MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

Les conséquences d'une hyper assimilation inconsidérée

 

 

Le concept politico juridique de Crime contre l’Humanité adossé à la traite négrière transatlantique et l’Esclavage doit être considéré d’une façon globale, c'est-à-dire en ne tenant pas compte des seules conséquences économiques de ces pratiques mais en incluant les aspects psychologiques qui me paraissent plus destructeurs pour l’équilibre des personnes.

 

Du reste faisant suite à l’un de mes messages, une amie du continent africain m’écrivait… /

« Léonce Lebrun

… « Excuses-moi, mais je suis arrivée à tirer cette conclusion… Les Nègres sont eux mêmes la source de leur malheur. Ils sont égoïstes, jaloux et envieux…

 

… Un Ministre Ivoirien disait… « Imaginez les Nègres plongés dans une casserole bouillante ou chacun essaie de se débattre pour s'en sortir, eh bien, le premier qui tentera l'exploit sera ramené au fond de la casserole pour finir comme les autres, car il est hors de question pour les autres que l'un d'eux s'en sorte. A méditer. »… et de faire état de son vécu au sein de sa communauté…

 

Qu’elle se rassure, ce type de comportement n’est pas une spécificité africaine et est observé également dans le milieu caribéen.

 

C’est assurément vrai que notre mode de fonctionnement, nécessite plus qu’une simple méditation, et je dis souvent à juste titre que viendra le temps où nous ne pourrons plus invoquer les aléas de l’Histoire pour justifier nos turpitudes.

 

Tout de même, revenons sur certaines périodes du Monde Nègre qui nous ont vus, écrasés, humiliés par les Occidentaux, dont rare de nos jours sont ceux qui acceptent avec intelligence, les heures sombres de leur Histoire.

 

Car l’expression de formatage est un doux euphémisme du politiquement correcte qui nous éloigne de la réalité, il faut bien admettre que nous Nègres, que nous soyons originaires de l’Afrique, ou vivant en Caraïbe, nous sommes le résultat d’un véritable lavage de cerveau.

 

Ainsi donc, au regard d’une situation  comparable, nous avons été élevés dans le culte du respect de l’homme de l’Occident, qui pendant des siècles a vécu sur le régime de sa prétendue supériorité, et il est à considérer que ce sentiment de nos jours n’a pas disparu.

 

S’il en eut été autrement comment expliquer que l’afro caribéen est plein de déférence et de respect vis-à-vis de l’indo européen, alors qu’il a un comportement plus que détestable vis-à-vis de ses frères de race.

 

Ces attitudes négatives de certains d’entres nous à dénigrer tout ce  qui vient du Monde Nègre et à rejeter les efforts entrepris ici et là pour asseoir notre dignité nous conduisent au gouffre. 

 

 

Ce fantastique déficit de solidarité que nos observons dans nos rangs, est le résultat il va s’en dire de ce formatage, au regard duquel j’y reviendrai explicitement dans mon éditorial du 1è Janvier prochain, à la condition bien entendu que l’oxygène ne me soit pas supprimé…

 

Alors, chère amie et sœur de l’Afrique faut- il entrer en désespoir pour l’avenir, évidemment non, car rappelez vous, il n’y a que les batailles non livrées qui sont perdues d avance…

 

…et cette bataille nous l’avons engagée, et nous la gagnerons ensemble…

 

…car Rome fut grand, mais Rome sombra…

 Léonce  Lebrun

Informations supplémentaires