Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Césaire Aimé,1913-2008

 

Césaire Aimé, 1913-2008 était né à Basse-Pointe Martinique, écrivain et homme politique, il est l'un des plus grands poètes contemporains de langue française et, en Afrique, l'écrivain le plus célèbre.

Cette célébrité, il la doit autant à sa poésie de la négritude qu'à son combat quotidien pour la libération définitive de l'homme Nègre et le dialogue entre les différentes civilisations.

ChezAimé Césaire, l'œuvre poétique est indissociable de l'engagement politique.

 Spectateur désolé et révolté de la situation de la Caraïbe en particulier la Martinique et la Guadeloupe, il vient à Paris, entre à l'Ecole Normale Supérieure et se mêle à la vie littéraire de l'époque , le surréalisme.

Poète de la négritude, en 1934, il fonde, avec Léon-Gontran Damas et Léopold Sédar Senghor l'Etudiant Noir revue destinée à regrouper les Africains et les Carïbéens dans l'inventaire de leurs richesses culturelles passées et dans la lutte contre le colonialisme politique et intellectuel.

En 1938, il rédige le Cahier d'un retour au pays natal avant de rentrer lui-même à la Martinique en 1939. Il publie la revue Tropiques crit ,Soleil coupé en 1948, Corps perdu en 1949, tout en militant politiquement.

Député de la Martinique en 1945, il n'a cessé d'être réélu jusqu'en 1993. Maire de Fort-de-France depuis 1946, fondateur du PPM en 1956 , partiprogressiste martiniquais il a beaucoup milité pour l'indépendance des colonies françaises d'Afrique , Discours sur le colonialisme et pour l'autonomie de la Martinique et de la Guadeloupe.

Pour ce qui relève du domaine poétique, Césaire veut à tout prix que prenne fin l'imitation des Européens et crée une poésie d' exploration remontant, sans tricher, jusqu'aux sources de lui-même et de ses frères.

L'homme trouve des images, des rythmes, des mots qui sont la vraie nature de son peuple et dont le lyrisme et la violence n'excluent pas une quête universelle de bonheur. Après Cadastre , 1961, ,Une saison au Congo ,1967 , Une tempête, 1969, ses œuvres complètes ont paru à Fort-de-France en 1976.

Césaire Aimé tente de redonner aux descendants d'esclaves, l'orgueil et la vigueur perdus, non pas en entretenant la nostalgie d'un monde d' avant, mais en créant une fraternité nouvelle, une société moderne.

Et il compte pour cela, en bonne partie, sur la puissance de la poésie qui , étymologiquement fait et ne se contente pas de décrire ou d'évoquer.

Léopold Cédar Senghor

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy