Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le terrorisme

 

 

En ce 21 siècle nous vivons dans un monde de fous, où tous les coups diplomatiques sont servis, mensonges manipulations des masses...

 

...et dans ce tableau peu réjouissant les Occidentaux  sont en pôle position , avec deux nations qui se détachent, Les Etats Unis d’Amérique et le FRANCE de l'Europe

 

Car voici venu le temps des commémorations de tous genres, 11 Septembre 2001, les Etats Unis, 13  Novembre 2015 la  France avec un procès  à grand  renfort  de publicité  et  des médias très actifs.

 

Qu’à travers ces démonstrations hypocrites les Occidentaux veulent passer ce message au Monde, qu’ils ont eu un comportement exemplaire dans leur politique et leur diplomatie, alors que ce sont des lâches mécréants qui les   ont attaqués.

 

Qu’en cette nouvelle forme de guerre peu de moyens sans troupes, qu' ils  ont transformé par dérision en terrorisme, plus facile pour tromper les peuples, alors qu'ils pratiquent des frappes aeriennes, peu recommandables pour la morale et la philosiphe militaire.

 

Allons bon qu’au cours des 20   30 annes écoulés  notre monde a vu passer  entre autres  le massacre du Rwanda Afrique Avri 1 994  avec des interférences plus ou moins directes de Nations européennes,

 

Sans oublier le crise Yougoslave des années 1990 avec une jeune  Nation en pleine prospérité  que j’ai visité, mais que malheureusement des Ets européens  démangaient, ce qui a acconduit à le destruction  de l’oeuvre du Maréchal TITO et la dispersion des populations Serbes, Croates etc, demain l’Histoire nous dira plus.

 

Que les Etas unis ont multiplié les méfais en Amérique du Sud et dans la Caraïbe

 

S’agissant de la FRANCE dont elle occupe une partie de l’Afrique sous prétexte de terrorisme malgré la forte opposition deS populations concernées.

 

Et nous sommes en Mars 2011 avec une France  rongée par une forte affaire de financement libyen dans la campagne présidentielle de 2007 .

Une affaire gênante pour une des partis dans ce pays, alors il n’y a qu’une solution  de faire disparaître un témoin gênant,

 

Et d’ailleurs sans vergogne et suivantLL les excitation d'un pseudo philosophe, la France a décidé d’écraser la Lybie avec le soutien de certains membres de l'OTAN...

 

...dont l’Allemagre et  La Grande Bretagne malgré les recommandations du Conseil de Sécurité e l’ONU portant sur la non utilisation des armes lourdes, au titre d’une opération limitée dans le temps et l’espace.

 

 

Cette offensive de plus de 6 mois a laisser sur le terrain des milliers de victimes et d’orphelins dont personnes ne s’en  soucis, et pour moi tous les Officiers généraux ayant pris part à la campagnes libyenne...

 

...et certains membres du Conseil de sécutité et de l'OTAN que vous les connaissez, auraient dû être arrêtés et traduits pour être juger par la CPI

 

Il est évident que si la Libye avait disposé de l’Arme nucléaire, elle n’aurait pas subi un tel sort, d'où  ma préoccupation que toutes les Nations membres de l'ONU DEVRAIENT DISPOSER DE DE CETTE HAUTES TECNOLOGIE POUR ËTRE EN PAIX

 

Et  nous voici  en cette  soirée du  13 Novembre 1915 à Paris, face à un étrange commando, composé de pieds nickelés, embarqués  sans stratégie ni connaissance des combats de rue...

 

...dans une opération qui  a tourné en jus de boudin, tous les assaillants ayant été tués, sauf un qui dan un procès fleuve dira  sa vérité alors que personne n’a en mémoire des victimes  Libyennes

 

Mais un tel spectacle fait le bonheur des charlatans politiens de tous poils

 

Enfin la nouvelle Administration américaine a  décidé de déclassifier des documents top secret à propos du crash du 11 Setembre établi par le FBI ...

 

..où l’on apprend que l’Afghanistan n’avait  aucun  rôle dans ce drame  dont le donneur d’ordre était l’Arabie Saoudite

 

Enfin j’ajoute, q' aussi  spectaculaire que fut les crash du 11  Septmbre il n'a en rien apporter des solutions aux problèmes de fond que sont l’arrogance des Occidentaux ...

 

...et une  un économie ultra florissante  sans partage, acquise grâce à l’exploitation des Esclaves africains par les Etats unis,la France et la Grande Bretagne

 

Rome fut grand mais Rome sombra à vous d’ en juger

Prochainement Le Séparatisme

 

https://www.youtube.com/watch?v=U3yFpG2E7JE&list=RDU3yFpG2E7JE&start_radio=1

Ouagadougou

 

Ouagadougou appelée familièrement Ouaga, est la capitale du Burkina Faso et la plus grande ville du pays avec une population de 1,48 million d'habitants ,2006. C'est le centre culturel, économique et administratif du pays. Les habitants de Ouagadougou sont les Ouagalais.
Le mot à l'origine est  Woogrtenga  et  Wogodogo  et signifie  là où on reçoit des honneurs, du respect 

Histoire

À l’origine, la ville s’appelait Kombemtinga, la terre des guerriers. Les versions expliquant ce changement d’appellation sont nombreuses et parfois opposées.

De façon plus certaine, on peut affirmer que la ville a été fondée au XIe siècle par les Nyonyonsé. Pour la suite, selon la version du Larlé Naba, détenteur des secrets de l’Empire mossi, les fondateurs, subissant des assauts répétés d’un peuple voisin, durent demander la protection de l'Empereur mossi Zoungrana, alors établi à Tenkodogo.

Zoungrana confia la défense de la ville à son fils Oubri. Les Nyonyonsé se soumirent, et la localité fut alors baptisée Wogdgo, Venez m’honorer . C’est cette appellation qui aurait évolué pour donner Woghodogo, puis Ouagadougou dans sa version occidentalisée.

La ville devint capitale de l’Empire mossi en 1441 sous le règne de Naba Niandéfo. Mais ce n’est qu’en 1681 qu’elle deviendra résidence permanente des empereurs morho-naba, avec Naba Sanem.

Des quartiers se créent alors rapidement autour du palais impérial. Ils ont conservé jusqu’à ce jour leur nom , Ouidi, quartier du chef de la cavalerie. Dapoya, quartier des captifs affranchis. Paspanga, où les empereurs nouvellement intronisés vont recueillir la soumission des dignitaires de l’Empire.

Devenue capitale du territoire de Haute-Volta en 1919, la ville perd sa prééminence pendant les années de partage du territoire , 1932-1947. À la reconstitution de la Haute-Volta, l’administration est de nouveau transférée à Ouagadougou.

De l’arrivée du chemin de fer, en 1954, jusqu’à l’indépendance 1960, la population de la ville va doubler, passant de 30 000 à plus de 60 000 habitants. Par la suite, le nombre de Ouagalais doublera régulièrement tous les dix ans ,  500 000 au début des années 90 et plus d’1.5 millions aujourd’hui.

Position géographique

Elle est située à peu près au centre du pays, 12°17,5' de latitude et 1°7' de longitude, dans la province du Kadiogo.
À environ 300 km au nord, on rejoint Gorom-Gorom et les portes du désert.

On est alors tout près du Niger et du Mali.
À environ 200 km au sud, on trouve le pays Gourounsi avec notamment le village de Tiébélé et ses maisons colorées, mais aussi la réserve naturelle de Nazinga. Le Ghana et le Togo sont alors très proches.

Une route part également en direction du sud-ouest pour rejoindre la ville de Bobo-Dioulasso. Elle est en très mauvais état sur certaines portions ce qui la rend relativement dangereuse.

 Des travaux ont été entrepris depuis 2005 et la sécurité de la route s'en est améliorée. La pause des cars à Boromo est un moment magique pour les touristes tant l’ambiance y est étonnante et vive.


Il est également possible d’effectuer le trajet en direction de Bobo par le train puisque Ouagadougou est reliée par voie ferrée jusqu’à Abidjan Côte d’Ivoire, voie exploitée par Sitarail.

Climat de Ouagadougou

Ouagadougou se situe approximativement au centre du Burkina Faso. Le mois le plus chaud est celui d'avril , les températures peuvent alors facilement atteindre 42°C. Le climat de la ville est tropical.

La saison pluvieuse commence au mois de juin , même si les premières pluies arrivent en mai et parfois en avril. Les ouagalais habitants de ouagadougou disent alors qu’il fait beau temps . La saison pluvieuse est la période où l'on s'acclimate le plus facilement à cause de la fraîcheur apportée par les pluies.

En octobre-novembre, les pluies se raréfient mais la température commence à baisser  en raison du mois de décembre qui correspond à la période la plus froide  la température descend à 10°C, elle s’accompagne de l’harmattan, un vent très sec.

La saison sèche se prolonge ensuite de décembre à avril. En décembre et janvier les températures chutent mais restent largement supportables.
En février-mars, les températures remontent rapidement, elles atteignent alors fréquemment 40°C.

Organisation administrative

La ville compte 30 secteurs et 17 villages pour 5 arrondissements , Baskuy, Bogodogo, Boulmiougou, Nongr-Maasom et Sig-Noghin. Chaque arrondissement est dirigé par un maire élu et dispose des mêmes attributions que les autres communes burkinabè, sauf pour le budget.

Listes des maires

1956 , premières élections municipales

1959 , dissolution du conseil municipal remplacé par une délégation spéciale

1961 à 1965 , Joseph Issoufou Conombo

1995  , Simon Compaoré

Économie et transports

La ville a peu d'industries, développées principalement dans les domaines agroalimentaires et textiles.

Pour les transports, un aéroport international code AITA OUA est présent, et la ville est le terminus d'une voie ferrée exploitée par la Sitarail en provenance d'Abidjan Côte d'Ivoire et des routes vers Lomé Togo, Bamako Mali, Niamey Niger, Accra , Ghana.

De nombreuses sociétés proposent des transports en car vers d'autres villes du Burkina, telles que Bobo Dioulasso et Ouahigouya. La ville dispose d'une ligne de bus, et s'est récemment dotée d'un échangeur autoroutier à l'est, vers le quartier de Ouaga 2000. Un autre échangeur est en construction à l'ouest, vers le quartier de Gounghin.

Les habitants de Ouagadougou circulent beaucoup en deux roues. Le parc national de motos est estimé à 600 000 motos ; 50 000 motos sont mises sur le marché chaque année.

Éducation et culture

L'université de Ouagadougou fut fondée en 1974 et fut le premier établissement d'enseignement supérieur du pays. On y trouve également des écoles supérieures à vocation de la région de l'ouest africain tel que le groupe EIER-ETSHER.

 De nombreux établissements d'enseignement supérieur sont apparus récemment , l'université polytechnique de Bobo, l'université de Koudougou, l'institut des Sciences informatiques et de gestion ISIG de Ouagadougou.

La cité accueille le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou FESPACO, le Salon International de l'artisanat de Ouagadougou SIAO, et est le site d'un des plus grands marchés d'Afrique de l'Ouest.

Sports

La capitale possède de nombreux clubs de football, dont les clubs les plus titrés au niveau national l'Étoile Filante de Ouagadougou et l'ASFA Yennenga. Les autres clubs de la ville évoluant au plus haut niveau sont /

AS SONABEL

Commune Football Club

RC Kadiogo

Santos FC

US Ouagadougou

USFA

Santé

La ville dispose d'infrastructures publiques comme le centre hospitalier national Yalgado Ouédraogo, secteur 4 de la villeet de beaucoup d'infrastructures privées.

Additional information

viagra bitcoin buy