MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Et voilà que l’autre jour, une voisine me dit….

 …Mon bon Monsieur, je ne supporte plus ce monde pourri, et j’ai décidé de fermer télévision, radio, qui nous déversent en continue, mensonges et malfaisances

quant à la presse écrite, ces journalistes corrompus ne font que nous servir l’enfumage de ces politiciens en mal de pouvoir

Après mure réflexion, je me dis que cette personne avance une part de vérité, quoique je ne pourrais pas cesser de m’informer, sachant qu’il faut savoir lire entre les lignes, écouter sans entendre pour forger mon propre jugement, ma propre opinion comme on dit …

 

Replay autour d'une  l’actualité récente…

 

…tiens tiens, un nouvel stratagème pour les migrants en mal de régularisation sur le territoire européen, voire même de  naturalisationapprendre dans leur pays d’origine, à escalader les murs, pour sauver des situations désespérées en Europe, alors là, leur sort serait ipso facto résolu, avec des médias aux anges,  une récupération  politique de circonstance  et une manipulation bien construite en direction des gogos qui croient  aux bienfaits de cet eldorado imaginaire

 

Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car voilà que le Premier ministre de l’Etat hébreu en voyage en Europe, exhorte les dirigeants du Continent à durcir leurs positions vis-à-vis de l’IRAN…

 

Mais que diable redoute cette nation , déjà bénéficiant d’une protection internationale exorbitante, disposant de l’arme atomique, grâce au concours actif  de l’Occident, elle sème la mort sans vergogne sur les Palestiniens de la Bande de Gaza en Palestine colonisée en échappant à toutes condamnations , grâce à ce  véto américain au Conseil de sécurité de l’ONU…

 

 Ces Américains, toujours eux, qui vont tenter  à Singapour d’obtenir de la Corée du Nord l’arrêt du développement de son arsenal nucléaire

 

...qui ne doit rien céder, face à ce chantage inqualifiable...

 

…qu’en cas de renoncement ce pays connaîtrait la même destruction massive que la LIBYE..

 

...par le jeu sordide des provocations que les Occidentaux ont le secret...

 

...infiltrations par des forces très spéciales commandos manipulations des masses fragiles population de Bengazi  (Libye) , troubles  intérieures , guerre civile provoquée, et en même temps intervention extérieure...pour sauver la Démocratie, avec l'OTAN  à le manoeuvre militaire.

 

Sauf que face à cette agression inconsidérée, Russes et Chinois ne resteraient pas leurs mains dans les poches

 

… et  notre Planète aurait gagné son armageddon

 

Quand je vous dis qu’une frange entière de notre Humanité marche sur la tête… 

Un jour MémoriaL...10 Mai

 

Depuis ce 10 mai où la loi Taubira à été adoptée en France, reconnaissant l'esclavage des noirs comme crime contre le genre humain, Il semble nécessaire à l'artiste que je suis comme au citoyen de participer, avec ses moyens furent-ils modestes, au progrès de notre civilisation.

 

Aussi, dans cet esprit, je souhaite partager avec vous le texte qui suit. Partagez-le généreusement avec les êtres qui vous sont chers

 

Un jour MémoriaL

Et l’homme noir fut couché

Et l’homme noir de lui-même se dressa

Et la barbarie cisela ses jambes

Et son esprit libre d’entrave

Se dressa par-dessus les nuées

Et sa rebelle dignité habita le temps

Tonnerre grondant depuis le flot des millénaires.

Et je suis la sève montante de cette humanité-là

Pollen, fragment de toute l’humaine essence

Et nul ne me tiendra dans les chaînes

Que l’on dissèque mon corps

Qu’on le broie dans milles étaux

Qu’on le pile, qu’on le vanne,

Qu’on l’émiette qu’on le disperse

Pour nourrir les champs de toutes les barbaries

Mon âme s’échappe par les dents des rouages infâmes

Mon âme s’évade comme l’air entre les mains de mes bourreaux.

Je suis l’Afrique dispersée et libre qui proclame au monde

Le souvenir vivace des outrages passés

Je me souviens comme si c’était hier

De ces jours maudits de servitude

Que l’on veut hâtivement oublier

Je me souviens, oui je me souviens

Et ce n’est point habité par la haine

Que je fais de la Mémoire, une arme fulgurante,

C’est pour moi un instrument d’élévation, de célébration.

Je me souviens et répands mes souvenirs

Comme la semeuse de vie ensemence ses champs

Et nul ne me fera courber l’échine par peur

Ou par indigne complaisance.

Aujourd’hui, jour de souvenir

Je vais une rose blanche à la main

Honorer le sang rouge versé

Je vais une rose blanche à la main

Bénir la mémoire de mes ancêtres allongés

Dans la terre froide de l’oubli.

Et à qui dois-je mendier permission

Pour donner témoignage de ma dignité ?

A quelle autorité dois-je faire allégeance

Devant quel trône dois-je poser genoux à terre

Pour avoir droit d’honorer la mémoire de mes ancêtres ?

Que dois-je interpeller sinon l’humanité qui siège en moi ?

Je suis le temple même de ma propre légitimité

Je suis l’expression de ma souveraine liberté

Je suis cette part singulière de l’universelle humanité

Je suis la vie et le divin, je suis le choix

Tout pouvoir de me tenir debout m’appartient

Quand l’homme se couche dans la profanation de lui-même.

Aujourd’hui est pour moi un jour mémorial, un jour saint, un jour férié

Pour mon apaisement et mon honneur au nom de mes ancêtres.

10 MAI 2010

Informations supplémentaires