MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

 

L'incertitude sociétale

 

Malgré l’amicale suggestion de nombreux internautes qui pensent à tort où à raison que je dispose de moyens pour participer sur la toile à ces joutes nationales politico- politiciennes, j’ai toujours évité ce mélange de genre par principe, estimant d’avoir d’autres priorités pour mes terrains de combats.

Mais devant la gravité de la situation, je ne peux pas demeurer sous la table pour compter les coups en toute indifférence.

Précisément dans mon message intitulé 10 Mai j’ai évoqué la perte des valeurs de la République et du comportement républicain, remplacés par la lâcheté, l’hypocrisie, la malhonnêteté intellectuelle en y ajoutant ce jour le mensonge et la démagogie touchant tous les milieux notamment politique.

Et toute la presse internationale découvre avec stupeur, que le pays dans lequel nous vivons est dominé par une extrême et dangereuse intolérance, devenue inquiétante pour des minorités ethniques et autres groupes humains non organisés.

Est’ on en passe de retomber dans le sombre climat ayant succédé à la Révocation de l’Edit de Nantes -Louis XIV, Octobre 1685- pour attention attention, revivre un remake du massacre de la nuit de la Saint Barthélemy - Août 1572-qui certainement aurait une autre dimension avec la perspective d’une cruelle guerre civile.

Car comme disait un célèbre syndicaliste…il faut savoir cesser une grève…oui, il faut savoir cesser un combat devenu improductif, contre la volonté du peuple souverain en République

Pour ma part et nous avons la preuve que le concept vivre ensemble est de la poudre aux yeux, un slogan vide de sens que j’ai toujours dénoncé, parce qu’il mettrait en péril la dignité de certaines minorités ethniques, devenues les larbins du Système, style bonjou missié, messi missié, padon missié, que voudraient nous réduire certains, convaincus de leur soit disant supériorité

Alors par ces temps d’incertitude sociétale, je recommande à mes frères de race caribéens africains, d’observer la plus grande vigilance, pour ne pas tomber dans ces bains d’inconséquences et de naïveté dont nous sommes coutumiers.

Léonce Lebrun        

Informations supplémentaires