Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seu lpays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nos sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mai un an après, 1815 avec le comeback de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlant raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Mortellement blessé, Chaka ne viendra plus

 

CHAKA mortellement blessé ne viendra plus ; tombés dans une embuscade tous nos hommes ont été massacrés, la troupe de réserve est anéantie, et désormais vous ne pourrez compter que sur vos propres moyens pour sortir de ce magma psycho psychédélique…

 

Rassurez vous c’est le télégramme que vous ne recevrez pas, l’opération MARCHEZ AVEC NOUS, ayant été stoppée en   raison du fait que certaines mairies du trajet Bordeaux- Nantes n’ont pas produit les attestations de passage, autorisant la caravane de se déployer sans encombre, au grand désespoir de municipalités qui avaient investi sur l’évènement, très désireux de recevoir pour un jour, les héritiers et disciples de Monsieur CESAIRE Aimé poète et homme politique de la Martinique, décédé depuis peu.

 

Cette aventure, mise en œuvre dont je vous rappelle dans le cadre du 160è anniversaire de la fin de l’Esclavage, avait reçu le soutien des partenaires locaux , communes, croix rouge, associations, services préfectoraux et départementaux, qui ont salué notre audace, la qualité des documents produits, et le professionnalisme des acteurs engagés dans ce dossier, oeuvrant dans un cadre strictement bénévole, malgré l’éloignement du théâtre des opérations.

 

En pragmatique j’avais pris soin de tempérer tout excès d’optimisme en raison d’imprévu qui pourrait faire dérailler une machine trop bien huilée, et qui est précisément apparu à la faveur des élections municipales des 9 et 16 Mars dernier, conduisant certaines équipes nouvelles à ne pas confirmer les engagements de leurs prédécesseurs, pour des motifs que je n’ai pas cernés au stade actuel de notre réflexion, mais dont je subodore quelques relents, en terre vendéenne notamment.

 

Car l’opération MARCHEZ AVEC NOUS, est une énorme machine combinant des aspects techniques culturels historiques juridiques et bien entendu politiques, ce dernier aspect ayant prévalu au regard de certains maires, ce qui à mon sens est une attitude anti républicaine et non productive en terme de consensus inter raciale.

 

Effectivement le trajet Bordeaux Nantes, n’était pas un choix de hasard, considérant le rôle actif et le profit substantiel que ces deux villes en avaient retiré du fait de la Traite négrière et l’Esclavage transatlantique, communément désigné sous le vocable…de  Commerce triangulaire par l’UNESCO.

 

En ne délivrant pas ces attestations de passage qui ont valeur d’arrêté municipal, et donc susceptibles de recours devant le tribunal administratif cmpétenten cas de refus explicite, ces élus ont voulu éviter de voir mettre en exerce pendant 21 jours du 28 Avril au 19 Mai 2008, en présence de nombreux médias, l’Histoire peu glorieuse de cette région, dans leur pays.(fichier joint)

Ils étaient parfaitement informés que sans ce sésame nous ne pourrions pas occuper le domaine public sous peine d'arrestations et de poursuites pénales vis à vis des organisateurs.

 

Ainsi donc à travers cette affaire est posé ce grave problème du respect des droits de l’Homme, que je n’ai pas manqué de soulever auprès de tous nos partenaires de ce côté de l’Atlantique.

 

Peut-on brandir ce droit, en de fausses circonstances à des fins de propagande pour l’opinion internationale, alors même qu’il est piétiné d’une façon récurrente sur son propre sol, à l’occasion de circonstances diverses,  laissant aux observateurs objectifs ce sentiment désagréable de supériorité par rapport aux  nations de la planète en la matière. .

 

De l’audace, toujours de l’audace lancait ce célèbre orateur de la période révolutionnaire de 1789, il faut en avoir pour justifier les requêtes en respectabilité et en dignité fleurissant ici et là, qui en tout état de cause ne se décrètent pas, mais se méritent.

 

Que les plus de 3000 personnes, qui nous avaient fait l’honneur de se porter volontaire comme marcheurs dans cette opération, reçoivent toute notre gratitude, soit une moyenne de 164 personnes par étape, qui bien entendu ne peut me satisfaire, en raison de l’importance et la dimension de l’Evènement.

 

Je le dis souvent et le confirme dans ce message que nos communautés afro caribéennes, ne pourront pas toujours invoquer les heures douloureuses de notre Histoire pour justifier nos propres turpitudes en terme d’engagement et de solidarité, si je m’en réfère aux dires d’une connaissance euro indigène qui m’avançait en connaisseur…je cite…

 

… «  Vous êtes un visionnaire, ce que vous proposez est fantastique,et je dirai même très fort en terme de réflexion, et surtout de conception...

 

...Mais de vous et moi, ne nous cachons pas la réalité, vous avez trop d'avance c'est indéniable un avis partagé par mon entourage ,  cette situation à double tranchant,  n'est pas pas toujours confortable pour un leader d'opinion, c'est votre cas, ce qui engendre incompréhension, frustration, jalousie, dont je sais que vous  n'en tenez pas compte par stratégie, et donc vous ne serez pas suivi dans l’immédiat par vos frères de race sur  ces différents dossiers,  qui toutes catégories confondues émigrent  en Europe dans nos pays, en vue de satisfaire pour la plupart, leurs besoins primaires urgents...Il vous faudra cependant maintnir la pression à son niveau actuel , car de toute facon,  l'Histoire vous donnera raison... »

 

 Tout un programme que je n’ai pas commenté car une hirondelle n’a jamais fait le printemps, mais j’en ai pris bonne note.

 

Alors sur AFCAM, prochain message du Forum… Le Césairisme, il fallait y penser, ne cherchez pas dans le dictionnaire ce mot n’existe pas, mais après la mort du poète le combat continue plus que jamais, du moins pour celles , ceux des nôtres et autres fidèles qui en ont conscience, car je suis et je demeure toujours  un césairiste, par la pensée et l’action.

 

MARCHEZ AVEC NOUS est maitenu dans stratégie actuelle , et deviendra demain le pélérinage du Monde Nègre, en terre européenne.


Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy