Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Saint Vincent et Grenade

 

 

Géographie

 
Au sud de l’archipel des îles-sous-le-vent , Winwards Islands , les îles de Saint-Vincent et des Grenadines  Bequia, Mustique, Canouan, Union, Carriacou, Ronde, d’une superficie de 388 km², se situent à peu près à la hauteur de la Barbade
D’origine volcanique, Saint-Vincent est entourée de plages de sable noir. Sa capitale est Kingstown Le climat chaud bénéficie de pluies abondantes, de type cyclonique, qui favorisent le développement des forêts.

 

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est un État insulaire situé dans les îles sous le vent dans la Caraïbe. Il consiste en une île principale, Saint-Vincent, à laquelle s'ajoutent environ les deux tiers situés au nord de l'archipel des Grenadines .

 

La superficie totale du pays est 389 km2, dont 344 km2 pour la seule île de Saint-Vincent, sur laquelle est située la capitale, Kingstown.

 

L'île de Saint-Vincent est volcanique et comprend quelques hauteurs ,mornes. Le point culminant du pays est le volcan de la Soufrière à 1220 mètres d'altitude. La côte Atlantique est très rocheuse et abrupte, tandis que la côte caraïbe possède davantage de plages de sable et de baies.

Population

L’accroissement naturel est de 18 %, l’indice de fécondité de 2,4 %. 54 % de la population est urbaine. Les protestants sont majoritaires.

En 2008, la population établie était de 118 432 habitants ,appelés les Vincentais, ce qui en fait un pays peu peuplé.

 

Le pays a pour langues l'anglais et le créole vincentais.

 

L'espérance de vie s'élève à 73 ans environ.

 

L'indice de fécondité est de 1,83 enfant par femme et l'accroissement naturel de 0,26 %.

 

Saint-Vincent-et-les-Grenadines souffre d'un solde migratoire négatif -7,59 ‰.

 

Enfin, on remarque que la plupart des vincentais sont chrétiens.


Histoire 

Colonie britannique jusqu’en 1979, suite à un référendum Saint-Vincent-et-les-Grenadines est la derniere des Îles du Vent à accéder à l'indépendance obtenue le 27 Octobre 1979.

Les catastrophes naturelles ont frappé le pays durant le 20ème siècle. En 1902, le volcan La Soufrière de Saint-Vincent a explosé, tuant 2000 personnes. Beaucoup de terres agricoles ont été endommagés, et l'économie s'est détériorée.

 En avril 1979, La Soufrière de Saint-Vincent est entrée en éruption de nouveau. Bien qu'il n'y ait pas eu de morts, des milliers de personnes ont dues être évacuées, et il y a eu des dommages sur les exploitations agricoles.

En 1980 et 1987, les ouragans ont dévasté les exploitations de bananes et les plantations de noix de coco, 1998 et 1999 ont vu une saison d'ouragans très actifs, avec l'ouragan Lenny en 1999, causant d'importants dégâts sur la côte ouest de l'île.

 

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est une démocratie parlementaire membre du Commonwealth. Elle est un Royaume du Commonwealth, indépendant depuis le 27 octobre 1979, dont le chef de l'État formel est le souverain du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, à l'heure actuelle la reine Élisabeth II.

 

Elle ne réside pas dans le pays et est alors représentée par le gouverneur général de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, actuellement Frederick Ballantyne

 

 

Le pays ne possède pas d'armée officielle, bien que la Force royale de Saint-Vincent-et-les-Grenadines possède une unité de service spéciale.

 

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est membre de la Caricom, de l'Alliance bolivarienne pour les Amériques ,ALBA et de l'Organisation des États de la Caraïbe orientale ,OECO.

 

Sénégal

Additional information

viagra bitcoin buy