MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Race es  tu là …

 

Incroyable, sous la poussée de groupuscules frustrés, le Pouvoir a cédé en soustrayant de la Constitution française de 1958, le mot…RACE…une "bien "belle victoire sociétale"", qui fera disparaître toutes les expressions à connotation raciale….

Mais dans leur immense majorité, les citoyens de ce pays se moquent de ces réformes à zéro centime d’euro, ce qui n’empêchera  pas l’homme de la rue peu ou pas informé, de voir dans l’Africain ou l’Afro descendant qui passe…

 

 « Un  Noir », faisant partie des «  gens de couleur » , au journaliste sportif, de désigner dans son reportage, «  le Noir de l’équipe », «  le Noir du barreau » chez les  avocats, cette belle « chanteuse Noire » dans le monde artistique  la ou le Ministre noir(e) au Gouvernement ,une présentation non exhaustive.

 

Bref, un besoin morbide de bien mettre en relief la différence entre l’Africain et l’Afro descendant, en lui « collant » une couleur de peau « imaginaire » marquant la différence et son infériorité supposée, par rapport à monsieur tout le monde de race indo européenne

 

…circulez, le compte est bon, il n’y a plus rien à voir…

 

… et moi je dis NON, à cet enfumage racial, une escroquerie intellectuelle de haut niveau…

 

… car en vertu de quel pouvoir, un pays peut modifier unilatéralement un marqueur de l’espèce humaine, remontant à la nuit des temps…

 

… en fait ce retrait de mot ,intéresse t-il l’Asiatique (jaune) et l’Amérindien (rouge)  qui font partie intégrante de notre Humanité mais dont l’appellation a disparu dans la mémoire commune, ne restent plus en lice que l’Indo européen et le  gre

 

 … c’est précisément à cette mouvance que s’adresse la réforme à deux balles, pour lui donner l’illusion de la fin des différences...

 

... que voici  venu le nouveau monde avec son partage de l’Egalité et la Fraternité

 

…oui, vraiment une drôle d'illusion…

 

…et pour un rappel utile de l’Histoire, la France en tant que Nation, a  fortement utilisé le concept de race pour justifier la Traite négrière et l’Esclavage, dans un contexte d’infériorité de l’Homme africain

 

...alors la fin du mot «  race » relève de la mystification pure et simple, dont Africains et afro descendants, devraient prendre garde, afin de ne pas sombrer dans la même naïveté que nos ancêtres....

 

...Que comme Césaire Aimé, nous pourrons dire avec  fièrté...

 

...Le Nègre vous emmerde...

l'Afrique et l'année 2017

 

Encore un « sommet » ce week-end à Bamako (Mali) une de ces rencontres géopolitiques inutiles qui me contrarie, et de me poser cette question imparable…

… Quand l’Afrique (de l’Ouest) sera décidée de se débarrasser de toute tutelle occidento-colonialo-impérialiste, pour aller de l’avant, et construire son destin dans un nouvel environnement de LIBERTE…

Et me voilà à Fort de France (Martinique) en ce mois de Juin 2008 pour vérifier sur le terrain la notoriété du grand écrivain Césaire Aimé qui vient de nous quitter en ce 18 Avril de la même année, avant de lancer ma campagne sous le titre …Le césairisme…

Mais déjà dans l’avion de l’aller, je fis un rêve sublime extraordinaire. Et dès mon arrivée dans la capitale caraibéenne, je m’empressai de rédiger le plan du message qui serait mis en ligne à mon retour en Europe…

Ce fut, l’Opération du nom de code « BEHANZIN », diffusée par 4 vagues successives, que vous retrouvez à l’adresse mail ci-dessous…

Eh oui, la conquête de l’Afrique par une guerre éclaire conduite à la façon de Chaka zulu, ce grand guerrier sud africain du XIXème siècle…

Et au fond de moi-même qui suis partisan de la lutte armée pour libérer ce Continent de toute présence occidentale nuisible, je me disais…il ne faut pas rêver car cette guerre de libération nationale aurait dû avoir lieu dans les années 1960, et en ce 21ème siècle c’est presque trop tard…qui sait avec les générations de demain…

Car c’est pour eux que je me projette pour l’avenir…

Comme suite à cette diffusion les internautes européens se sont bousculés sur le site pour comprendre le culot de cet afro descendant qui met en scène sa propre vision du Continent africain …

Et parmi les nombreuses observations, une à retenu mon attention que je me fais un devoir d’en communiquer la synthèse…

… Cher Monsieur Lebrun, c’est bien ce que vous dites, mais avec qui allez vous mener cette extraordinaire aventure, pas avec ces gens que nous connaissons, accrochés les uns les autres à leurs territoires octroyés comme vous dites à juste titre, dont ils ignorent totalement l’Histoire

D’ailleurs s’agissant du Continent, égal à 3 fois l’Europe, avec des richesses pillées depuis des siècles, son évocation pour l’immense majorité des Africains revient à faire état de la Théorie de Galilée au 16 eme siècle selon laquelle la terre est ronde et tourne autour du soleil, condamnée à l’époque par le Vatican…alors je vous souhaite bien du plaisir…

Une appréciation pleine de vérité et de bon sens, sauf que l’honorable internaute a semblet-il méconnu que nous étions dans le domaine du virtuel..

Mais peu importe, car depuis des années, participant à moultes conférences symposiums et autres concernant l’Afrique, à chaque fois j’ai posé la question de son unité, on eut cru pour les participants que "j’atterissais en provenance de la Planète Mars"…

Et finalement j’accorde très peu de crédit aux discours de la diaspora actuelle en Europe.

Pourtant je suis dans le même bateau, donc il faut avancer, et l’année 2017 est une excellente occasion pour les uns et les autres de revisiter l’HISTOIRE de l’Afrique avec les commémorations de grands disparus que sont…/

--Modibo Keita, Mali…16 Mai 1977

--Thomas Sankara… Burkina Faso…15 Octobre 1987

--Ernesto Guevara…Argentine…9 Octobre 1967

Je suis convaincu que la connaissance du Passé permettrait aux africains de ne pas commettre bien des erreurs dans leurs appréciations des faits et propos de ce monde contemporains…

Je le dis et le confirme que Frantz Fanon et Césaire Aimé, en leur temps ont fait le job, et de mon côté j’ai mouillé le maillot pour faire bouger les lignes…

Et pour compléter ma croisade pédagogique, je vous invite à visiter les pages d’AFCAM dans la rubrique « Haut Comité » qui vous présenteront une synthèse portant sur la géographie, la population et l’Histoire de tous les pays africains, du niveau des élèves en terminal des lycées…

En fait, mon rêve aurait été de conduire un bataillon au combat en terre africaine, dans une vaste révolution qui ne sert pas le chocolat aux lâches et traites, mais avec des fortes probabilités de tomber à la tête de mes hommes, c'est la vie...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires