MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

 
Ce Vendredi 9 Mai 2014 à Feyzin (Rhône)

 

Le 9 Mai 2014 prochain les fédéralistes de l’Europe ont leur rendez -vous annuel à Feyzin  une commune du Rhône -France- à l’occasion duquel un hommage sera rendu à notre compatriote Louis Thomas Achille -1909-1994- originaire d’une grande famille de la Martinique, professeur agrégé d’anglais, enseignant au Lycée du Parc de Lyon l’un des établissements les plus cotés du pays pour la préparation au concours d’accès des grandes écoles…

En sa qualité de brillant enseignant , Louis Achille qui s’est approché dans le tard auprès de nos communautés, aurait pu rendre de grands services à la diaspora caribéenne de Lyon.

Et à travers nos échanges dans les années 1970 à la Montée de la Boucle, siège de l’Association à l’époque , il s'est félicité du combat que nous menions contre toutes formes d’obscurantisme, pour élever le niveau des uns les autres, soit par le discours politique et surtout les cours de mathématiques, français, législation appliquée, histoire, géographie, dispensés aux candidats volontaires pour les concours d’accès aux emplois de l’Etat , des collectivités territoriales et autres hôpitaux…

Voir le programme de cette journée en pièces jointes...

Et puisque l’Europe sera au cœur du débat c’est l’occasion d’évoquer cette Institution pour ne pas laisser le monopole de la parole à la période d’enfumage qui approche…

Une institution dis-je, car l’Union Européenne n’est ni un Etat, ni une Nation, mais la juxtaposition de territoires indépendants , passant de 6 membres en 1957 puis 12 et 27 de nos jours disposant de leur Histoire, langue, culture et tradition distinctes, qui cherchent désespérément une voie d’avenir pour retrouver l’éclat, le prestige , la puissance dominatrice impérialiste et colonialiste d’antan.

Accompagnée bien entendu de ce dispositif fondamental du Traité de Rome de Mars 1957, portant sur la libre circulation des personnes des biens et des capitaux.

Car c’est bel et bien toujours un Marché Commun avec ses directives et règlements plus ou moins respectés par les Etats membres, malgré leur caractère impératif, en somme une pseudo-Confédération…

Nous sommes donc loin des idéaux de pères fondateurs des années 1950, Robert Schuman et Jean Monnet, qui en lançant cette idée de l’Europe pour briser ce cercle infernal des conflits meurtriers franco- allemands.

Ces deux nations s’étant affrontées trois fois en trois quarts de siècle (1870, 1914, 1940) suivi du désastre humain que l’on sait, pensaient que la voie de l’intégration totale était lancée à moyen terme, au grand bonheur des fédéralistes..

C’était sans compter avec le nationalisme des uns, l’individualisme,  l’égoïsme des autres, certes le Continent a bénéficié d'une paix depuis 1945, hormis le conflit yougoslave, et les guerres coloniales d'indépendance nationale, mais le compte politique n'y est pas...

Et voici que cette Union a perdu le combat constitutionnel de 2005, pour se rabattre sur le rabibotage  d'unTraité de Lisbonne, non soumis au suffrage universel  dont la légitimité ne me paraît pas évidente.

Nous sommes donc placés sous le joug d’une gouvernance douce, une dictature indolore qui laisse le libre arbitre aux affairistes et politiciens de tous bords, je vise en particulier la Commission avec le mode de désignation des commissaires, la composition et le fonctionnement ne relèvent pas d’une démocratie exemplaire.

Car il ne faut pas se moquer indéfiniment des peuples en misant sur un obscurantisme entretenu, et à l’approche de renouvellement prochain du Parlement européen ( 751 membres  à partir de 2014 pour un peu plus de 500 millions d’habitant)...

...à comparer avec ces 925 parlementaires (en Congrès) pour 65 millions d'habitants d'un Etat membre, par ces temps de gel tout azimut on doit s'interroger , mais c'est un autre débat nationalo-national ...

... les dernières enquêtes d’opinion, font ressortir le sentiment que les Européens voyagent sur un bateau ivre, sans consistance, ni objectifs clairement définis à moyen et long terme, au bénéfice des réseaux, et autres groupes de pressions, dont l'intérêt général est loin de leurs préoccupations...

A propos de ce Parlement européen qui siège mensuellement de Bruxelles à Strasbourg, une navette  moult fois dénoncée,  n’ayant pas abouti en raison d’un contexte historique, de l’entêtement d’un membre de l’Union, conséquence de la règle absurde de l’unanimité, faisant les beaux jours des transporteurs du coin (plusieurs millions d’euros de charges chaque année) la démocratie a bon dos aux frais des contribuables.

On mesure mieux toutes les incohérences budgétaires d'un Système...

Et donc adieu le rêve européen pour longtemps, au grand désespoir des fédéralistes militants, mais pas pour une certaine catégorie de citoyens…

La morale de cette aventure colle parfaitement avec le dicton caribéen...chaque cochon a son Samedi...

Oui, l'EUROPE sombre en tant que puissance, comme jadis Rome la merveilleuse, ainsi va notre Humanité avec un équilibre parfait...

Que les Occidentaux se rappellent que nous ne sommes pas une Histoire des contemporains, mais bien les contemporains de l'HISTOIRE..

Que demain l'AFRIQUE et le Tiers Monde auront aussi leurs heures de Gloire, me référant à nouveau à cette prophétie de l'Hmme de Betlhéem il y a plus de 2000 ans... le ciel et la terre passeront ... mais...

Tout cela relève de la politique, exposé par un observateur averti, votre serviteur , mais que ce tableau apocalyptique d'une Europe introuvable ne nous empêche pas de passer un bon Lundi de Pâque à toutes et tous…

Rendez -vous donc massivement à Feyzin ce 9 Mai 2014.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires