MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Habib Bourguiba 1903-2000

 

Considéré comme le fondateur de la Tunisie moderne, Habib Bourguiba est né Monastir  Tunisie le 3 Aout 1903, dans une famille de condition modeste, et après avoir obtenu les diplômes des enseignement s primaires et secondaires à Tunis.

 Il terminera des études juridiques à Paris , France, en obtenant en 1927, une licence en droit, et le diplôme supérieur d’études politiques.

 De retour en Tunisie précisément en 1927, il exerce la profession d’avocat, et participe à la rédaction de nombreux articles dans la presse nationaliste disponible à l’époque.

A la suite du Congrès du Parti Destour, dont il est adhérent depuis 1920, tenu en Mai 1933, il accède à la Commission Exécutive de ce Mouvement, dont il démissionnera en 1933, en fondant par la suite avec quelques compagnons, le Néo-Destour où il sera élu Président.

 Dans les années 1930, la répression coloniale, fait rage en Tunisie, et Bourguiba est assigné à résidence à Kébili.

 La résistance tunisienne se poursuivit sous diverses formes jusqu’ à la libération des leaders politiques, dont Bourguiba, en 1936 consécutive à l’accession au pouvoir en France, du Front populaire.

En 1938, à la suite d’évènements sanglants en Tunisie, Bourguiba est transféré et emprisonné en France , en 1940 le régime de Vichy le livrera à Rome à la demande du dictateur Mussolini, mais il refusera toutes collaboration avec les forces fascistes de l’Axe.

Libéré par les Allemands en 1944, Bourguiba entreprit une vaste tournée dans les pays arabes et aux Etats-Unis afin de faire connaître la cause de la Tunisie, et son droit à l’indépendance.

Après de multiples péripéties cette indépendance tunisienne fut acquise le 20 Mars 1956, le 27 Juillet 1957, était proclamé le régime républicain, et Bourguiba devenait Président de la République.

Après une longue présidence à l’occasion de laquelle. Bourguiba modernisa la Tunisie, par destitution, il était retiré de la scène politique le 7 Novembre 1987, et décéda le 6 Avril 2000.

Avec cette disparition, la Tunisie, le monde arabe, l’Afrique et le Monde Noir en général perdaient un combattant qui a su donner une grande dimension à la lutte pour la liberté et le sens de l’indépendance nationale avec le temps.

Justin Catayé

Informations supplémentaires