Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Comores

 

 

Géographie

 
Situé au Nord-Ouest de Madagascar d'une superficie de 1797 km, l'archipel des Comores est composé de trois îles d'origine volcanique , Anjouan, Mohéli et la Grande-Comore. Une quatrième île, Mayotte, appartient pour sa part à la France. Les plaines côtières étroites sont surplombées de plateaux.
Le point culminant en est le mont Kartala , 2360 m, un volcan encore actif. Le climat est de type tropical humide. Des précipitations abondantes tombent à la mousson, et les îles sont parfois balayées par des cyclones et des raz-de-marée.

 

L'archipel des Comores est constitué de quatre îles ,Grande-Comore, Mohéli, Anjouan et Mayotte à l'entrée du canal du Mozambique au nord-ouest de Madagascar et face au Mozambique.

 

Les routes maritimes transportant le pétrole provenant du Proche-Orient à destination de l'Europe et des États-Unis passent par les Comores.

 

La superficie totale de l'Union des Comores est de 2 236 km2. La capitale, Moroni, se situe sur la plus grande des îles, la Grande Comore.

 

Cette même île compte un volcan ,2 361 mètres, actif appelé le Karthala. C’est un volcan strombolien encore en activité dont la dernière coulée de lave date de 2005.

 

Un lac occupant l'un des cratères constituant une caldeira de 3 km de diamètre, la plus grande caldeira en activité du monde à l'époque, a été vaporisé, début 2005.

 

La porosité du sol de la Grande Comore explique l'inexistence de cours d'eau, contrairement aux autres îles.

 

Les terres sont à 45 % agricoles. 9 % est recouvert par la forêt et 7 % du territoire est inexploité. Les îles sont assez proches ,75 km au plus, et les fonds marins comportent beaucoup de coraux, lesquels ont fait les frais d'El Niño il y a quelques années et sont également victimes de pêche à la dynamite.

 

La grande variété de la faune sous-marine pâtit elle aussi des destructions occasionnées par la nature et les hommes: de moins en moins de requins, de moins en moins de tortues .

 

Proies faciles dont la viande est gratuite , ou encore de moins en moins d'holothuries ou  concombres de mer   appréciés de certaines populations qui les ramassent et en font le commerce.

 

Sans forcément mesurer l'impact que cette  pêche  intensive pourrait avoir, l'archipel constituant l'une des zones de réensemencement de l'Afrique de l'Est.

 

Le territoire de l’Union des Comores est divisé en îles autonomes et celles-ci en communes . Pour des raisons administratives les communes sont groupées en préfectures, réparties comme il suit /

 

Grande Comores ,ou Ngazidja, chef-lieu , Moroni , 8 préfectures.

 

Anjouan, ou Ndzuwani, chef-lieu , Mutsamudu , 5 préfectures.

 

Mohéli ,ou Mwali, chef-lieu , Fomboni , 3 préfectures.

 

Mayotte ,ou Maore, chef-lieu , Pamandzi.

 

Mayotte ,ou Maore,, qui est revendiquée par les gouvernements successifs de l'État comorien unitaire ou fédéral depuis 1975, est considérée par les Français comme une région française.

 

L’État comorien considère que l’île de Mayotte relève de sa souveraineté en accord avec la résolution 3385 de l’ONU du 12 novembre 1975.

 

C’est ce qui explique pourquoi cet État affirme que l’Assemblée générale des Nations Unies rejette , toutes autres consultations qui pourraient être organisées ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France .

 

À noter que le litige territorial n'a jamais fait l'objet d'une résolution du Conseil de sécurité qui serait contraignante, les résolutions de l'assemblée générale n'étant que facultatives tant en raison du véto français que de la pratique de cet organe de systématiquement tenir compte des référendums lorsqu'ils sont démocratiques.

 

Par ailleurs, en 1980, outre Mayotte, le président de la République islamique des Comores revendiquait les îles Glorieuses ainsi que le Banc du Geyser.

Population

Les Comoriens sont à 97 % issus de populations arabes, africaines et asiatiques. On distingue les ethnies Cafre et Makoa, les Oimatsahas et les malgaches. Ce sont à 85 % des musulmans sunnites. La plus grande ville est la capitale Moroni suivie par les ports de Domoni, Mutsamudu et Fomboni.

La population comorienne est estimée à 752 288 en 2013. L'île la plus dense est Anjouan avec 517 habitants/km², puis celle de Grande Comore avec 240 hab./km² et enfin Mohéli avec 99 hab./km².

 

Les deux tiers de la population vit en milieu rural, mais l’urbanisation progresse au rythme de 6,5 % par an. La population est jeune, 56 % des habitants ont moins de 20 ans avec un taux de croissance démographique d'environ 2 %.

 

Les projections annoncent plus de 1 500 000 personnes pour 2050 ce qui donnerait une densité de 862 hab./km²

 

D'après l'enquête démographique et de santé de 2012, le taux de fécondité est estimé à 4,3 enfants par femme, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne africaine.

Histoire

Aux premiers siècles de notre ère arrivent des populations malayo-indonésiennes et africaines. Entre le X° et le XVI° siècle, les Perses s'installent. En 1843, Mayotte est rattachée à l'île de la Réunion , les autres îles la rejoignent en 1886.

 Les Comores deviennent en 1912 une colonie , transformée en territoire d'outre-mer en 1958. En 1974, seule Mayotte se prononce pour le maintien au sein de la république française.

L'indépendance des trois autres îles est proclamée en 1975 , elles forment la République fédérale islamique des Comores. Dans les années 1980, les tensions économiques et politiques s'accroissent. Une crise éclate en 1997, lorsque Anjouan et Mohéli demandent leur rattachement à la France.

 

L'Union des Comores est une république à régime monocaméral. Plusieurs régimes se sont succédé, qui sont considérés par certains observateurs comme des dictatures violentes Le régime actuel a été adopté par un référendum en décembre 2001.

 

Les institutions actuelles sont marquées par la crise de 1997. L'Union, ainsi que chacune des trois îles, a un président qui est également chef du gouvernement. Les prérogatives du président de l'Union sont la politique extérieure et la défense.

 

Les îles disposent d'une large autonomie portant sur l'économie, les impôts, la santé, la justice. Le franc comorien est rattaché à l'euro et n'est pas une monnaie indépendante.

 

Le régime politique est un régime multipartite. Un président, chef de l'exécutif, est à sa tête, avec une présidence tournante. Chaque île bénéficie d'une très large autonomie et possède son président et son conseil.

 

La chambre législative est appelée assemblée et possède 33 membres dont 24 élus 4 à Moheli, 9 à Anjouan et 11 à la Grande Comore et 9 représentants élus au suffrage indirect en raison de 3 élus par île.

 

Ces élus sont des conseillers de l'assemblée des îles. Les membres sont élus pour cinq ans députes et conseillers.

 

  • L'assemblée de Grande Comore compte 20 membres.

  • L'assemblée d'Anjouan compte 25 membres.

  • L'assemblée de Mohéli compte 10 membres.

Des élections législatives ont lieu aux Comores le 6 décembre 2009.

 

Des primaires en vue de l'élection du président de L'union des Comores ont eu lieu le 7 novembre 2010 à Mohéli, les 3 élus à ces primaires ont été présentés au suffrage de l'union le 29 décembre 2010.

 

Le 27 novembre 2010 ont eu lieu les élections des gouverneurs des îles constituant l'Union.

Congo

Additional information

viagra bitcoin buy