Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Saint-Domingue  -pays-

 

A Saint Domingue une première insurrection éclatera en octobre 1790 parmi les mulâtres conduits par Ogé et Chavannes. Elle fut rapidement dispersée par les colons et noyée dans le sang.

Chez les Nègres ce fut l'esclave Bouckman qui, dans la nuit du 22 août 1791, rassemble au cours d'une grande cérémonie vaudou, des milliers de Nègres et appela au soulèvement. Dans la matinée du 23 août ce fut l'insurrection générale

Huit jours après le bilan , deux cents sucreries et six cents caféières détruites, des centaines d'indo- européens massacrés. Il ne reste plus aux indo - européens que le Cap, ville hâtivement transformée en camp retranché et dans l'assaut de laquelle tombera Bouckman.

Alors que les colons arrivent à circonscrire la rébellion à l'Est et au Sud de l'île, émerge au premier rang Toussaint-Louverture Il n'eût de cesse de discipliner la révolte, d'élever son niveau politique, de l'élargir en révolution , avec un seul mot d'ordre , la liberté générale et une devise -vaincre ou mourir pour la liberté- .

En 1793, pour faire face aux colons et pour organiser une armée bien à lui, il traitera avec les espagnols, en guerre contre la France et possesseur de l'autre moitié de l'île.

Les Commissaires de la République, pour écarter le péril des aristocrates feront appellent aux troupes d'esclaves qui tenaient la campagne. Celles-ci écrasèrent les aristocrates qui s'enfuirent par bateaux.

Pour transformer cette alliance de circonstance en un lien durable avec Toussaint- Louverture, Sonthonax proclamera le29 août 1793 l'Abolition de l'Esclavage. Toussaint-Louverture attendra le 25 juin 1794 pour rompre avec les espagnols et se rallier à la Révolution française qui le nommera général de division.

Toussaint-Louverture chasse les espagnols de l'île et devient en avril 1796 le chef deSaint -Domingue. Il signe des traités commerciaux avec le gouvernement américain et rapidement la prospérité revient dans la Grande Ile.

Le Directoire marque le retour de tous les réactionnaires dans l'Assemblée des Cinq-Cents, et Toussaint-Louverture craint alors qu'il ne veuille revenir sur le décret d'abolition de l'Esclavage.

Le 8 Mai 1798, Hédouville, envoyé par le Directoire nantis des pleins pouvoirs, débarque au Cap avec mission de diminuerToussaint-Louverture avant de l'abattre.

Dès son arrivée, il tentera de détruire l'armée de Saint-Domingue, en renvoyant les hommes et en la décapitant. Il tentera de relever de leur fonction les généraux Nègres, ce que n'admettra pas Toussaint-Louverture qui le rembarquera vers la France.

Avec le Consulat, Bonaparte, s'appuyant sur le camp réactionnaire, cherchera à l'approche de la paix d'Amiens 25 mars 1802 à rétablir l'Esclavage à Saint-Domingue. Il enverra, dès janvier 1802, une expédition 54 vaisseaux transportant 23 000 hommes, commandée par son beau-frère, le général Leclerc, mari de Pauline.

Toussaint-Louverture pratiquera la guerre révolutionnaire de mouvements et la politique de la terre brûlée. Leclerc remportera de nombreux succès partiels. Les troupes Nègres feront d'une résistance farouche.

Par exemple, à la crête à Pierrot, Dessalines résistera victorieusement avec 1 200 hommes aux 1200hommes de Leclerc.

Ce qu'il ne pourra obtenir par les armes Leclerc tentera de l'obtenir par la ruse. Il propose un cessez-le-feu à Toussaint-Louverture, lui garantissant que ses officiers conserveraient leurs grades, ses troupes ne seraient pas licenciées et sa garde le suivrait sur celle de ses propriétés où il accepterait de se retirer.

Toussaint-Louverture accepte le 5 mai 1802 et se rend pour négocier chez le général Brunet.

A peine était-il sorti il s'agit du général Brunet, qu'un aide de camp du général Leclerc entre accompagné d'un très grand nombre de grenadiers, qui m'environnèrent, s'emparèrent de moi, me garrottèrent comme un criminel et me conduisirent à bord de la frégate La Créole .

Je réclamai la parole du général Brunet et les promesses qu'il m'avait faites, mais inutilement, je ne le revis plus  Toussaint-Louverture cité par Aimé Césaire . Dans la nuit du 7 au 8 juin 1802.

Toussaint-Louverture fut transféré sur  Le héros ,qui fit voile aussitôt vers la France où il mourut dans un cachot muré du fort de Joux, privé de tous soins médicaux, le 7 avril 1803.

Le sort barbare réservé au général Maurepas édifiera les généraux noirs et mulâtres sur les intentions des français. Ils se rebellèrent et dès que la nouvelle du rétablissement del'Esclavage fut connue, le pays s'embrasa.

Le 5 août 1802, Charles Belair, le général favori de Toussaint-Louverture, leva solennellement le drapeau de la révolte.

Alors la situation se gâtera de manière décisive pour les français. La révolte frappait, la fièvre jaune survint qui frappa plus durement encore et emporta Leclerc en novembre 1802.

Le général Rochambeau qui lui succéda, mena une guerre d'extermination. C'est lui qui organisera des negromachies selon l'expression de Louis Sala Molins , des fêtes au cours desquelles des rebelles étaient jetés à des meutes de chiens dévorateurs .

Enjuin 1803, le coup de grâce ,  la guerre reprenait avec les Anglais dont les escadres bloquèrent les ports de St- Domingue et fournirent des armes aux armées Nègres. Le 19 novembre 1803 Rochambeau, assiégé au Cap, capitulait.
Le corps expéditionnaire ne comptait plus que 3 800 hommes, qui le lendemain quitteront Saint-Domingue à tout jamais. Le général Dessalines proclamera le 1er janvier1804 l'indépendance de l'ex-colonie.
La République Dominicaine

Additional information

viagra bitcoin buy