MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », « le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire» marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

  • Les thèmes des états généraux" Outre-mer"
    • 1. Comment faire baisser les prix ?
    • 2. Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?
    • 3. Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?
    • 4. Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?
    • 5. Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?
    • 6. Quelle relation faut-il développer avec les voisins de chaque territoire d'Outre-Mer ?
    • 7. Comment améliorer l'insertion des jeunes et garantir l'égalité des chances ?
    • 8. Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

« Chaque territoire doit se réapproprier son destin.
Mes chers compatriotes, je vous invite donc à un débat sans tabou.
Un débat où chacun pourra apporter sa contribution. »

Nicolas Sarkozy, jeudi 19 février 2009

« C’est en ces termes que le Président de la République a clôturé son intervention annonçant le lancement des Etats Généraux de l’Outre-Mer.


Pourquoi des états généraux ?


Parce que qu’il est temps d’écrire une nouvelle page de l’histoire des départements et collectivités d’Outre Mer et de leurs relations avec la France, une page où responsabilité, solidarité et ambition seront les fondements des nouvelles voies qui guideront  notre avenir.


Parce qu’il est temps d’engager des changements structurels.
Et parce que chacun doit y apporter sa bonne volonté, ses idées et sa propre contribution.
 
Ces Etats généraux ont l’ambition d’être la plus grande consultation jamais réalisée en outre-mer.
Ils concernent la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et la Guyane. Les collectivités d’outre-mer, comme les Français originaires d’outre-mer vivant en métropole, y seront également associés.


Les ateliers de travail locaux seront organisés au mois d’avril et au mois de mai.
A cette phase locale, sera associée une consultation plus large sur internet.


A leur terme, la synthèse de toutes les propositions sera restituée à un niveau national pour permettre d’arrêter les premières décisions et ce, dès le mois de juillet.
Ce site est donc un premier rendez-vous.
Il signe le point de départ d’un chantier d’envergure dont l’enjeu est de réussir la modernisation des outre-mer.

LANCEMENT DES ETATS-GENERAUX DE L'OUTRE-MER LE 14 AVRIL -

Le délégué interministériel à l'Outre-mer a précisé vendredi que les états généraux de l'outre-mer seront lancés, pour l'hexagone, le 22 avril à Paris, et non le 14 comme initialement annoncé. Il n'a pas donné de raison à ce report, sans incidence sur les dates des états généraux dans les DOM.

Les Français d'outre-mer sont près d'un million en France. Leurs représentants ont retenu quatre chantiers : 1. la culture, la mémoire et l'identité ; 2. l'égalité des chances, la lutte contre les discriminations et la citoyenneté ; 3.le sport ; 4. les problématiques liées à l'éloignement (Internet, téléphone, poste...).

Informations supplémentaires