MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

Le temps des soumissions

 

Un ami européen me disait il y a quelque temps…

… « « Il vaut mieux ne pas être ton ennemi, car tu ne lâches jamais le morceau » »

Mais au fait de quel ennemi, ou plus exactement de quels ennemis, car ils sont nombreux, l’ignorance, la méconnaissance, la falsification et le détournement de l’Histoire à leur profit de certaines Nations de l’Occident…

… qui conduisent à de biens mémoires sélectives, et chose curieuse, une certaine diaspora africaine en Europe qui semble ignoré, et ne veut pas admettre la bien curieuse Histoire du pays qui tolère notre présence…

…, parce que je n’accorde aucun crédit au discours fumeux sur l’intégration et la diversité, et de vous à moi, le vivre ensemble, ovationné par cette diaspora en Europe…

… a montré son vrai visage en terre caraïbéenne à propos de la gestion du Cyclone dit Irma, et du mode de cohabition entres les indigènes de nos territoires de race Nègre majoritairement, et les indo européens, fonctionnaires ou békés de descendance esclavagiste…

…Qu’en Afrique du sud, on eut fait état d’apartheid, alors qu’en terre dite outre-mer, nous sommes soit disant placés, sous le régime entre autre de la Fraternité…au pays (colonisé) des droit de l’Homme…

Bref, après ce rappel de l’actualité immédiate, revenons si vous le voulez bien au sujet du jour, à savoir l’état de la France à le fin de la deuxième guerre mondiale ( 1939 - 1945).

Mais avant de poursuivre, revenons au comportement des citoyens français durant ce conflit, dont les historiens sont unanimes pour constater que ce fut le pays ayant généré le plus de « collabo « avec l’armée d’occupation « ennemie »

De 1940 à Juin 1944, le « maréchal nous voilà» slogan des partisans du Maréchal Pétain patron du Régime de Vichy et proche du Chancelier que vous savez, ont accordé massivement leur préférence aux armées allemandes au regard desquels les vrais et seuls résistants furent les membres du Parti communiste français, qui ont lourdement payé leur courage en exécutions sommaires déportations et autres exactions…

… à la suite bien entendu de dénonciations anonymes par des citoyens français dans les kommandantur allemands (poste de police géré par la gestapo et les SS) inutile d’insister sur les atroces tortures…

…et c’était pour ces gens là que des milliers de jeunes venus de différents horizons , sont tombés sur les plages de Provence et de Normandie, à méditer…

Les Français ne peuvent pas avoir la prétention d’avancer qu’ils ont sauvé leur pays face aux forces armées allemandes, d’où il ressort que l’effort de guerre pour ce pays n’a pas atteint les 3%, alors pourtant qu’ii était en première ligne pour sa délivrance…

Et ce n’est pas un hasard si la France n’a pas été invitée à la Conférence deYalta(Février 1945) qui a réuni les alliés (Britanniques Russes Américains) pour décider entre autre du sort réservé à l’Allemagne en tant que Nation vaincue.

…du reste on peut se demander par quel tour de diplomatie magique cette France à hérité d’un siège permanent au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU, mais c’est un autre débat.

A propos des combattants africains et autres territoires occupés sous le régime de l’Indigénat, des indications précises m’ont été fournies par des ressortissants du Continent sur le mode de recrutement des hommes non volontaires…

… expédiés en Europe pour défendre une cause qui n’était pas et ne sera jamais la leur, que ce soit en 1914 et 1940

Comment expliquer que des hommes sont venus en terre étrangère pour défendre uneLIBERTE qu’en tant que personne ils ne disposaient pas dans leurs pays respectifs…

Il est clair pour ces périodes de guerre que les rapports de mon grand-père (Verdun 1916) et plus tard son fils (campagne d’Allemagne 1944-1945) sont sans ambigüité, au front comme à l’arrière, ces indigènes étaient considérés comme des sous-hommes.

Rare sont ceux qui ont atteint le grade de sergent (infanterie) ou maréchal des logis (cavalerie) sous officiers, donc inaptes au commandement d’un simple escadron, bataillon, et autre compagnie…

Du reste et nous sommes en temps de paix, après 16 mois d’armée (service légal) et forces manœuvres, je n’ai jamais croisé un Général de brigade (deux étoiles) caraïbéen, africain, maghrébin…

C’est fou que l’intégration a du succès, auprès de ces…indigènes.

L’étude de l’Histoire et la connaissance des « dessous » c’est mon affaire, le plus sur moyen de ne pas se tromper de camp, assis sur deux chaises, pris entre l’arbre et l’écosse, mais faut-il en avoir la volonté, pour ne pas sombrer dans la soumission...

Et prochainement je reviendrai entre autre sur la tragédie de Chasselay ( France) qui revêt le caractère de « crime de guerre » voir même de crime contre l’Humanité, qui avait toute sa place au procès de Nuremberg (Allemagne Novembre 1945)…mais …

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires