Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=opP4PcZ7aN4&list=RDopP4PcZ7aN4&start_radio=1

 

Un jour MémoriaL...10 Mai

 

Depuis ce 10 mai où la loi Taubira à été adoptée en France, reconnaissant l'esclavage des noirs comme crime contre le genre humain, Il semble nécessaire à l'artiste que je suis comme au citoyen de participer, avec ses moyens furent-ils modestes, au progrès de notre civilisation.

 

Aussi, dans cet esprit, je souhaite partager avec vous le texte qui suit. Partagez-le généreusement avec les êtres qui vous sont chers

 

Un jour MémoriaL

Et l’homme noir fut couché

Et l’homme noir de lui-même se dressa

Et la barbarie cisela ses jambes

Et son esprit libre d’entrave

Se dressa par-dessus les nuées

Et sa rebelle dignité habita le temps

Tonnerre grondant depuis le flot des millénaires.

Et je suis la sève montante de cette humanité-là

Pollen, fragment de toute l’humaine essence

Et nul ne me tiendra dans les chaînes

Que l’on dissèque mon corps

Qu’on le broie dans milles étaux

Qu’on le pile, qu’on le vanne,

Qu’on l’émiette qu’on le disperse

Pour nourrir les champs de toutes les barbaries

Mon âme s’échappe par les dents des rouages infâmes

Mon âme s’évade comme l’air entre les mains de mes bourreaux.

Je suis l’Afrique dispersée et libre qui proclame au monde

Le souvenir vivace des outrages passés

Je me souviens comme si c’était hier

De ces jours maudits de servitude

Que l’on veut hâtivement oublier

Je me souviens, oui je me souviens

Et ce n’est point habité par la haine

Que je fais de la Mémoire, une arme fulgurante,

C’est pour moi un instrument d’élévation, de célébration.

Je me souviens et répands mes souvenirs

Comme la semeuse de vie ensemence ses champs

Et nul ne me fera courber l’échine par peur

Ou par indigne complaisance.

Aujourd’hui, jour de souvenir

Je vais une rose blanche à la main

Honorer le sang rouge versé

Je vais une rose blanche à la main

Bénir la mémoire de mes ancêtres allongés

Dans la terre froide de l’oubli.

Et à qui dois-je mendier permission

Pour donner témoignage de ma dignité ?

A quelle autorité dois-je faire allégeance

Devant quel trône dois-je poser genoux à terre

Pour avoir droit d’honorer la mémoire de mes ancêtres ?

Que dois-je interpeller sinon l’humanité qui siège en moi ?

Je suis le temple même de ma propre légitimité

Je suis l’expression de ma souveraine liberté

Je suis cette part singulière de l’universelle humanité

Je suis la vie et le divin, je suis le choix

Tout pouvoir de me tenir debout m’appartient

Quand l’homme se couche dans la profanation de lui-même.

Aujourd’hui est pour moi un jour mémorial, un jour saint, un jour férié

Pour mon apaisement et mon honneur au nom de mes ancêtres.

10 MAI 2010

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy