MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Le candidat Obama et les diasporas                              

 

          

Que la communauté afro caribéenne de la diaspora cesse ses gesticulations à propos des évènements politiques outre atlantique, et qu’on l’on retienne à juste titre que Barak OBAMA est un citoyen américain, qui brigue son premier mandat de Président de la République de son pays.

 

Ce n’est pas le candidat de la communauté afro des USA ni celui des Nègres, et encore moins celui de la diversité, de l’intégration ou toute autre stupidité de ce genre, et penser ne serait ce qu’une lune que la victoire politique éventuelle du Sénateur de l’Illinois, aurait une influence quelconque sur les pratiques en Europe, c’est méconnaître totalement la société américaine et son évolution au même titre que les institutions du pays dans lequel nous vivons.

 

Les Américains évoluent vers une société de compétence ou chacun a sa place quelles que soient ses caractéristiques propres (lire sur AFCAM dans Chronique "De l'autorité de la chose jugée"), alors qu’en Europe nous sommes placés sous le culte de la Race dont le système démocratique en est un support essentiel.

 

Si à titre personnel mon choix se porte vers un soutien pour OBAMA, c’est en raison de son appartenance au Parti Démocrate avec lequel je partage certains idéaux, sauf  la politique au Moyen Orient au titre de laquelle le locataire de l’Elysée avait vis-à-vis d’un des belligérants tenu en son temps, des propos qui sont toujours d’actualité, et le nucléaire uranien au regard duquel le même le même responsable de l’Exécutif avait engagé le processus de la dissuasion… nucléaire.

 

Ce qui est tolérable pour un pays doit l’être pour toute la Planète. ( voir à ce sujet, point de vue sur AFCAM, menu Forum)

 

Si les républicains avaient investi Madame Condoleezzee RICE l’actuelle Secrétaire d’Etat ou le Général Colin POWEL, ancien chef d’Etat major des armées US, tous deux de race Nègre, je n’aurais pas levé le petit doigt… mon choix est donc essentiellement politique, c’est la cohérence.

 

Ainsi donc les tenants de ce lubie qu’est la Diversité se trompent totalement  d’analyse, dans l’hypothèse d’une entrée de Barack OBAMA à la Maison Blanche le 20 Janvier prochain , qui aurait des effets bénéfiques ailleurs, et pour trois raisons dont sans entrer dans les détails je rappelle brièvement, les barrières incontournables des institutions et leur fonctionnement, le rôle essentiel des partis politiques et leur choix implacable, enfin le comportement du corps électoral ( le secret de l’isoloir)

 

OBAMA est le résultat de longues luttes aux Etats-Unis, à l’occasion desquelles dans la communauté afro-américaine des hommes ont laissé leur vie.

 

J’ai eu le bonheur d’approcher certains d’entre eux, des être fiers, fiers d’appartenir à une grande nation, et conquérants, ne rasant pas les murs, sachant qu’à terme ils gagnerons dans une société qui donne sa place à la compétence.

 

Concrètement, à l’occasion des luttes concernant les sans papiers, ( lire "Sans papiers" sur AFCAM dans Chronique) dans la foule des manifestants j’ai relevé à peine 1o% d’africains, quelques timides caribéens…et que dire de MARCHEZ AVEC NOUS ( Mai 2008), étroitement lié à notre Histoire, pour lequel 90%  volontaires étaient des eudoeuropéens (autochtones) sur un effectif de 3600 volontaires, dont la dernière inscrite, âgée de 66 ans désolée de n’avoir pu concrétisé son soutien…( à nouveau, mes remerciements sur la toile ce jour) 

 

Quel contraste par rapport à nos frères américains d’origine africaine, toujours promptes à se serrer les coudes dans l’adversité.

 

Le respect commence par une solidarité collective active responsable et intelligente… nous en sommes très loin…nous devrions réviser sérieusement le bien fondé de nos fondamentaux avant de revendiquer un hypothétique partage du Pouvoir dans ce pays...
Léonce Lebrun

Informations supplémentaires