Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Des hommes sacrifiés sur l'autel du Colonialisme

 

Suivant dénonciation, nous arrivons au terme de cette saga historique qui a permis de mettre à plat cette affirmation délirante qu’en 1940 des Africains seraient venus en Europe « pour sauver la France et sa liberté »…

… en faite j’avais une certaine idée sur cette problématique, mais des investigations poussées ont permis de mettre en lumière que l’immense majorité des Africains avaient une parfaite méconnaissance de l’Histoire...

...ce qui explique la difficulté pour les territoires de l’Ouest du Continent de décoller sur les plans économiques politiques et militaires, après plus de 59 ans de dit indépendance, il est vraie octroyée…

… que certains (es) avaient bien du mal à rentrer dans une africanité de conquête, écrasés par cette servitude vis-à-vis de «  la mère-patrie colonialiste » d’antan, qui les conduit à cette forme  « d’affection patriotique » inconsciente, qui relève de la haute trahison au regard de l’Afrique, et de notre Négritude…

…. d’où l’explication de ces délires affectifs rapportés, figurant sur certains sites sociaux, de source africaine, condamnant l’Allemagne et ses forces armées, qui à toutes fins utiles étaient en guerre, avec comme objectif suprême, la conquête et l’annexion de L’Europe…

…que dans mon texte ce n’est pas un détail.

allons mes amis(es) un petit effort de mémoire, cela ne vous dit rien…

Berlin 1885, et le partage du Continent africain comme un gâteau entre les Nations européennes. Dont la France qui à l’occasion, s’est payée la part du lion, avec l’émergence de son «  AOF et AEF »

…bizarre, que vous avez dit bizarre, c’est bizarre…

… chaque cochon a son Samedi.

Avant de poursuivre permettez-moi un court passage concernant l’actualité du Monde Nègre…

…tout d’abord cette année marquait le 70 ème anniversaire de la création de la revue «  Présence africaine » qui au début de sa publication en a dérangé certains. Souvenir souvenir…

… et dans la nouveauté, je me réjouis de la création au Collège de France, d’une chaire d’Histoire des « temps africains »…

…que j’espère mettra en lumière, une Afrique d’antan avec ses grands empires structurés…

…que sa destruction et la descente aux enfers remonte à partir du XVIe siècle, avec la Traite négrière transatlantique ou le commerce triangulaire.

Et nous voilà tombés dans des zones d’incohérence.

Tout d’abord le procès à Layé (Pays bas) devant la Cour pénale internationale (CPI) que je résume brièvement pour nos lecteurs, dans une affaire encours

… coup de théâtre à Layé, par un jugement de Janvier 2019  la CPI a acquitté M .Gbagbo ex-Président de la Côte d’Ivoire et l’un de ses anciens ministres, en rejetant toutes les charges dont celle de crime contre l’Humanité…

…grosse déprime chez les parties civiles, représentées par leurs avocats que je subodore….

…l’actuel Exécutif ivoirien, la France et l’ONU (voir les évènements et acteurs en Côte d’Ivoire de 2011) …

…seulement voilà, la Procureure générale de cette instance judicaire ne fait appel du jugement qu’en Juillet 2019 ,déposant ses conclusions  en Septembre dernier, tout juste dans les délais impératifs requis…

…ces manœuvres intempestives et intolérables de la Procureures générale ont pour objectif d’empêcher la candidature de M.Bagbo aux futures élections présidentielles dans son pays en 2020 …

…mais sous quelle pression et pour qui roule la Procureure générale de la CPI dans cette ténébreuse affaire pénale… à suivre donc.

L’autre incohérence nous vient de la création par les 15 territoires de la CEDEAO d’une monnaie unique baptisée ECO, en lieu et place du franc CFA ,opérationnelle à partir de 2020, suivant certains critères dits de convergence…

… or,il ressort suivant mes informations que cette opération est pilotée pour l’essentiel par des services ministériels de Paris…

…qu’en terme d’échange actuel, un euro vaut 1000 CFA, alors qu’il faudra avancer 1200 CFA devenu l’ECO , pour acquérir l’unité de la monnaie européenne auquel il est arrimé.

En terme politique et économique, on se trouverait dans une dévaluation déguisée du franc CFA, mauvais pour les ménages africains, et un coup porté à la souveraineté du Continent.

…que depuis 1994, ayant relevé le côté négatif de cet instrument d’échange j’avais sur Radio SUN FM lancé l’idée de la création d’une monnaie unique pour toute l’Afrique, au nom de l’AFRICA Association Financière pour la Rentabililié de l’Industrie et du Commerce Africain, toujours d’actualité, dossier à suivre.

Et nous voici à Tokyo (Japon) ce 2 Novembre 2019 pour la finale de la Coupe du Monde de Rugby, opposant l’équipe d’Angleterre à celle de l’Afrique du Sud (les Springboschs)...

...emmenée suivant le journaliste français hurlant dans son micro à l’intention de toute la Planète sportive, par un « Noir », peu importe son talent, ses compétences, c’est ce détail qui est important, de toute façon « il est inférieur à nous les indoeuropéens »

… en vain je n’ai pas détecté la couleur de cet athlète, pas plus que celle «  blanche » de ce reporter que je considère comme un super crétin...

...vivant toujours dans le contexte de domination raciale du XIX è siècle, initiée précisément par la France vis-à-vis des Africains et autres descendants…

…mais que l’on prenne garde, alors que s’installe dans le pays le concept « identitaire » «  regroupons nous entre nous » on va tout droit dans le mur, vers un «  pour qui sonne le glas » à l’espagnol –1936-1939- au titre duquel ma pensée sera précisée dans la suite de Communautarisme le mois prochain.

Après ce rapide détour, nous voici revenus au cœur du sujet de la participation des Africains dans les conflits européens…

… qu’avec les membres de ces communautés, j’affirme que les engagements volontaires de ces indigènes aux cotés des armées françaises, relèvent du fantasme, au pire de la manipulation colonialiste, absorbées  et divulguées par des personnes incultes.

Le sujet est vaste et sera sans doute vérifié par des Historiens indépendants, que d’ores et déjà des éléments prouvent que les Africains n’ont jamais eu leur place dans ces gigantesques conflits armés….

… m’autorisant à préciser d’emblée  pour les chercheurs futurs…

…qu’au titre du 20è siècle, une Nation, l’Allemagne, a mis au point la plus fantastique machine de guerre en 1939, pour coloniser l’Europe… et non des territoires lointains, comme la France et autres Britanniques

…que cette conquête militaire pouvait être gagnée si l’Etat major de Berlin n’avait pas pris cette décision funeste de provoquer l'ex l’Union- Soviétique,  avec les conséquences qui ont suivi sur le front de l’Est…

… que pouvaient bien contribuer des combattants africains, face à un tel armada, du reste leur présence en terre européenne étant contestée par les Allemands, était à peine tolérée par les alliés, et pour cause….

…ces hommes originaires des territoires du Tchad, Sénégal, Soudan, Mali, Centrafricaine, Burkina Faso, « ramassés » par des gendarmes pistolet au point pour abattre les résistants, de véritables razzias avec le soutien du Clergé Catholique, «  aux bons souvenirs de René Maran »

…étaient expédiés vers l’Europe manu militari, sans aucun entraînement, normal, le colonisateur ne pouvait prendre le risque de former des soldats qui se retourneraient contre lui en cas d’insurrection armée…

…. Qu’à l’arrivée à destination, ils sont armés d’un MAS 36/51 le fusil de guerre à l’époque , remplacé par le MAS 49/56 et depuis par le FAMAS 5-56, qu’ils ne savent ni démonter, ni remonter, voir même nettoyer, des gestes systématiques pour tout soldat au combat…

… et donc, on ne peut être étonné du désastre des journées du 19 et 20 Juin 1940 aux portes de Lyon sur les communes de Curis, Saint Germain au Mont d’Or, Chasselay, Lozanne, Marcilly-d’Azergues…

… car les panzerdivisions allemands en campagne ne sont pas venus « servir du chocolat chaud aux Africains »…

… et quand le 19 Juin 1940, à Chasselay-Montluzin (Rhône) la 3è compagnie du 25è Régiment de Tirailleurs recoit l’ordre de l’Etat major de Lyon de « se battre sans recul », alors que ces hommes n’ont aucune expérience de combat, c’est un ordre raciste et criminel …

…qu’à cette date, les carottes sont cuites sur l’ensemble du territoire français, depuis l’appel de Londres du 18 Juin, avec une armistice qui devient effective le 22 Juin 1940...

...c’est la grosse pagaille, le sauve – qui- peut ,avec les soldats souchistes qui désertent en masse, prenant la direction de la Suisse et l’Espagne

…ou se cacher dans les caves et ressortir plus tard pour hurler dans les rues…

.Maréchal, nous voilà…

Je note au passage que les soldats africains se sont trouvés, désemparés, sans encadrement, et dépourvus d’instinct de survie, comme par exemple ces hommes isolés au bas de la Montée de Balmont (Rhône)…

…qui auraient pu s'enfuir dans les bois d’à côté, ils étaient au nombre de 27 paraît-il, qui n’ont pas  été « assassinés lâchement par les nazis » comme figurant sur certains sites sociaux, nous sommes en guerre, et pas dans une distribution de bonbons.

Bien entendu dans ce parcours, je ne me suis pas arrêté ni sur l’accueil réservé par les hôtes souchistes, ni sur le nombre de tués côté africain, ni sur cette nécropole de Chasselay du nom de Tata sénégalais, d’initiative privée, construit en 1942…

… et donc navré, il n’y a que 196 symboles, et non des corps inhumés de tirailleurs, sans doute des numéros matricules recueillis sur les cadavres qui ont été brulés ou précipités dans des fosses communes.

Au terme de ces investigations je retiens que l’on ne peut pas manipuler l’Histoire sans conséquence…

… à ces euro africains sans repère qui ne croient pas en l’avenir de leur Continent, je leur affirme que cette Histoire est éternelle...

…que certains se bousculeront à Chasselay en ce jour du 11 Novembre non pas en souvenir de ces hommes (indigènes colonisés) tombés sur l’autel du Colonialisme…

… mais pour rendre hommage aux bienfaits de ce même colonialisme, que penseront les souchistes, pas nombreux à l’occasion de ces manifestations…

…alors l’Histoire ne retiendra pas l’Allemagne seule responsable du crime contre l’Afrique, mais recherchera du côté de l’Etat qui a refusé d’indemniser les combattants de retour, démobilisés…

… en procédant en ce Novembre 1944 à Thiaroye (Sénégal) au massacre de centaines d’Africains en mutinerie, sans jugement des responsables du système de répression colonialiste, dont certains rescapés ont été condamnés à la prison pour rébellion et insubordination

ainsi va le Monde, mais tant qu’il y aura des hommes d’honneur.. 

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy