Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Trop de palabres africains

 

Ce jour du 30 Octobre 2006, à l’invitation de l’Initiative Internationale pour l’Union Africaine, (l’I UA) j’étais à Paris, pour plancher au Sénat, sur le thème :

           L’Union Africaine, et ses diasporas :

Analyses et perspectives pour une plus grande contribution des diasporas africaines au développement du Continent.

Sur la base de tables rondes remarquables :

… Trajectoires de la pensée panafricaniste «  Le rôle des diasporas dans la construction de l’idéal panafricaniste »

…Union africaine et diasporas « perception et représentativité »

…Diasporas et dynamiques économiques en Afrique…

…Diasporas étudiantines et intellectuelles, « particularités et enjeux pour le développement de l’Afrique »

…Quelles responsabilités des diasporas dans les mutations politiques et défis sécuritaires de l’Afrique…

Autant de thèmes de haut niveau qui ne peuvent laisser aucun observateur indifférent.

En première analyse, et à chaud, j’ai constaté que l’Afrique avait une fantastique potentialité, de femmes et d’hommes brillants dans leurs spécialités, de quoi assurer la fortune de chasseurs de tête de tous poils.

Mais alors pourquoi ce paradoxe, d’aucuns feront état d’inadéquation entre cette richesse intellectuelle disponible, et la grande précarité du continent africain, dont je tenterai d’apporter une modeste contribution explicative, dans une prochaine rubrique

Car, pour un caribéen de race nègre, panafricaniste convaincu, je demeure fondamentalement persuadé que l avenir et la dignité du Monde Nègre et de tous les Nègres de la Planète, de quelle que origine, ou autre situation, passe par la restauration de l’Afrique en tant que puissance respectée ( lire sur  AFCAM dans Dossiers Le Temps de l’action

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy