et Elijah Muhammad aspirent tous à ce rôle. Elijah Muhammad est une moindre menace à cause de son âge.

 King pourrait être un véritable prétendant s'il abandonnait sa supposée obédience avec la doctrine libérale blanche et embrasait le nationalisme noir.

Carmichael possède le charisme nécessaire pour devenir un véritable danger

Le dernier discours prémonitoire de Martin Luther King le 3 avril 1968, la veille de sa mort.

Additional information

viagra bitcoin buy