Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Le temps de la réflexion

 

De 1984 à 1987 - Ce battant n'étant pas resté inerte , son action s'est déplacée sur un autre terrain , une expérience dans le domaine socio - économique;

Le temps de la réflexion

 En effet, de passage à la Guadeloupe, Léonce parcoure la partie ouest de l’Ile, désignée par la Cote sous le Vent caractérisée par un sous développement économique au regard de l’ensemble de territoire .

En arrivant sur la Commune de Pointe Noire, son attention se porte sur le lieudit   Baillargent  disposant d’un petit port de pêche, permettant aux professionnels du secteur de prendre la mer le matin .

Il pense qu’il y a lieu de participer au développement économique de la Guadeloupe par l’amélioration de l’outil de pêche maritime, qui profiterait par son expansion à l’ensemble du pays, et donc dès son retour à Paris il soumet un projet aux différentes institutions publiques qui est bien accueilli .

Les choses vont très vite par l’adoption d’un plan d’agrandissement et d’aménagement du port de Baillargent.

Un plan de financement est établi et adopté par différents partenaires financiers avec le soutien de l’Etat et les collectivités territoriales.

Sur sa lancée Léonce creée un société,dans laquelle il détient la minorité de bloquage, seule structure adaptée pour mener à bien ses objectifs, composé de cinq associés et prenant le nom de la BAILLARGENTAISE

Mais voilà des considérations extra professionnelles sont venues entravées la bonne marches des affaires, qui n’ ont pas permis à Léonce Lebrun de poursuivre cette expérience d’entreprise de pêche maritime, semi- industrielle au grand regret des élus de Pointe Noire…

1987 - Lyon, troisième ville de France, n'a plus de structure associative, le R.T.C. ayant disparu depuis longtemps.

Avec la perspective prochaine du 140éme anniversaire de l'abolition de l'Esclavage en Caraïbe, Lebrun, avec quelques anciens caraïbéens, tente de constituer un axe d'organisation pour accompagner l'événement.

 Mais, il y renonce, en raison même d'un manque significatif de moyens juridiques et logistiques.

1988 - Année du 140éme anniversaire précité, mais aussi du massacre d'Houvéa Canaky 4 mai, qu'il faut rapprocher des assassinats de Pointe à Pitre en 1967 , à méditer.

Dans ce contexte Léonce ne demande pas la médaille du travail qu'il juge désuète, et dont l'acceptation même de l'idée lui paraît contraire au respect dû à la mémoire de ses ancêtres martyrs, l'homme n'assistera pas aux festivités professionnelles...

...Au titre dequelles chaque récipendiaire a droit aux félicitations de la Direction de l'Organisme, diverses récompenses et des sommes d'argent versées par les représentions du personnel...

1989 - Bien que les accords de Matignon, approuvés par le vote référendaire d'octobre 1988, lui aient donné très partiellement satisfaction...

...L'homme décline l'exercice d'une fonction officielle par honnêteté intellectuelle au regadr du Pouvoir...

  ...Ses affinités au titre des aspirations politques de la communauté Kanaque, et les graves conflits d'intérêt avec la mouvance indo européennne...

 Car pour lui, -le droit des peuples de disposer d'eux-mêmes- n'a jamais été une clause de style.

1990 - A une époque, où les anciens pensent avoir tout donné ou déjà donné, alors même que les jeunes n'ont rien à donner...

...Malgré les réserves de ses proches, qui, à tort ou à raison, lui font observer qu'il ne disposera plus du soutien des personnes loyales et dévouées d'antan...

...L'homme, sollicité, fonde à dessein l'Association Amitié Solidarité Caraïbe Guyane . A.S.C.G...

...Car il n'a pas le temps de juger,  agit étant un contemporain de l'Histoire, mais non un objet de l'histoire des contemporains...

...Léonce doit trouver des solutions aux situations difficiles que rencontrent ses compatriotes, alors en...

1991 - L'homme lance l'idée d'Assises Nationales des Associations d'outre-mer en France, et rédige Une évocation de l'Histoire.

Un formidable pari fondé sur le fait dit-on que notre émigration représente au moins un million d'âmes dans ce pays...

...Qu'il se trouvera, au moins mille personnes soit , 0,001%°, pour assumer les hautes responsabilités associatives, dans un monde à l'avenir de plus en plus incertain...

...Pour gagner ce qu'il est convenu de désigner par la bataille de /

L'identité culturelle et la Solidarité

Nous ne pouvons cultiver aucune forme de solidarité collective, si nous n'intégrons pas à titre individuel, et intellectuellement, notre négritude...

...Répète inlassablement Léonce qui a bâti son parcours autour de trois axes incontournables, sans souci de carrière, ou de plaire /

 -Le souvenir de ses ancêtres, les esclaves Nègres d'hier,

 -La dignité de sa Race, le Nègre,

 -Le respect de son peuple... Caraïbéen.

Et maintenant... il faut gagner…

...Car, par delà les questions idéologiques , philosophiques ou politiques qui doivent demeurer à leur juste place, il s'agit de savoir si la communauté émigrée est capable de saisir cette opportunité unique et historique pour assumer....

...Si oui, les assises des 10, 11 et 12 Juin 1993 constitueront un grand succès pour notre avenir...

...Dans le cas contraire, on aura raté et pour longtemps, une occasion de ne pas vivre à titre collectif, une émigration Idiote.

 

L'aventure afro-caribéenne

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy