Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Extrait de l'acte 3 de Fenêtre de tir

 

 

Et en rédigeant tout cela je me pose ces éternelles questions … pourquoi….pourquoi… 

Pourquoi, la pensée politique d’Aimé Césaire, n’a pas envahi l’espace territorial caribéen de la Guadeloupe (dépendances) la Martinique, et l’espace sud américain, la Guyane… 

Pourquoi, Frantz Fanon n’a pas pris la tête dans le années 1950  d’un mouvement insurrectionnel armé à la Martinique, qui aurait sans nul doute modifié le destin politique de ce territoire. 

De telles perspectives n’étant pas évidentes, ces hommes ne sont pas en cause, car l’Histoire a entrepris depuis longtemps son œuvre de destruction mentale et de dépersonnalisation par le jeu pervers de l’Assimilation, qui porte toujours ses fruits en plein XXI è siècle… 

Dans ce contexte, il est aisé d’ expliquer le désastre politique du 10 Janvier 2010 à la Martinique et la Guyane...

 

...ce camouflet sans précédent infligé à notre Humanité en quête de Liberté, par des peuples sous tutelle, qui ont refusé en temps de paix et par référendum, de s'en sortir par le  haut, sans crise et insurrection armée. 

 

Une fenêtre de tir proposée par la puissance coloniale, les autorisant à repenser leur avenir au titre d’un esprit de responsabilité, de rigueur et de compétence...

 

...dans la gestion et au service des affaires publiques, sans remettre en cause les fondamentaux institutionnels impérialo- colonialistes, et ces fameux droits acquis… 

Notons au passage que le résultat n'aurait été guère différent à la Guadeloupe, en se réfèrant au sort réservé à la consultation de Décembre 2003...

 

...portant sur l'adoption d'une assemblée unique, en lieu et place du Conseil Général et du Conseil Régional.

 

Et donc sans entrer dans le détail je vous propose de revisiter l’Histoire de nos peuples pour tenter de comprendre les avatars de ces temps contemporains...

 

...en évitant les problématiques sociétales, ainsi que les épineuses questions touchant l’éthique la déontologie d’un point de vue individuel et collectif...

 

...les relations inter caraïbéennes et nos rapports avec les communautés africaines. 

Lorsqu’en  Mai 1802, Napoléon Bonaparte, Premier Consul à vie à l’époque, décide de balayer les dispositions du Décret d’Abolition de Février 1794...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy