MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste du républicain à l’islamiste radicalisé du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien méprisant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, depuis le début du XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernrmrnts successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789…

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute…

Vers d'autres lendemains...

 

Il m' a semblé que tous les  concepts, contiennent des valeurs universelles, qu'il appartient à chaque peuple de s'en accommoder, en fonction de son Histoire,  ses traditions…

Dès lors, aucune race, aucune nation, de peut s'en prévaloir un monopole, sous peine d'en exclure les autres...

En effet dans un message, j’avais  évoqué, les chiffres de l'ONU. qui prévoyaient pour l'Afrique à l'horizon 2050, 2 milliards de population…

 Un sentiment d'affolement a dû s'installer dans certaines chancelleries, une Afrique de 2 milliard d'âmes, impensable, et surtout inacceptable, des miséreux, des crève-la- faim, à prendre en charge par les ONG, les quêtes publiques, des immigrés en puissance…

Des mesures d'urgence s'imposent, et tout d'abord, anéantir toute prétention d'union et de fédération d'états africains, maintenir les foyers de tension, en leur fournissant des armes démodées à des prix exorbitants...

Au demeurant on pourra leur laisser quelques virus à effet immédiat, et foudroyant, dont l'antidote n'existe pas, et pour finir ce travail d'extermination massive, à défaut de traite et d'esclavage, on utilisera le napalm, ce sera la solution finale du 21è siècle, figurant dans les archives…

Imagination... erreur, car l'observation de la géopolitique durant ces 50 dernières années fera perdre leurs illusions à certains, quant à l'existence d'un grand soir pour le partage...

Oui mais voilà, ce scénario catastrophe, cette politique apocalyptique, est vouée à l'échec, grâce à l'émergence de nouvelles générations d'africaines, et d'africains…

Qui auront compris qu'aucune bataille n'est perdue d'avance, si elle n'est pas livrée...

Alors dure sera la chute, pour ceux qui auront défié les lois de notre Humanité...

Car il est écrit en quelque part que les premiers, seront les derniers, la roue tourne pour chaque nation , chaque peuple, à chacun  son pain blanc d'une époque non éternelle, sachant que suivant cet excellent proverbe martiniquais "chaque cochon a son Samedi"… à méditer…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires