Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Barack Obama- Lewis Hamilton

""Le destin nous dispense de secrets, que seul ce destin en connaît la substance"".L L

Ainsi en est- il de ce mois de Novembre 2008, où hasard du calendrier, la Planète a rendez vous avec son Histoire, une histoire sportive suivie d’une histoire politique.

Dimanche 2 Novembre 2008…
Mardi 4 Novembre 2008…

Mais où est le rapport me direz vous… bonne question… il se trouve qu’à l’occasion de ces deux échéances, la race des Nègres a rendez vous avec son destin dans deux disciplines au titre desquelles aucun observateur ne les avait attendus à ce niveau, en raison même du caractère très fermé de ces challenges.

J’ai bien stipulé race Nègre lire sur AFCAM Réhabilitation dans Chronique, et non black, noir, homme de couleur ou autre métis survivance d’un colonialisme et d’un impérialisme culturel et intellectuel que je voudrais croire en voie de disparition.

 Ce qui me permettra de développer une argumentation appropriée dans mon prochain éditorial et croisade, car en ce qui me concerne le qualificatif de Nègre demeure un titre de noblesse qui doit se mériter…ce n’est pas parce qu’on est un brave homme, qu’on devient un homme brave…

Ainsi donc le 2 Novembre prochain le Britannique
Lewis Hamilton tentera au Brésil de remporter le championnat du Monde, formule 1, de sport automobile, devenant à 23 ans le plein jeune titré de cette discipline ô combien fermée et sélective…

Alors que deux jours après, le 4 Novembre, le citoyen Américain Barack Obama, avocat de profession, Sénateur de l’Etat de l’Illinois, candidat du Parti démocrate devra vaincre dans un combat politique sans merci, son adversaire du Parti républicain…

Un scénario incroyable, un suspense étourdissant, avec la perspective d’un double succès historique, qui me donne la chaire de poule, mais attention à ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… d’où le titre de ce message...

Car pour l’un, comme pour l’autre les embûches n’en manquent pas et pour s'en convaincre il convient dans ce combat, de comparer le cursus ou le parcours de l’un et l’autre, jalonné de coup bas.

Ces deux hommes qui dominent semble t-il la mêlée, seraient ni plus ni moins accusés de crime de lèse majesté, tant leur présence à ce niveau de la compétition n’était ni attendue ni souhaitée.

Le jeune
Hamilton talentueux, mais un peu fougueux sur la piste aurait dès l’an dernier remporté le titre, il suscite donc jalousie et j’ajouterais même, une pointe de discrimination raciale au regard des sanctions qu’il a encourues à l’occasion de tel ou tel accrochage, dans un championnat qui comporte dix huit grands prix.

Rien ne lui été épargné, aucun cadeau, mais l’homme est resté bien dans sa tête, décidé à démontrer à ses adversaires « ennemis » qui vivra verra en ce chaud soleil brésilien du 2 Novembre prochain…si...

Quent à
Barack Obama dont je suis le combat politique depuis plus de deux ans aux Etats-Unis, je n’ai rien de nouveau qui ne soit connu de celles et ceux qui voient plus loin que leur fourchette, à savoir des primaires ultra difficiles, d’où notre favori est sorti vainqueur.

Suivie d’une campagne présidentielle à haut risque, à l’occasion de laquelle, ultime argument dérisoire, ses concurrents ont voulu l’enfermer dans la problématique raciale y compris certains médias en Europe ,il s’en est admirablement sorti..

Mais peu importe le résultat, car aux termes de ce long parcours vous aurez déjà gagné,
Lewis et Obama associés dans cet étrange rendez vous, vous méritez bien pour l’Histoire le qualificatif de Nègre  dommage que ma grand mère ne soit présente pour assister à ce double triomphe annoncé…Bon vent..

Léonce Lebrun

 Le blog de Léonce Lebrun  

Au pays du "vivre ensemble" et d’absence de race on supporte difficilement la présence ou la supériorité d’un Nègre en pôle position.  C'est ainsi que  Barack Obama fut l’objet de tous les quolibets des médias français durant sa présidence aux USA  de 2008 à  2017 et voilà q'à l'occasion du Grand Prix de formule 1 (sport automobile) du Mexique, le dimanche 29/10)

Lewis Hamilton Britannique, ayant été déclaré champion du Monde pour la 4è fois de sa carrière, on eût doit à un  déchaînement de haine à caractère racial, sur les forums de la presse sportive de ce côté de l’Atlantque...

En vérité , Barck Obama et Lewis Hamiton, même combat pour le prestige de la Race NEGRE

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy