MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

Une parfaite incohérence

 

Décidément, le microcosme parisien de la Caraïbe ne lâche pas le morceau, enlevant les doutes à celles et ceux qui ont cru que nos compatriotes étaient des demeurés, comme en fait foi le message tombé dans ma boîte, qu’après examen je procède à la diffusion, sans ajouter de commentairen le conenu étant plus qu'explicite...

 

En particulier ils ne comprennent pas qu’une association prenant des allures de structure officielle occupe pour ses activités, en couverture de manoeuvres politiciennes, les locaux de la Collectivité publique...

 

     - Ministère de l’Outre –mer  de la rue Odinot en Février 2015

      -Préfecture du Rhône ce 15 Avril - avec des invitations en catimini pour la petite histoire,   que très probablement je n’aurais pas honorée-…

 

Il est constant en effet que les associations quelles qu’elles soient, sont des structures privées qui en tout état de cause sont régies par le principe de l’égalité de traitement, pour ne pas fausser les règles de fonctionnement..

 

Mais je laisse à nos amis parisiens le suivi de cette affaire relevant de la politique de bas étage...

 

Pour ma part, je suis doublement troublé par les prétentions d’une association déclarée indument   représentative, qui exige la suppression du mot race dans la Constitution de 1958, pour le remplacer par quoi, du n'importe quoi...

 

Troublé en ma qualité de juriste, dont à juste titre je rappelle que nous sommes dans un Etat de droit, que la modification de quelle que nature du texte fondamental relève du législateur - texte identique Assemblée Nationale, Sénat-.

Puis soumis au vote du Congrès réuni à Versailles, ou à référendum à la discrétion du Pouvoir politique en place, avec les riques qu'il encoure en pleine période d'impopularité...

Une opération donc extrêment compliquée , couteuse pour les finances publiques,sans résultat tangible...

 

Et donc avancer une telle prétention pour plaire à des adhérents  non avertis ,relève d’une ignorence absolue du fait politico-juridique, de la fumisterie et de la mystification imbécile, tendant à faire croire que l'on est utile pour les problématiques de notre diaspora.

 

Troublé en ma qualité de Nègre, car quand on entre dans cette démarche, qu'aucun parti responsable, aucun politicien ne suggère, il est évident que l’on a honte de son environnement racial, honte d’appartenir à cette grande famille de la Négritude...

 

Qu’en conséquence, l' utilisation de la mouvance caraïbéenne, ou d'autres ethnies proches pour des objectifs douteux, relève de l’escroquerie intellectuelle,  de la manipulation de personnes éloignées des magouilles et des méandres de la politique politicienne...

Qu'on devrait se retirer...

 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires