MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

De l’indépendance, vous avez dit …

 

Je reviendrai en temps utile sur la tragédie de Chasselay (France) une version servie aux « gogos » qui renforce le sentiment absurde que ces hommes partis d’Afrique...

...étaient tellement attachés à cette « mère patrie lointaine » qu’ils sont venus mourir en Europe, pour sa LIBERTE…

…Alors même qu’ils étaient des «  colonisés, indigènes » ne partageant pas les mêmes attributs juridiques que «  les souchistes » de cette «  mère patrie »...

...Alors qu'une certaine diaspora cesse de considérer les Africains et autres descendants pour des demeurés.

Avec l’année 2018, nous sommes en plein dans le périmètre du 170è anniversaire de la fin des pratiques esclavagistes dans certains territoires placés sous le joug du colonialisme français…

…et voici que cette Nation récupère à sa profit ce drame de l’Histoire, laissant croire que les Nègres auront été libérés en Mai 1848, grâce à sa « grande miséricorde »

….Mais cette version est contestée par les faits et la réalité historique qui révèlent clairement et sans détour que les esclaves ont recouvré leur liberté juridique...

...en raison du soulèvement héroïque des déportés africains, d’abord en terre martiniquaise en 1848 et qui s’est poursuivi sur d’autres territoires occupés …

…Mais de ces révoltes, il n’est nullement fait état par des historiens affidés au Pouvoir et du Système colonialiste...

...et indice révélateur, dans les programmes et manifestations de commémoration, tant du côté caraïbéen qu’africain, ne figure aucune trace de ces révoltes...

… ce qui permet au philosophe d’avancer que …

le bourreau tue deux fois…

…la deuxième fois par sa capacité à imposer le silence, et j’ajoute…

ce don à récupérer l’Histoire à son profit…

Car dans le mental africain de l’ouest du Continent, du caraïbéen, guyanais, et autre réunionnais, assiégé par ce big bang cérébral,..

...il ne faut surtout pas porté atteinte à la gloire de cette « mère patrie des droits de l’Homme » au risque…

vous avez dit liberté d’expression…

….et pour mes frères de la Caraïbe de l’Afrique de l’Ouest, du moins pour certains, nous n’avons pas la même lecture, voir même une certaine philosophie de la LIBERTE, et l’INDEPENDANCE

…et de l’indépendance parlons en précisément.

Il ne suffit pas en terre française chaque année, dans la diaspora, de célébrer le Xe année de l’indépendance de tel ou tel territoire de l’Afrique de « l’Ouest »...

...suivant les critères imposés en 1960 par l’ancienne puissance colonialiste et impérialiste toujours bien présente, que qualifie une relation indoeuropéenne de naïf et folklorique…

… des appréciations que je partage.

Et comme je l’ai exposé déjà, j’eus préféré dans les années 1960...

...une Afrique à feu et à sang, dans une gigantesque insurrection armée anticolonialiste décisive...

...faisant des millions de victimes comme en Indochine et l' Algérie...,

...mais une Afrique vainqueur, debout, fière de son destin et son avenir, débarrassée des marchands occidentaux du Temple.

Car comme dit Frantz Fanon… L’indépendance ne s’octroie pas, mais s’arrache…les armes à la main…comme Haïti en Novembre 1803, consacrée à compter du Premier Janvier 1804.

Mais par la ruse et suivant une stratégie adaptée, le Colonialiste...

...avec la complicité de dirigeants à l’époque que je qualifie de « négrillons » fit la part du feu  en raison de la Guerre d’Algérie de Novembre 1954 à Juillet 1962…

Vous connaissez la suite avec ces multiples territoires lilliputiens existant grâce à des accords bilatéraux...

...rédigés unilatéralement par le colonialiste et qu’il convenait de signer sans en chercher le pourquoi des choses…

…qui permet chaque année en Europe de commémorer telle ou telle « indépendance » sans complexe pour certains .

Pas  de doute, elle a bon dos cette «  patrie des droits de l’homme » qui a poussé des générations à fuir leur pays...

...en raison du néo-colonialisme, sous la contrainte de la misère, pour en Europe, être reçus comme des parias.

Et de vous à moi, vous y mettez un quelconque crédit à ces indépendances... car il est difficile d'y souscrire visà vis de territoires qui ne sont pas maîtres…

.. de leur monnaie,

.. leur défense et sécurité, en un mot,

leur diplomatie.

En fait, j’ai découvert l’Afrique dès mon adolescence, en terre martiniquaise...

...grâce à une grand-mère avec sa mémoire d’éléphant...

...et dès mon arrivée en Europe des circonstances m’ont permis de mettre en pratique ses remarquables conseils, alors même qu’elle n’avait jamais quitté notre Ile.

Et dans mes rapports avec des Africains de grande valeur, milieu universitaire et autres...

...je me suis fait une certaine idée de l’avenir de ce fantastique Continent, si bien qu’en proposant la création d’un Haut Comité du Monde Nègre,..

... l’ancien Président du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade avait approuvé le concept

...tout en mettant en garde au regard des difficultés de la manoeuvre, et des multiples embuches…africaines..

…je voulais créer une dynamique une africanité nouvelle, une certaine idée de L’Afrique conquérante...

...en balayant toutes les branches parasites affiliées à l’Occidentl’U A , la CEDAO… etc

…avec une autre gouvernance pour l’ensemble de cette Nation, à base de rigueur, un certain volontarisme, et un esprit de responsabilité…

est ce possible, la barre n’était elle pas trop élevée en raison d’absence de trop de fondamentaux essentiels…

Des internautes européens qui me suivent sur la toile depuis de nombreuse années, estiment selon eux, que j’ai plusieurs générations d’avance sur mes frères de race…peu importe..

…Car avec mon message …L’année des projets j’ai avancé pour l’Afrique des propositions concrètes et réalistes.

L’avenir nous enseignera...

...je gagnerai, même à titre posthume

Et prochainement…Le Sahel, -impérialisme et terrorisme-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires