MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », «  le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire » marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

La dimension et signification des mots

 

 

Comme moi vous lisez la presse et découvrez chaque jour les incohérences des médias, conséquence d’un système à bout de souffle sociétal…

 Ce fut d’abord l’expression bien répandue… gens de couleur…

 De vous à moi, à moins que je ne sois un martien nouvellement arrivé sur cette planète, je n’ai détecté aucune couleur chez l’homo sapiens…

 Alors , ce qualificatif s’adresse spécifiquement aux personnes d’origine africaine, de la Caraïbe , nos frères afro américains, dans ces conditions je vous conseille vivement de revoir la signification des mots blanc et noir dans les dictionnaires, pour in fine vous dire que je considère l’expression gens de couleur comme une injure à notre égard…

Nous retrouvons ensuite le groupe de mots… communauté internationale, qui est une superbe machine de manipulation de l’opinion, une escroquerie intellectuelle de haut niveau, car je ne me sens nullement en phase avec certaines décisions géopolitiques que ce soient la guerre civile libyenne,  la manipulation  médiatique honteuse de la crise syrienne et la croisade de certaines nations de l'Occident contre l'armement nucléaire iranien et nord coréen.

 Il serait donc plus honnête et judicieux d’utiliser l’expression… communauté occidentale….

Enfin le tout nouveau tout chaud… le racisme anti- blanc, alors là mes amis(es) nous touchons le summum de la bêtise humaine.

A toutes fins utiles je rappelle à ces médias que les actions à proprement racistes ont été spécifiées et  leurs pratiques condamnées  lors du Procès de Nuremberg (Allemagne) en 1945 et donc que l’utilisation du  mot racisme à tort et à travers relève d’une profonde inculture.

Sur un plan pratique et objectif, les seules victimes au quotidien des incivilités raciales demeurent  pour l’essentiel les africains, les afro caribéens  les maghrébins.

A la réflexion  on doit comprendre, qu'un indo européen, en raison de sa prétendue  supériorité sur les autres races, ne peut pas être victime d’un rejet physique psychologique ou philosophique.

Dans ce cadre vous comprenez aisément que ça ne passe pas,   mon intelligence ne m’autorisant pas à accréditer une telle hérésie

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires