MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

La confiance

 

 

Parmi les nombreuses citations personnelles diffusées à travers les messages d’AFCAM, les internautes ont fait leur choix, visant Major…porté par la Confiance voilà déjà 12 mois. 

 

Ce choix qui n’est pas le mien, -toute personne est porteuse de valeurs universelles, quels que soient sa race et son sexe- traduit ce sentiment fort chez les internautes de la Planète, que les molécules de la confiance dans les rapports humains, s’amenuisent de plus en plus...

 

 

... au profit du biseness, qui à terme devra remettre au gout du jour le spectre de la lutte des classes, conduisant à des révolutions sanglantes, pire que celles de  1789, 1848, 1870 avec la Commune de Paris.

 

 

...que l’on y prenne garde à ne pas abuser le peuple, pendant qu’il est encore temps.

 

Et voici l’ultime diffusion Souhaitée -vox populi- de la Confiance, qui figurera dans le menu Editorial du site…

 

 

…Ainsi donc nous avons déjà englouti, pour certains, le douzième de ce 21è siècle, et nous   voilà déjà repartis pour une nouvelle décade que nous voudrions voir aussi chargée de surprises en tous genres aussi bonnes que possible, c’est le vœu que j’exprime pour toutes et tous au nom de toute l’équipe d'AFCAM

 

Quant à moi, j’ai le bénéfice de m’affranchir de ces formules simples pour entrer tout de suite dans le vif du sujet qui nous conduira sur un débat  de société, du moins ce qui peut l’être encore, je veux parler de la Confiance, à travers ce monologue que voici…

 

 …  «  Major je ne vous aime pas, je crois savoir que ce sentiment est partagé, mais j’avoue que par ces temps difficiles, vous êtes le seul Officier supérieur à qui je confierais le destin de notre Nation, et je dirais même la sécurité de ma propre famille… »

 

 Voilà qui est fort, sublime même,  une évidence, ces deux hommes ne feront pas de vacances ensemble, toute différence hiérarchique écartée, mais ils ont l’un pour l’autre un profond respect...

 

...basé entre autres sur la compétence, la franchise, l’honnêteté intellectuelle, et une parfaite tolérance, qui dominent et renversent toute animosité, ce qui a conduit à une solide confiance mutuelle.

 

C’est une exactitude, la confiance engendre le respect et la tolérance…

 

 -de l’homme de troupe, au Général d’Armée d’un pays

 

 .du Chef d'Etat vis àvis des citoyens

 

 -de l’agent d’accueil, au Président Directeur Général... d’une entreprise

 

 -du citoyen lambda…au Maire de la Cité.

 

 Si cette confiance fait défaut pour une raison ou une autre, il ne peut être exigé de personne, respect et tolérance, à titre individuel ou collectif.

 

J’ajouterai que le respect et la tolérance sont les deux mamelles du vouloir vivre ensemble qui conduisent à la confiance.

 

Par définition, votre voisin, qu’il soit asiatique, hispanique, indien, africain, que sais-je, mérite à priori votre confiance, quitte à le lui enlever si nécessité oblige, car il est avant tout, une femme  un homme, avec tous les attributs qui s’attachent à cette qualité.

 

Voilà ce qui manque à cette société pour le savoir vivre ensemble au quotidien, et  je voudrais pour toutes et tous, que la décade à venir, soit dominée par la Confiance, qui en tout état de cause me direz vous, doit être méritée pour perdurer...

 

Léonce Lebrun

           

Informations supplémentaires