Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

 Le Communautarisme (suite et fin)

 

Antisémitisme, communautarisme, terrorisme

… mais pour qui sonne le glas , car avec un tel palmarès  d’ ennemis intérieurs…

…comment des politiciens soutenus par des médias affidés peuvent-il  appeler à vivre ensemble avec de telles contradictions…

…qui tout compte fait est un cri de désespoir, face à une catastrophe imminente qui conduit le pays au mur…

 

… car, las d’appeler au loup absent, le jour où il sera là, il n’y aura personne...

 

…et à bien observer on relève que parmi les 193 Nations membres de l’Organisation des Nations Unies la France  réunit pour son compte, le plus de désagréments…

 

Et avant de discourir les politiciens devraient se remémorer l’Histoire de ce pays qui réunit sur son nom de tant de « satisfécits »…

 

Patrie des droits de l’Homme, liberté égalité fraternité, hérité de la colère du peuple en 1789, autant de triomphes sociétales qui peuvent indisposer les autres Nations de la Planète sensées de ne pas avoir autant de Qualités…

 

… et nous voilà remontant cette Histoire  limitée à partir de 1870…

 

1870 en effet c’est la déroute face aux forces prussiennes qui s’en vont comme prise de guerre avec les régions de l’Alsace et la Lorraine, curieux, il n y a pas d’alliées de secours

 

1914 la jeunesse française est toute excitée, veut en découdre avec l’Allemagne, la chasse est menée contre les pacifistes, Jean Jaurès est assassiné, son assassin acquitté sa famille doit solder en totalitér lres frais de justice

 

… mais avec les Alliées, la France s’en sort en 1918, et torpille les résultats de la Conférence de  Versailles en 1919, avec ses excès en ouvrant les soupapes de revanche de la montée du National Socialisme en Allemagne…

 

…les cérémonies du centenaire  de 2019 étaient injustifiées, ne rendant compte de la réalité historique de 1914- 1918

 

…car en 1940 c’est la déferlante allemande avec les forces armées du 3è Reich qui occupent le pays jusqu’en Avril  1945

 

et c’est à nouveau les Alliées qui sauvent la France

 

…  ne retenant pas la leçon en se lançant dans des guerres de décolonisation contre des peuples indochinois et algériens qui revendiquent à juste titre leur LIBERTE

 

Et donc ce résumé de l’Histoire n’est pas brillante et devrait conduire les dirigeants vers plus d'humilité dans leurs rapports avec les autres peuples et Nations...

 

...or c'est l'arrogance, la prétention, et le donneur universel de leçons qui prévalent...

 

car la France a occupé des territoires, colonisé et assimilé des populations

 

… et sa croisade insensée  livrée contre la présence de ces personnes sur son territoire sous le couvert de communautarisme...

 

...relève de l’intolérance, d'incohérence politique dans la désignation des ennemis de cette République monarchique et de la discrimination raciale.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Edouard Glissand

 

 

Edouard Glissant, né les 21 septembres 1928 à Sainte-Marie, est un écrivain, poète et essayiste martiniquais.

Biographie

Titulaire d’un doctorat des lettres, il publie ses premiers ouvrages après des études en ethnographie au Musée de l'Homme, d’histoire et de philosophie à la Sorbonne

Au départ, adhérant aux thèses de la Négritude, il élabore par la suite le concept d’antillanité et de créolisation.

La créolisation est pour lui le mouvement perpétuel d'inter pénétrabilité culturelle et linguistique  qui accompagne la mondialisation culturelle.

Cette mondialisation met en relation des éléments culturels éloignés et hétérogènes, avec des résultantes imprévisibles.

 

 Alors proche des thèses de Frantz Fanon, il fonde, accompagné de Paul Niger, en 1961 le Front caribo-guyanais d'obédience indépendantiste, puis autonomiste, ce qui lui vaut une interdiction de séjour de 1959 à 1965 sur son île natale pour séparatisme.

 

 Il est signataire du manifeste des 121 en 1960. Certains de ses ouvrages, tel le Discours Antillais restent très marqué par son engagement anticolonialiste.

 

 Il revient en Martinique en 1965 et y fonde l’Institut martiniquais d'études, ainsi qu’Acoma, un périodique en sciences humaines. Remarqué pour son travail, il devient de 1982 à 1988, le directeur du Courrier de l'Unesco. Il vit actuellement...

 

... à New York où, depuis 1995, il est Distinguished Processor en littérature française, à la City University of New York.

 

Ses réflexions sur l’identité caribéenne ont inspiré une génération de jeunes écrivains antillais autour des concepts de créolisation et d'antillanité, dont Patrick Chamoiseau, Ernest Pépin ou encore Raphaël Confiant.

 

 Cette antillanité serait fondée sur la notion d' identité multiple , ou d' identité rhizome , ouverte sur le monde et la mise en relation des cultures.

 

 Face au mode parfois binaire des discours de la négritude , déployé par Aimé Césaire en Martinique, par Léon Gontran Damas en Guyane, par Guy Tirolien en Guadeloupe et de l'assimilation, il définit bon gré mal gré une troisième voie.

 

 Écrivain militant, il cherche à définir une approche poétique et identitaire pour la survie des peuples au sein de la mondialisation à travers le concept de mondialité .Son influence sur la politique martiniquaise reste certaine notamment dans les milieux indépendantistes ou écologistes.

 

En janvier 2006, Édouard Glissant se voit confier par le président Jacques Chirac la présidence d'une mission en vue de la création d’un Centre national consacré à la traite et à l’esclavage.

 

 Il prend position contre la création d'un ministère de l'immigration et de l'identité nationale et condamne la politique d'immigration menée depuis l'élection du Président de la République.

 

 De cet engagement politique et poétique naîtra un court manifeste, Quand Les Murs tombent, l'identité nationale hors la loi , rédigé avec Patrick Chamoiseau.

En 2007, il crée l'Institut du tout-monde. 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy