MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

Un éminent homme poltique, disparu, pour qui j’avais beaucoup d’estime, tout en ne partageant pas certaines de ses options, déclarait, je cite…

 «  la France ne peut pas accuellir toute la misère du Monde » 

Expression  très controversée, dans laquelle je retiens  une part d'incohérene et d'arrogance, parce qu'à mon humble avis, la France n'est pas et

ne sera jamais en pôle position en matière d’humanisme, n’en déplaîsent à ces nombreux nationalistes indo- européens «  butés frustrés » nés  impérialo- colonialo-fascistes....

 

...qu'en même temps dans cette Monarchie républicaine, il faut s'attendre à toutes les dérives sociétales.

 

Et à mon tour de proclamer qu’un citoyen de cette même Nation, quoiqu’ « étranger toléré » comme aurait spécifié  l’illustre  et regretté  Aimée Aimé, avec son «  entièrement  à part » ne peut accepter toutes les élucubrations, sarcasmes et propos délirants de politiciens, fussent-ils déclarés « grands de ce Monde » car au royame des aveugles les borgnes sont  « Rois »

 

Et voici que nous sommes en Février 2018 aux jeux olympiques d’hiver, une manifestation sportive mondiale confiée à la  Corée du sud, qui entrevoit un rapprochement éventuel  avec les frères ennemis du Nord, en état de guerre virtuel depuis 1950, invités à ce rendez vous  de la neige du froid et de la glisse.

 

Mais voilà, la Maison Blanche (USA) soutien belliciste du Sud, fulmine, menace de boycott et ine fine brandit des sanctions contre cette petite Nation ( CDN) qui refuse avec éclat d’obtempérer à ce diktat de cesser la poursuite de ses travaux d’acquisition  de l’arme nucléaire…

 

…des menaces et propos soutenus subrepticement par certains membres de l’Alliance Atlantique.

 

Un outil destiné à se protéger contre ces prédateurs impérialo- colonialistes occidentaux… au même itre que l’Iran…

 

Mais en vertu de quel droit universel ,une Nation, peut interdire à une autre Nation, de posséder une arme de haute technologie, avec de forte probabilité qu’elle ne sera jamais utilisée en cas de conflit généralisé…

 

A travers ces péripéties en temps de paix qui forcément conduisent à  la «  guerre froide », retour vers la case départ d’avant  1990, on peut avancer sans risque de se tromper, que les Occidentaux jouent avec feu… cette arrogance les caractérisant, qui va en s’amplifiant.

 

Car comme dit le dicton martiniquais… gwen ven piti kout baton… « grande gueule mais résultat nul », face à la puissance de feu des forces russes et chinoises, et la qualité de leurs  hommes au combat -au sol- les armées de l’OTAN ( USA et Europe) seraient écrasées en un temps record, plongeant leurs peuples dans le plus grand désarroi comme en 1940…

 

A bon entendeur …

 

L'incertitude sociétale

 

Malgré l’amicale suggestion de nombreux internautes qui pensent à tort où à raison que je dispose de moyens pour participer sur la toile à ces joutes nationales politico- politiciennes, j’ai toujours évité ce mélange de genre par principe, estimant d’avoir d’autres priorités pour mes terrains de combats.

Mais devant la gravité de la situation, je ne peux pas demeurer sous la table pour compter les coups en toute indifférence.

Précisément dans mon message intitulé 10 Mai j’ai évoqué la perte des valeurs de la République et du comportement républicain, remplacés par la lâcheté, l’hypocrisie, la malhonnêteté intellectuelle en y ajoutant ce jour le mensonge et la démagogie touchant tous les milieux notamment politique.

Et toute la presse internationale découvre avec stupeur, que le pays dans lequel nous vivons est dominé par une extrême et dangereuse intolérance, devenue inquiétante pour des minorités ethniques et autres groupes humains non organisés.

Est’ on en passe de retomber dans le sombre climat ayant succédé à la Révocation de l’Edit de Nantes -Louis XIV, Octobre 1685- pour attention attention, revivre un remake du massacre de la nuit de la Saint Barthélemy - Août 1572-qui certainement aurait une autre dimension avec la perspective d’une cruelle guerre civile.

Car comme disait un célèbre syndicaliste…il faut savoir cesser une grève…oui, il faut savoir cesser un combat devenu improductif, contre la volonté du peuple souverain en République

Pour ma part et nous avons la preuve que le concept vivre ensemble est de la poudre aux yeux, un slogan vide de sens que j’ai toujours dénoncé, parce qu’il mettrait en péril la dignité de certaines minorités ethniques, devenues les larbins du Système, style bonjou missié, messi missié, padon missié, que voudraient nous réduire certains, convaincus de leur soit disant supériorité

Alors par ces temps d’incertitude sociétale, je recommande à mes frères de race caribéens africains, d’observer la plus grande vigilance, pour ne pas tomber dans ces bains d’inconséquences et de naïveté dont nous sommes coutumiers.

Léonce Lebrun        

Informations supplémentaires