Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Pour vous...

 

Vous êtes dans une fête, et rien de plus plaisant qu’un inconnu vous interpelle, vous disant… « Vous êtes un martiniquais Monsieur … »

…. Oui, comment vous le savez…

….Votre façon d’évoluer sur cette piste, unique… j’ai devinai, génial avec beaucoup de plaisir à regarder (Pour les connaisseurs, « Lèlène chérie , Angélica ,ami yo…, ») une compilation très créole, que l’opérateur m’ayant sans doute repéré, a concocté par courtoisie , ce dont je l’ai remercié avant de quitter les lieux…avec les applaudissements de la salle comme au théâtre…

Evidemment ça change vis à vis des valses passo et autre tango du week-end…

« « Merci, ce plaisir de danser, de donner du plaisir à la partenaire, remonte à la nuit des temps, transmis de génération en génération… » »

Du coup je me suis rappelé, être baigné de plusieurs cultures, super, capable de tenir un sévère réquisitoire contre le néo-colonialisme de l’Occident, et tomber   l’instant d’après dans un kompa   haïtien toute une nuit, sans être fatigué au petit matin …Nègre je sui né…Nègre je suis …Nègre je partirai…

Et me rappeler il y a quelques années d’un séjour   à Cuba, où un ami et moi entrâmes dans l’une de ces rares boîtes de nuit ouvert e à la Havane, pour découvrir un spectacle de rêve, avec des cubaines lancées dans une salsa venue d’ailleurs…

Mon camarade indo européen me dit…

… « « Je ne sais comment tu fais Léonce, tu es dans ton élément, c’est ton style, moi je sorts, sinon je vais tout droit vers un divorce, je ne rentre plus à Paris… » » Oui mais gare à l’abandon de famille, qui coût cher ,pour un amour sans lendemain …

Outre que ces femmes étaient des déesses de la danse, mais d’une beauté à maudire un Saint, pas de péripatéticiennes, avec cette police d’Etat aux aguets partout qui ne pardonne aucun écart aux touristes…

Par la suite j’expliquai à mon camarade que cette faculté d’établir un symbiose parfait entre le son le rythme et le corps était un privilège caraïbéen, rencontré nulle part ailleurs, faisant le bonheur la joie des visiteurs de passage qui tentent mais en vain….

Et comme nous entrons dans la tradition de Noël , je vous transfère avec bonheur trois vidéos qui mettront un soleil virtuel dans les familles en ce froid de Décembre,

Cliickez sur l’adresse ou faites un copier coller dans votre navigateur …

https://www.youtube.com/watch?v=Wpt8tZY7BKU

hthttps://www.youtube.com/watch?v=Ey9QTrfIMx0tps

Bonne fête à toutes et tous, avec modération sur le punch et autre planteur

Léonce Lebrun

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy