MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun  

 

Ce n’est pas parce qu’on est né en Afrique assorti d'une "peau foncée" que l’on peut se déclarer être un Africain voir même de Nègre

...Car Africain et Nègre sont des valeurs qui portent en elles, l’Honneur,la Dignité d’une Race, et comme dirait Fanon, un idéal  qu’on assume ou que l’on trahit.

Et le déplacement en terre africaine de ce Roi soleil sans couronne avec ces échanges plus que douteux au Burkina Faso  puis en Côte d’Ivoire, ont apporté la preuve que l’homme de ce Continent, et ses diasporas en Europe, ne sont pas rentrés dans le périmètre de la conquête, pour le plus grand bonheur des Occidentaux.

 En France leTiers état en 1789

 

Le tiers état était un des trois grands ordres du royaume sous l'Ancien Régime  avec le clergé et lanoblesse

Cet ordre était composé de la très grande majorité des Français puisqu'ilenglobaittous ceux qui n'étaient ni membre de la noblesse, ni membre du clergé. Ils sont alors appelés les roturiers .

Il comprenait des classes sociales extrêmement variées /

-- des bourgeois souvent fortunés, actifs, influents et ambitieux ,

- les artisans ou ouvriers, parfois aisés, parfois misérables ,

 - les paysans, au nombre d'environ 20 millions ,sur un chiffre total de 24 millions de Français dont les conditions d'existence variaient selon qu'ils étaient propriétaires de leur terre, fermiers, métayers qui travaillaient la terre d'un propriétaire terrien en échange d'une partie de la récolte.

- lesdomestiques de ferme et même serfs (le servage, qui était aboli dans le domaine royal, subsistait dans quelques rares provinces).

Le Tiers-état était le seul ordre à payer des impôts. Il n'avait aucun privilège et avait les conditions de vie les plus dures.

Informations supplémentaires