MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

De l’état du Monde….Rétrospective

 

Avec un peu de retard, circonstance atténuante oblige, je reviens sur ce qui s’est dit, prédit, il y quelques semainesà Pittsburgh (Etats-Unis, à l’occasion de la réunion du désormais G 20…

 

…  Par définition je garde une grande méfiance au regard de ces institutions qui n’ont pas reçu de mandat explicite de  l’ ONU , mais s’arrogent le droit d’imposer leurs conclusions à toute la Planète…

 

… sous la futile prétention que certaines nations invitées seraient les  plus riches… pour les autres, circulez, il n’y a rien pour vous.

 

Pour la petite histoire, rappelons que ce forum ponctuel qui n’est pas d’initiative américaine et s’est tenu pour la première fois à Paris ( France) dans les années 1976, était composé de six nations…

 

… dont trois membres permanents du Conseil de Sécurité, détenteurs de l’arme atomique, quatre de l’ Alliance Atlantique,( OTAN) sauf le Japon , une simple observation donne une idée de leur puissance de feu…

 

Donc, de six chargés de se pencher sur l’état de l’économie mondiale, nous sommes  passés à 7 puis 8 à l’occasion desquels au repas des « grands » entre la poire et le formage…

 

… étaient invités des dirigeants africains, dont certains s’y pressaient, leur donnant l’illusion d’une certaine  importance. Mais le Continent na pas avancé d’un iota sur tous les plans

 

…Et depuis Septembre de cette année, la « crise » aidant ils se sont retrouvés à 20 à Pittsburg pour dialoguer entre autre sur la régulation du marché monétaire

 

…et la limitation des bonus dus aux traders, ces sorciers de la manipulation boursière, autant de sujets qui intéressent l’immense armée « d’hommes de la rue »

 

Mais la grande nouveauté de Pittburg fut l’entrée en lice de la nouvelle administration américaine avec son chef de file…

 

… dont certains «  ces va en guerre ces Max la menace »  se  berçaient déjà d’illusion sur son amateurisme, son manque d’expérience, bref par des arguties, on allait avaler tout cru l’ex Sénateur de l’Illinois.

 

 Mais catastrophe pour eux, ce fut du brio du brillant, une parfaite connaissance des dossiers, une certaine vision de l’avenir de notre Planète…

 

…que le jury d’Oslo ( Norvège) a sanctionné sans appel, par un prix Nobel de la Paix… je m’en dispense  de tout commentaire sur l’évènement.

 

A ce sujet et à propos de l’Iran au regard de l’arme atomique il est intéressant de remonter l’Histoire…

 

Nous sommes dans les années 1960, le locataire de l’Elysée qui a décidé de retirer son pays du commandement intégré de l’OTAN

 

… se lance dans l’aventure nucléaire sur la base du concept de la « dissuasion » c'est-à-dire qu’avec une ogive on peut mettre dans l’embarras tout adversaire  potentiel hautement nucléarisé…

 

Le Chef de l’Etat de l’époque en cause, n’a jamais eu l’intention d’utiliser cet arme redoutable, un remake des 6 et 8 Août 1945, mais il en connaissait parfaitement la force diplomatique dans le concert des Nations…

 

Plus de 40 ans après nous sommes  dans le même contexte, qui pourrait croire intellectuellement que l’Iran serait  disposé à porter le fer et le sang au Moyen Orient sur un ennemi potentiel…

 

… (disposant de son stock ) sachant qu’une bombe thermonucléaire de centaines de fois plus puissante que celle larguer sur le Japon en Août 1945…

 

…détruirait et contaminerait toute la région, y compris l’Iran qui serait victime «  d’un vent nucléaire qui n’a pas de frontière ».

 

 Mais alors de qui se moque-ton, quand on veut interdire à cette Nation ou tout autre pays...

 

...de se doter de moyens diplomatiques adéquats, sachant que cet Etat en cause est entouré de voisins puissamment armés..

 

L’Administration américaine qui a rapidement assimilé ces subtiles et hypocrites oppositions  diplomatiques…

 

… laisse désormais aux autres « Max la menace », le soin des gesticulations puériles et stériles...

l'Appel de Nantes

 

Mémorial pour l'abolition de l'esclavage / L'appel de Nantes

A l’initiative du mouvement national EQUITE qui a rassemblé à Nantes le 24 mars 2012, les organisations dont les noms suivent :

Mouvement Equité (Association militant pour la diversité au sein de la gauche),

Le Centre d’Information, Formation, Recherche et Développement pour les Originaires d’Outre-Mer -CIFORDOM-,

Le Centre Louis Delgrès de Nantes, et les Citoyens français , militants politiques, élus, Présidents d’Associations ci-dessous désignés, présents à Nantes le 25 mars dernier à l’occasion de l’Inauguration du Mémorial de l’abolition de l’esclavage,

Octave CESTOR conseiller municipal de Nantes, membre fondateur des Associations : « les Anneaux de la Mémoire », «Mémoire de l’Outre- Mer», la Maison de l’Outre-Mer de Nantes, l’Espace Louis Delgrès, du Mouvement Citoyen pour la Diversité et l’Egalité des Chances, de « 1905 et Plus » et à l’Initiative du Mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes,

Louis Mohamed SEYE adjoint au Maire de Fontenay-sous- Bois, Secrétaire général du Mouvement Equité, membre du Bureau national de la FNESR Délégué aux Services publics, chargé du codéveloppement dans l’équipe de campagne de François HOLLANDE ,

José PENTOSCROPE Ancien Délégué National à l’Outre-Mer du Parti Socialiste, Président de la Fédération des Associations et Organisations d’Intérêt pour les Originaires des Antilles-Guyane -F.A.A.G-, Président du Centre d’Information, Formation, Recherche et Développement pour les Originaires d’Outre-Mer -CIFORDOM-, Initiateur du Prix Littéraire FETKANN !, Mémoire des Pays du Sud, Mémoire de l’Humanité, Initiateur du « Concept dédiscriminer »

Amadou BA Ancien conseiller municipal d’arrondissement du 19ème arrondissement de Paris, membre d’Equité et de France Républicaine et Citoyenne (Paris 19ème),

Béatricre GEMIEUX conseillère municipale de Saint-Herblain (44)

Alex ADINARAYANIN conseiller municipal de Pellerin (44)

Plilippe MILIA, conseiller à la mairie d’Aubervilliers (93)

Emmanuel BIANG conseiller municipal de Saint-Herblain (44)

Michel COCOTIER Président de Mémoire de l’Outre-Mer

Christian VAGAO Administrateur de Mémoire de l’Outre-Mer

Léonce LEBRUN Président du "Relais de Goree" ;

Michel ROSE membre d’Equité,

Rédigent et présentent l’appel suivant :

«Appel de Nantes aux dirigeants des partis politiques de France»

Depuis la proclamation des droits de l’homme en 1789, la France se veut un modèle universel de justice et de démocratie. L’article 6 de la Constitution proclame que « Tous les Citoyens étant égaux aux yeux de la loi, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents ».

Fidèle à cet esprit, malgré de longues hésitations, la France s’est montrée capable de reconnaître les pages sombres de son histoire, tant celles qui relèvent de la période de Vichy, que celles qui renvoient à l’esclavage, dénoncé comme crime contre l’Humanité par la loi Taubira promulguée en 2001.

Il reste à extirper de l’oubli et de l’occultation les crimes commis sous la colonisation qui ne furent pas « positifs » mais, dans la même veine que l’esclavage, des freins pour le développement et l’émancipation des peuples colonisés. Ces prises en compte sont nécessaires pour que les Français issus de l’immigration et des DOM-TOM trouvent leur place dans le récit du roman national.

L’édification à Nantes d’un Mémorial de l’Abolition de l’esclavage (mars 2012) est une nouvelle étape importante sur cette voie.

Mais encore faudrait-il désormais aller plus loin dans le processus d’une reconnaissance, qui ne doit pas en rester au seul stade symbolique et institutionnel.

C’est pourquoi nous attendons des dirigeants des partis républicains qu’ils s’engagent à mettre en œuvre, y compris dans leurs propres rangs, une politique de « dédiscrimination », mettant fin aux mises à l’écart systématiques des Français de toutes origines et de toutes appartenances, issus de la colonisation, mises à l’écart oubliant la part que leurs parents ont prise dans l’édification et dans les luttes de notre pays, notamment pour la période de la Libération.

N’est-il pas temps de prendre en compte le fait que la France du XXI ème siècle est une France métissée et multiculturelle, dont toutes les composantes aspirent à son égal développement ? Les citoyens dit de « la diversité » construisent, façonnent et participent au rayonnement culturel et économique de notre pays dans le monde.

Le moment est venu pour notre peuple de se voir, se regarder et s’accepter dans la réalité de sa composante pour marquer son unité et son attachement aux valeurs de la République.

Les élections présidentielles en cours, et toutes celles à venir, sont l’occasion de reconnaitre la pleine citoyenneté et l’égalité de tous les français, qu’ils soient ou non issus de l’immigration.

L’existence et le travail militant des citoyens «  issus de la diversité » doivent-être enfin reconnus. Leur présence en nombre sur les listes électorales en position éligible s’impose aujourd’hui dans notre pays dont le caractère métissé et multiculturel ne peut plus être contesté.

Mesdames, Messieurs les candidats à la Présidence de la République, Mesdames, Messieurs les Responsables de Partis politiques, La République de demain se doit d’être dans tous les domaines la République du : « A compétences égales, chances égales ».

Informations supplémentaires