MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

Le choix du destin

 

Dans un message j’avançais que le concept de deuxième chance dans la vie est une hérésie, un phantasme à écarter dans l’arsenal des contre- vérités.

Car cette chance pour toute personne est acquise à la naissance et disparaît avec sa mort

Entre ces deux extrêmes elle gère les hauts et les bas, les petits et les grands moments de son existence, en fonction de sa propre capacité à maîtriser et participer aux mouvements d’un Monde qui n’attend pas…

Et souvenir, souvenir… c’était un mois d’Avril...

Voici venu le temps des manœuvres militaires du printemps, nous sommes rassemblés dans les hauteurs des Alpes Maritimes, trois cent cinquante hommes , venus des différentes garnisons de la Région, répartis en trois escadrons, pour « jouer à la guerre virtuelle »

C’est un exercice apprécié par les appelés des contingents, du moins ceux qui ne redoutent pas la manipulation des armes lourdes, tank, char d’assaut, et autre mitrailleuse, à balle à blanc rassurez vous, ce qui casse la routine des casernes et des camps..

Et donc, affecté à la Cavalerie, dans une unité spéciale de l’Armée de terre à l’époque, du haut de la tourelle de mon «  AML », automitrailleuse légère, un engin blindé de plus de 5 tonnes, du tout terrain, avec beaucoup d’efficacité, utilisé pendant la guerre d’Algérie, mais suivant mes informations ,retiré du champ de combat, comme étant dépassé techniquement…

… pour quelques secondes d’inattention, le casque de protection enlevé, un coup de frein brutal, et me voilà propulsé lourdement à 5 mètres devant cette machine.

Les premiers secours pensent que tout est terminé pour l’ homme, qui ne bouge pas et respire à peine, mais coup de théâtre, à l’arrivée du Médecin Capitaine de permanence, appelé en urgence, je me relève debout, aucune séquelle pas de fracture à la suite de cette envolée mortelle, c’est le reamec du miracle… « Lèves toi et marches », il y a plus de 2000 ans en Palestine.

Normalement, l’absence de casque lors de la chute, aurait dû me coûter un rapport musclé à charge, déposé dans les 24 heures, à l’Etat major local des Armées, et suivi du prononcé d’une sanction sévère, car en règle générale, la « Grande Muette » ne fait pas de cadeau, vis-à-vis du non respect du règlement quel qu’il soit.

Mais ayant considéré la dimension de mon traumatisme, la peur, et la suite miraculeuse de cet incident, l’Officier ne rédigea aucune note défavorable à mon encontre.

Bien sûr, il y eut d’autres manœuvres avec le lot habituel d’accidents plus ou moins graves, c’est la règle du jeu… mais ma disparition n’ayant pas été au rendez-vous ce jour là, j’ai classé mentalement cette affaire dans la rubrique… « Le choix du destin »

…car en tant que personne, j’avais acquis un capital de confiance, et de courage, qui permet de retour dans la vie civile, d’avoir toujours un comportement de SOLDAT…

Pour preuve, vous connaissez la saga de mon site AFCAM, pas de «  langue de bois, ni de cirage de pompe » des arguments exposés avec autorité et clarté, très appréciés par des internautes indo européens, qui estiment pour certains, que j’exprime tout haut avec justesse, ce que pensent beaucoup d’autres tout bas…

... et vous avez dit… Liberté d’Expression avec la marche à Paris du 11 Janvier 2015…Foutaise…

Et vous recevez ce jour mon «  point de vue de Mars 2018 » sans omettre de vous assurer la lecture de celui d’Avril et un rappel du BUMIDOM à l’Affiche de ce Mois...

... véritable négrier d’Etat des temps modernes, évoqué en deux épisodes la semaine dernière en prime-time, par une chaîne de télévision nationale...

... grand étonnement dans les chaumières…sans oublier Martin Luther King assassiné aux USA le 4 Avril 1968…

Enfin, vous avez  la présentation d’une splendide formation de stil-band, un instrument que j’adore, peu connu en Eurpe, pratiqué dans les ex- colonies britanniques de la Caraïbe, et admirez la virtuosité des musiciens…

Léonce Lebrun 

    https://www.youtube.com/watch?v=cQna9Zyq37M       

Informations supplémentaires