Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Guinée équatoriale

 

 

Géographie

 
La Guinée équatoriale recouvre à la fois une partie continentale, le Mbini ancien Rio Muni, territoire compris entre le Gabon et le Cameroun prolongé par plusieurs petites îles Corisco, petite et grande Elobey, et une partie insulaire, qui se compose principalement des îles Bioko et Annobon.
La superficie totale est de 28051 km². Sa capitale est Malabo 

Le climat est de type équatorial, les températures sont élevées toute l’année et les précipitations très importantes.

La Guinée Equatoriale est l'un des plus petits États d'Afrique. Les frontières équato-guinéennes sont directement issues de la colonisation, comme c'est le cas de la majorité des États africains.

 

Le trait majeur de la construction territoriale de cette ancienne colonie espagnole est la réunion en un seul État de deux entités géographiques, l'une insulaire l'autre continentale très éloignées l'une de l'autre géographiquement parlant et différentes tant en ce qui concerne leur relief que leur écosystème ou leur peuplement.

 

Espaces insulaires , Les îles de Bioko et Annobón font partie d'un archipel situé au nord-ouest du pays, dans le golfe du Biafra.

 

Ce groupe d'îles appartient à la ligne du Cameroun, phénomène tectonique qui prend son origine sur le continent africain, passant par le Mont Cameroun avant de s'étendre en mer soit un total de 1 600 km.

 

Les deux principales îles équato-guinéennes sont par ailleurs séparées par Sao Tomé-et-Principe et distantes l'une de l'autre de 650 km.

 

Bioko , L’île de Bioko, appelée Fernando Po jusque dans les années 1970, est la plus grande île du Golfe de Guinée ,2 017 km2.

 

Elle est composée de deux grandes formations volcaniques séparées par une vallée. La côte, longue de 195 kilomètres, est abrupte et découpée au sud, plus basse et plus accessible au nord, avec des ports bien abrités à Malabo et Luba.

 

Annobon , L’île d’Annobon doit son nom à la date de sa découverte, le jour de l’an 1472. C’est une petite île volcanique de 18 km2.

 

La côte est abrupte excepté au nord. Le cône volcanique principal abrite un petit lac. La plupart de ses 1'900 habitants vivent de la pêche au thon et à la baleine

Population

90 % des Équato-guinéens appartiennent à la dynastie des Fangs, 8 % sont des Bubis. La religion catholique domine 75 % de la population. Le taux de croissance est de 2,6 % par an, et l’indice de fécondité de 5,6 enfants par femme. 47 % des Équato-guinéens vivent dans les villes.

La Guinée équatoriale est principalement peuplée de Bantous , Fangs ,80 %, surtout dans le Mbini , l'ancien Rio Muni devenue la Région continentale , Bubis ,10 %, dans l'île de BiokoEn 1995 on y comptait également 3 000 Bengas qui vivent sur le littoral et sur l'île de Corisco.

 

Dans cette ancienne colonie espagnole , la Guinée espagnole , indépendante depuis 1968, l'espagnol est la langue officielle.

 

Quoique peu parlé, le français a été promu au rang de seconde langue officielle en 1998, au moment où le pays a rejoint la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale ,CEMAC, adoptant le franc CFA comme monnaie nationale.

 

Ce statut permet au pays de bénéficier de son rattachement à la Francophonie. Des langues créoles à base lexicale portugaise, telles que le fá d’Ambô sur l'île d'Annobón, sont également pratiquées.

 

C'est pourquoi la Guinée équatoriale a depuis 2007 le statut d' observateur associé  de la Communauté des pays de langue portugaise.

 

Les chrétiens, surtout les catholiques, sont largement majoritaires ,90 %, dans le pays.

Histoire

À la fin du XVe siècle, les Portugais découvrent les îles de Bioko et d’Annobon. Leur installation reste limitée à quelques négriers qui pratiquent le commerce des esclaves.

Les deux îles et la partie continentale, Rio Muni Mbini, passent dans le giron de l’Espagne en 1778. Mais l’implantation espagnole se fait difficilement.

En 1959, le pays devient une province de l’Espagne Guinée espagnole. Elle obtient son indépendance en 1968. Macias Nguema, le premier président de la République de Guinée équatoriale, exerce un pouvoir dictatorial.

Il fait régner la terreur, chasse les Espagnols, massacre les populations.

En 1979, il est renversé par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo qui dirige une dictature militaire et un régime de parti unique. Rapidement, le nouveau chef d’État renoue avec l’Espagne.

Le régime de la Guinée équatoriale est de type présidentiel, le multipartisme a été instauré en 1992.

La Guinée équatoriale est une république de type présidentiel. Le président actuel est Teodoro Obiang Nguema, neveu de Francisco Macías Nguema, le précédent potentat. Le pouvoir législatif est exercé par l'Assemblée nationale.

 

Le fonctionnement des institutions est très familial, puisque tous les postes à responsabilité sont détenus par des membres de la famille du président, issu de Mongomo .

Ce pays est souvent qualifié de démocrature ,dictature sous des oripeaux démocratiques, puisqu'il existe une opposition légale contrôlée par la présidence et que l'opposition réelle est réfugiée en Espagne.

 

Son chef, Severino Moto Nsa, a déjà été condamné à plus de 100 ans de prison par contumace, accusé par le président d'avoir participé à la tentative de coup d’État lancée en 1997 contre lui.

 

Arrivé au pouvoir le 3 août 1979 à la suite d'un coup d'État, Teodoro Obiang Nguema est régulièrement reconduit par lui-même à la tête du pouvoir .

Haïti 

Additional information

viagra bitcoin buy