MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Et voilà que l’autre jour, une voisine me dit….

 …Mon bon Monsieur, je ne supporte plus ce monde pourri, et j’ai décidé de fermer télévision, radio, qui nous déversent en continue, mensonges et malfaisances

quant à la presse écrite, ces journalistes corrompus ne font que nous servir l’enfumage de ces politiciens en mal de pouvoir

Après mure réflexion, je me dis que cette personne avance une part de vérité, quoique je ne pourrais pas cesser de m’informer, sachant qu’il faut savoir lire entre les lignes, écouter sans entendre pour forger mon propre jugement, ma propre opinion comme on dit …

 

Replay autour d'une  l’actualité récente…

 

…tiens tiens, un nouvel stratagème pour les migrants en mal de régularisation sur le territoire européen, voire même de  naturalisationapprendre dans leur pays d’origine, à escalader les murs, pour sauver des situations désespérées en Europe, alors là, leur sort serait ipso facto résolu, avec des médias aux anges,  une récupération  politique de circonstance  et une manipulation bien construite en direction des gogos qui croient  aux bienfaits de cet eldorado imaginaire

 

Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car voilà que le Premier ministre de l’Etat hébreu en voyage en Europe, exhorte les dirigeants du Continent à durcir leurs positions vis-à-vis de l’IRAN…

 

Mais que diable redoute cette nation , déjà bénéficiant d’une protection internationale exorbitante, disposant de l’arme atomique, grâce au concours actif  de l’Occident, elle sème la mort sans vergogne sur les Palestiniens de la Bande de Gaza en Palestine colonisée en échappant à toutes condamnations , grâce à ce  véto américain au Conseil de sécurité de l’ONU…

 

 Ces Américains, toujours eux, qui vont tenter  à Singapour d’obtenir de la Corée du Nord l’arrêt du développement de son arsenal nucléaire

 

...qui ne doit rien céder, face à ce chantage inqualifiable...

 

…qu’en cas de renoncement ce pays connaîtrait la même destruction massive que la LIBYE..

 

...par le jeu sordide des provocations que les Occidentaux ont le secret...

 

...infiltrations par des forces très spéciales commandos manipulations des masses fragiles population de Bengazi  (Libye) , troubles  intérieures , guerre civile provoquée, et en même temps intervention extérieure...pour sauver la Démocratie, avec l'OTAN  à le manoeuvre militaire.

 

Sauf que face à cette agression inconsidérée, Russes et Chinois ne resteraient pas leurs mains dans les poches

 

… et  notre Planète aurait gagné son armageddon

 

Quand je vous dis qu’une frange entière de notre Humanité marche sur la tête… 

Modibo Keita  1915-1977

 

Fils de Daba Keita et Hatouma Camara, Modibo Keita, est né le 4 juin 1915 à Bamako-Coura, un quartier de Bamako Mali

De1925 à 1931, il fréquentera l'école primaire de Bamako.

A partir de 1931 il entre au lycée ,Terrason de Fougère , aujourd'hui , lycée Askia Mohamed, où trois ans plus tard il part pour l'école normale supérieure William Ponty de Dakar, il y passera deux ans.

 Modibo Keita sortira major de cette école et deviendra instituteur en septembre 1938.

En fait, Modibo Keita, qui était profondément ulcéré par la situation de l'Afrique sous domination coloniale, a mené depuis 1937 des activités dans plusieurs mouvements et associations.

Contournant l'interdiction faite aux Africains de faire de la politique, il fondera avec Mamadou Konaté , une autre grande figure de la décolonisation, l'Association des lettrés du Soudan qui deviendra par la suite le Foyer du Soudan.

Une association officiellement apolitique mais qui abordait des sujets qui l'étaient moins.

Dans une publication qu'il créera en 1943, l'œil de Kénédougou, il critique ouvertement la société féodale et le pouvoir colonial.

Toujours avec son compagnon et ancien maître, Mamadou Konaté, Modibo Keita créera la fédération des syndicats des enseignants.

Son nationalisme déterminé, ses activités politiques et syndicales le conduiront en prison.   Considéré comme un dangereux opposant par les Français, il sera interné en 1946 à la Centrale de la santé à Paris,France.

C'est en 1947 que Modibo Keita deviendra le secrétaire général du premier bureau de l'USRDA
L’année plus tard il obtiendra un siège à l'assemblée de l'Union Française.

Le 10 octobre 1953, il est élu membre de l'Assemblée Nationale française dont il occupera le mandat de premier vice-président africain.

Deux fois ministre à Paris, Modibo Keita sera également maire de Bamako.

Le 20 juillet 1960, Modibo Keita devient le chef de gouvernement de la Fédération du Mali rassemblant le Soudan , ancien nom de l'actuel Mali et le Sénégal.

Le 22 septembre 1960, après l'éclatement de la fédération, Modibo Keita deviendra le premier président de la jeune république du Mali.

Le 13 mai 1964, Modibo Keita est réélu, à la présidence de la république, mais
le 19 novembre 1968, il sera renversé par un coup d'état militaire, l'homme
moura en détention le 16 mai 1977dans des conditions jamais élucidées.
 

Amilcar Cabral

Informations supplémentaires