MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », «  le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire » marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Un bilan devenu incontournable, sinon 

 

Il aura fallu une opération de police ayant tourné à la catastrophe que l’on sait, pour que la République soit rattrapée par son Histoire, un pan entier qu’elle a toujours eu soin de cacher à ses nationaux…

 …Car au pays des -droits de l’homme- on ne saurait, admettre que durant des siècles des populations entières furent humiliées et exploitées au profit de son bien être actuel…

… Et comme le bourreau tue toujours trois, la troisième par sa capacité à récupérer le passé à son avantage…

… Il déclare péremptoirement que ces périodes sombres furent bénéfiques pour les colonisés.

Au point où nous en sommes au niveau de l’infamie, il ne serait pas étonnant pour bien des esprits…

… Que la traite négrière et l’Esclavage transatlantique soient qualifiés de globalement positifs pour celles et ceux qui en ont été les victimes autrefois.

Dans ce même ordre d’idée, nous pourrions avancer que la période d’occupation nazie de 1940 à 1945 soit positive pour les –occupés-…

En tout cas, nous prenons date que toutes ces questions n’auront pas cessé de hanter les esprits dans les temps à venir, tant mieux…

… Car pour nous est venu le temps du bilan de ces périodes cruelles pour l’Humanité entière , lire dans Dossier -Les conséquences de l’Esclavage- et - Une évocation de l’Histoire- dont nous évoquerons dans cette rubrique les conséquences psychologiques…

Un vrai désastre dirons nous, dont aucun observateur de bonne foi, ne peut nier que l’homme africain ou caribéen  en est sorti totalement dépersonnaliser à son insu…

…Ayant semble-t-il subi un véritable lavage de cerveau et c’est dans ce contexte qu’il faut évaluer la dimension de crime contre l’Humanité…

…En effet, comment expliquer que nous ayons tant sur le plan collectif qu’au niveau individuel…

… Aussi peu de confiance dans nos propres valeurs qui sont dénigrées et rejetées, au profit de l’Occident...

…Que façonné par l’Histoire coloniale, l’homme de la Caraïbe ne veut pas reconnaître en l’africain son frère naturel de race...

…Que ce dernier laisse un Continent immense et riche pour s’exiler vers des cieux qui ne lui sont pas favorables, dominé sans aucun doute par l’affectif…un vrai cauchemar…

…On comprend mieux pourquoi nos hôtes redoutent le communautarisme, sachant par définition que ces divisions et ces incohérences facilitent leur stratégie post coloniale… lire dans points de vue croisade -Communautarisme-

Mais voilà que se dessine fort à propos la formation d’un mouvement européen de la diaspora africaine et caribéenne, le MEDAC.

 Le Mouvement Européen de la Diaspora Afro Caribéenne, dont les membres auront vocation pour mener le combat politique et  faire campagne sous ce label…

… Partout en Europe où cette démarche devrait s’avérer bénéfique pour nos communautés et le Monde Noir en général…

…Un autre lendemain, du travail en perspective...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires