Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le terrorisme

 

 

En ce 21 siècle nous vivons dans un monde de fous, où tous les coups diplomatiques sont servis, mensonges manipulations des masses...

 

...et dans ce tableau peu réjouissant les Occidentaux  sont en pôle position , avec deux nations qui se détachent, Les Etats Unis d’Amérique et la FRANCE de l'Europe

 

Car voici venu le temps des commémorations de tous genres, 11 Septembre 2001, les Etats Unis, 13  Novembre 2015 la  France avec un procès  à grand  renfort  de publicité  et  des médias très actifs.

 

Qu’à travers ces démonstrations hypocrites les Occidentaux veulent passer ce message au Monde, qu’ils ont eu un comportement exemplaire dans leur politique et leur diplomatie, alors que ce sont des lâches mécréants qui les   ont attaqués.

 

Qu’en cette nouvelle forme de guerre peu de moyens sans troupes, qu' ils  ont transformé par dérision en terrorisme, plus facile pour tromper les peuples, alors qu'ils pratiquent des frappes aeriennes, peu recommandables pour la morale et la philosiphe militaire.

 

Allons bon qu’au cours des 20   30 annes écoulés  notre monde a vu passer  entre autres  le massacre du Rwanda Afrique Avri 1 994  avec des interférences plus ou moins directes de Nations européennes,

 

Sans oublier le crise Yougoslave des années 1990 avec une jeune  Nation en pleine prospérité  que j’ai visité, mais que malheureusement des Ets européens  démangaient, ce qui a acconduit à le destruction  de l’oeuvre du Maréchal TITO et la dispersion des populations Serbes, Croates etc, demain l’Histoire nous dira plus.

 

Que les Etas unis ont multiplié les méfais en Amérique du Sud et dans la Caraïbe

 

S’agissant de la FRANCE dont elle occupe une partie de l’Afrique sous prétexte de terrorisme malgré la forte opposition deS populations concernées.

 

Et nous sommes en Mars 2011 avec une France  rongée par une forte affaire de financement libyen dans la campagne présidentielle de 2007 .

Une affaire gênante pour une des partis dans ce pays, alors il n’y a qu’une solution  de faire disparaître un témoin gênant,

 

Et d’ailleurs sans vergogne et suivantLL les excitation d'un pseudo philosophe, la France a décidé d’écraser la Lybie avec le soutien de certains membres de l'OTAN...

 

...dont l’Allemagre et  La Grande Bretagne malgré les recommandations du Conseil de Sécurité e l’ONU portant sur la non utilisation des armes lourdes, au titre d’une opération limitée dans le temps et l’espace.

 

 

Cette offensive de plus de 6 mois a laisser sur le terrain des milliers de victimes et d’orphelins dont personnes ne s’en  soucis, et pour moi tous les Officiers généraux ayant pris part à la campagnes libyenne...

 

...et certains membres du Conseil de sécutité et de l'OTAN que vous les connaissez, auraient dû être arrêtés et traduits pour être juger par la CPI

 

Il est évident que si la Libye avait disposé de l’Arme nucléaire, elle n’aurait pas subi un tel sort, d'où  ma préoccupation que toutes les Nations membres de l'ONU DEVRAIENT DISPOSER DE  CETTE HAUTES TECNOLOGIE POUR ËTRE EN PAIX

 

Et  nous voici  en cette  soirée du  13 Novembre 1915 à Paris, face à un étrange commando, composé de pieds nickelés, embarqués  sans stratégie ni connaissance des combats de rue...

 

...dans une opération qui  a tourné en jus de boudin, tous les assaillants ayant été tués, sauf un qui dan un procès fleuve dira  sa vérité alors que personne n’a en mémoire des victimes  Libyennes

 

Mais un tel spectacle fait le bonheur des charlatans politiens de tous poils

 

Enfin la nouvelle Administration américaine a  décidé de déclassifier des documents top secret à propos du crash du 11 Setembre établi par le FBI ...

 

..où l’on apprend que l’Afghanistan n’avait  aucun  rôle dans ce drame  dont le donneur d’ordre était l’Arabie Saoudite

 

Enfin j’ajoute, q' aussi  spectaculaire que fut les crash du 11  Septembre il n'a en rien apporter des solutions aux problèmes de fond que sont l’arrogance des Occidentaux ...

 

...et une  un économie ultra florissante  sans partage, acquise grâce à l’exploitation des Esclaves africains par les Etats unis,la France et la Grande Bretagne

 

Rome fut grand mais Rome sombra à vous d’ en juger

Prochainement Le Séparatisme

 

https://www.youtube.com/watch?v=U3yFpG2E7JE&list=RDU3yFpG2E7JE&start_radio=1

Goodluck Jonathan

 

Goodluck Jonathan né le 20 novembre 1957 à Otueke dans la zone de gouvernement local d'Ogbia ,anciennement dans l'État de Rivers et actuellement dans l'État de Bayelsa, est un homme d'État nigérian membre du Parti démocratique populaire .

Il est président de la République du Nigeria depuis le 9 février 2010.

Candidat à la vice-présidence du PDP sur le ticket d'Umaru Yar'Adua, il est élu et investi le 29 mai 2007.

Jonathan est président de la République par intérim à partir du 9 février 2010 en raison de l'absence prolongée du président Yar'Adua qui souffre de problèmes de santé. Ce dernier décède le 5 mai 2010 et Jonathan lui succède officiellement le 9.

Jonathan est élu président lors de l'élection présidentielle du 16 avril 2011 avec 59 % des voix. Il est battu au second tour de l'élection présidentielle de 2015 par Muhammadu Buhari, qui doit lui succéder le 29 mai 2015.

Goodluck Jonathan est né le 20 novembre 1957, à Otueke, d'une famille de fabricants de canots Il est titulaire d'un doctorat de zoologie de l'université de Port Harcourt.

Il détient également une maîtrise ès sciences en hydrobiologie et en biologie de la pêche. Après ses études, il devient inspecteur d'école, lecteur à l'université et chargé de la protection environnementale. Il entre en politique en 1998.

Goodluck Jonathan et son épouse, Patience, ont deux enfants. Il est membre de l'ethnie Ijaw.

Jonathan est élu vice-gouverneur de l'État de Bayelsa, État producteur de pétrole du sud du pays, le 29 mai 1999 sur le ticket du gouverneur Diepreye Alamieyeseigha.

Le gouverneur Alamieyeseigha est mis en examen puis mis sous contrôle judiciaire au Royaume-Uni pour une affaire de blanchiment d'argent en 2005. Il est destitué par l'Assemblée de l'État de Bayelsa et Jonathan devient gouverneur le 9 décembre 2005.

En septembre 2006, un rapport de Wikileaks affirme que Patience Jonathan, la femme de Jonathan, est mise en examen pour blanchiment d'argent par la commission fédérale de lutte contre la corruption ,la Economic and Financial Crimes Commission.

Il sera prouvé plus tard que ce rapport était faux, le directeur de la Commission fédérale de lutte contre la corruption déclarant qu'elle n'est impliquée dans aucune enquête de l'EFCC.

Le PDP élit Umaru Yar'Adua comme candidat pour l'élection présidentielle d'avril 2007 et ce dernier choisit Jonathan comme candidat à la vice-présidence.

Le choix de Jonathan comme candidat à la vice-présidence est fondé sur la division géographico-religieuse du pays si Yar'Adua représente le Nord musulman, Jonathan représente lui le Sud chrétien.

Jonathan n'était pas favori parmi les candidats du Sud pour obtenir l'investiture en tant que vice-président, mais le fait qu'il n'est jamais manifesté d'intérêt pour la fonction présidentielle joue en sa faveur, et au détriment de certains comme Peter Odili.

En tant que vice-président, il est également membre du Conseil national de sécurité, du Conseil de défense nationale et du Conseil fédéral exécutif. Il est aussi président du Conseil économique national.

Il joue un rôle dans la négociation d'un accord avec des groupes militants du delta du Niger, pour la plupart Ijaws, et contribue au cessez-le-feu alors déclaré dans le cadre d'une amnistie gouvernementale.

Du 23 novembre 2009 au 23 février 2010, le président Yar'Adua est hospitalisé à Djeddah en Arabie saoudite pour des problèmes cardiaques.

L'absence de plus en plus longue de Yar'Adua laisse de jure l'État nigérian sans chef et le vice-président n'est pas enthousiaste à l'idée d'assumer la présidence.

Le 12 janvier 2010, des manifestants, menés par Wole Soyinka, dénoncent la vacance du pouvoir. Le conseil des ministres est divisé déclarant que Yar'Adua n'était pas incapable d'assurer ses fonctions..

Poussé par la puissante association des gouverneurs et par un vote du Sénat le 9 février, Jonathan accepte d'être investi président par intérim.

Cette investiture est contestée car constitutionnellement, le président doit notifier par écrit qu'il est dans l'incapacité de gouverner, ce qui n'a pas été fait. Au retour du président, il continue à assurer l'intérim, Yar'Adua ne semblant pas en mesure de reprendre ses fonctions.

Ce dernier meurt le 5 mai 2010, après un traitement médical en Arabie saoudite en novembre 2009, et Jonathan lui succède officiellement le 9 mai 2010. Le 18 mai, il nomme Namadi Sambo comme vice-président. Il promet alors de poursuivre la mise en œuvre du programme de Yar'adua

Lors de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud, alors que l'équipe nationale de football n'a pas réussi à dépasser la phase des poules, Goodluck Jonathan décide de la retirer de toute compétition pendant deux ans Il ordonne un audit sur la manière dont les fonds alloués pour l'équipe ont été dépensés.

La FIFA refuse cette enquête et déclare qu'elle expulsera le Nigeria du football mondial si celle-ci a lieu.

Elle demande finalement conseil à Amos Adamu, le ministre des Sports nigérian, limogé du pays à la suite d'une affaire de corruption, et menace le pays de ne pas verser les 8 millions d'euros dus au Nigeria pour sa participation à la Coupe du monde. Jonathan cède à la pression et lève son interdiction.

Le 15 septembre 2010, Goodluck Jonathan annonce sur Facebook son intention de se présenter pour la première fois à la prochaine élection présidentielle.

Le 16 avril 2011, Jonathan remporte l'élection présidentielle dès le premier tour avec 57 % des voix contre 31 % à Muhammadu Buhari, remportant 22 États sur 36.

Le résultat est contesté par Buhari auprès de la commission électorale et des affrontements interreligieux éclatent dans le Nord du pays, faisant plus de 800 morts en trois jours.

Les observateurs étrangers, menés par John Kufuor, ont cependant noté une bonne tenue de l'élection par rapport aux précédentes. Goodluck Jonathan prête serment et entre en fonctions officiellement fin mai 2011

Un de ses premiers objectifs est de réformer le secteur énergétique afin d’approvisionner de manière stable en électricité l’intégralité du pays.

Le Nigeria est historiquement en proie à des pannes fréquentes d’électricité. Selon les économistes, ces pannes coûtent au pays des milliards de dollars en pertes de production et importation de générateur diesel. Jonathan supervise la privatisation du secteur.

La Power Holding Company of Nigeria cède le contrôle de ses actifs à 15 entreprises soumissionnaires privées. Une opération supervisée par la CPCS Transcom Limited, une société de conseil basée au Canada spécialisée dans les projets de transport et d’infrastructures énergétiques

Le 11 octobre 2011, Goodluck Jonathan lance le plan Youth Enterprise with Innovation in Nigeria , un concours destine à exploiter l’énergie créatrice des jeunes âgés de 18 à 35 ans.

L’initiative doit créer entre 40 000 et 50 000 emplois durables à l’horizon 2014En 2013, Jonathan fait aussi l'objet d'une enquête de la part de la EFCC sur le financement de concerts au Nigeria avec Beyoncé, Snoop Dogg et Jay-Z.

Il promulgue en 2014 une loi punissant de 10 ans de prison les personnes affichant publiquement une relation homosexuelle et de 14 ans de prison celles se mariant avec une personne de même sexe, alors que l'homosexualité est déjà sévèrement réprimée au Nigéria.

Cette loi a été votée à l’unanimité par les parlementaires nigérians en 2013 et reçoit le

soutien de 92 % des Nigérians dans un pays où, selon les sondages, 98 % des habitants ne pensent pas que l'homosexualité devrait être acceptée par la société.

Le 26 août 2011, après l’explosion du bâtiment de l’ONU à Abuja , Jonathan annonce qu’il compte travailler avec l’ONU et d’autres dirigeants du monde entier pour s’assurer que le terrorisme reste sous contrôle.

Le 14 mai 2013, il déclare l'état d’urgence dans trois États nigérians du nord-est, Borno, Yobe et Amadaoua, afin de limiter des activités.

Goodluck Jonathan est contraint, début 2014, de renvoyer les chef d'état major de son armée. En effet, il les avait nommés sans concertation avec l'assemblée nationale, comme la loi l'y obligeait.

Une décision de justice en juillet 2013 a donc jugée ces nominations illégales. Jonathan se plie à cette décision en janvier, lorsque l'avocat à l'origine de la plainte lui écrit afin de lui demander de la respecter.

Le nouvel état-major est nommé en concertation avec l'assemblée nationale. Ce renvoi est toutefois interprété diversement puisque d'autres médias considèrent que le limogeage de son état major est dû à l'incapacité de ces derniers à lutter contre un groupe .

Au cours de l’année, l’administration de Jonathan subit des pressions concernant l’enlèvement de 200 écolières .

Après plusieurs manifestations de la population, considérant que le pays ne réagit pas suffisamment, Jonathan propose de libérer des prisonniers en échange de la libération des jeunes filles.

Il en discute ensuite à Paris avec les ministres des Affaires étrangères français, britannique, américain et israélien qui lui conseillent de ne pas faire de marché.

Il suit leur conseil dans un premier temps avant de finalement, le 24 mai 2014, demander un échange avec des prisonniers.

Le 28 mars 2015, il est battu lors de la président face au général et ancien chef de l'État Muhammadu Buhari. Il accepte sa défaite, demandant à ses partisans d'accepter le résultat des urnes .

L'ambition de quiconque ne justifie pas qu'on verse le sang d'un nigérian L'unité, la stabilité et le progrès de notre cher pays importent plus que tout. Il s'agit là de la première alternance démocratique du Nigéria.

Additional information

viagra bitcoin buy