Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

 Une situation explosive en Côte d'Ivoire

 

 

Comme prévu les élections présidentielles prévues initialement en Côte d’Ivoire pour le 30 Octobre 2005 n’ont pas pu se tenir à la date fixée…

… C’est un contre temps mauvais pour ce territoire, inquiétant pour l’Afrique et triste pour le Monde Noir.

Mais ce qui retient plus particulièrement notre attention, c’est la suspension par son pays d’origine du général commandant la mission militaire en Côte d’Ivoire…

… Initiée par l’Organisation des Nations Unies, baptisée –Licorne- à la suite de la mort d’un jeune ivoirien, disparu dans des conditions qui relèvent de la non assistance à personne en danger ou de l’assassinat pur et simple.

Et si les faits rapportés sont avérés, compte tenu de la nature et du contexte de cette opération de l’ONU…

… La situation de cet officier supérieur et de ces collaborateurs incriminés, relèverait du TPI, Tribunal pénal international…

… Oui mais voilà, quand on est juge et partie dans une affaire on peut se permettre des contorsions avec le Droit.

Car ce qui frappe l’opinion, c’est la dimension médiatique qu’a donné l’ex-puissance coloniale…

… Dans une affaire au regard de laquelle la tradition militaire de son armée a un goût prononcé pour le silence, la grande muette…

… Dès lors on peut s’interroger sur les raisons réelles qui ont poussé au limogeage de ces officiers…

… Dont on subodore qu’ils n’ont pas accompli les missions pour lesquelles ils avaient été dépêchés en Côte d’Ivoire car le régime est toujours en place.

En fait, si l’Opération Licorne de l’ONU sur le territoire ivoirien était précise, à savoir ramener la paix et la stabilité politique dans ce pays…

… On doute que le principal exécutant à cette mission en ait eu les mêmes préoccupations.

Aujourd’hui la Côte d’Ivoire, demain un autre territoire du Continent africain, ainsi va l’Afrique…

… Qui paie très chère le fait de n’avoir pas arraché son indépendance au prix fort, comme l’aurait souhaité le regretté et illustre Frantz Fanon. Lire dans Forum -l’imbroglio ivoirien-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy