MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », «  le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire » marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Un rapide bilan

 

La  diffusion du message "La grande hypocrisie" a donné lieu à une bousculade sur la messagerie d’AFCAM  un vrai tabac comme on dit, avec des dizaines de demandes d’autorisation de publication sur  de blogs,  réseaux sociaux, style facebook ou directement à d’autres site internet à l’exemple du message transféré dessous

Les intervenants louent la qualité du travail opéré par votre serviteur, et la justesse de ses analyses, ce qui était déjà connu.

Ils estiment que ma présence sur la toile est incontournable, ce qui a provoqué un piratage monstre d’AFCAM, suivi ce Lundi 9/ 12 d’un arrêt  de connexion de plus de 5 heures et de réparation à la demande expresse du serveur, pour cause de sécurité, une suspension au titre de laquelle nous présentons toutes nos excuses à nos amis(es) internautes. Le site pirate a été identifié en Russie… donc intouchable.

S’agissant de l’Afrique du Sud, les auditeurs estiment  qu’après la disparition du fondateur de l’African National Congress ( Nelson Mandela) (l’ANC) qualifiée de terroriste suivant les conclusions de l’Occident, ce pays pourrait tomber dans un dangereux cycle de troubles.

Ils avancent que la politique de la main tendue a été une mauvaise pratique, dont ont été victime  les seules  populations sud africaines, d’origine africaine.

Et donc ils pensent que cette réconciliation a été le résultat d’une pression et la manipulation de la diplomatie occidentale au profit de la minorité européenne.

Donc l’ANC demandera une révision totale de la base économique de l’Afrique du Sud, qui sera suivie fatalement par un processus de violence, mais alors que fera l’Occident, et quelle communauté elle soutiendra... sachant que l’AdS n’est ni le Mali ni la Centrafrique où l’on circule comme dans un moulin.

En tout cas, les archives si elles sont fidèles, nous révéleront beaucoup de vérités sur les zones d’ombre du dossier sud africain…

Quant à moi je dédie ce succès sur la toile aux 130 ans de grand-mère, à laquelle je suis toujours très attaché, car sans elle je serais demeuré un idiot de village en terre caribéenne ou d’ailleurs

Alors, elle doit être très fière outre –tombe de son petit NEGRE, de garçon.

 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires