Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

La situation de la SYRIE

 

Au regard de la guerre civile en Syrie, nous avons réunies toutes les contradictions de l’Occident dans sa hâte d’occuper tous les foyers de crise en vue de pérenniser sa domination sur la Planète..

En effet alors même que l’expédition libyenne s’est soldée par un échec au regard des objectifs affichés par le Conseil de Sécurité, nous avons en Syrie un foyer de guerre civile attisée par des factions rivales, dont pour l’une il s’agit de mettre fin au pouvoir central de Damas.

Il est évident que sur le terrain l’opposition en cause n’a pas les moyens de ses ambitions, et elle lance comme stratégie de secours une nouvelle opération « Benghazi » sous couvert de démocratie en péril, qui a tourné au fiasco en Libye.

Cet appel semble avoir été être entendu, et dès le 4 Février 2012 le Conseil de sécurité de l’ONU, adopte une résolution - appelant à mettre fin à la répression en Syrie -

Après analyse on relève que le Conseil a agit dans une parfaite méconnaissance des cavillations et de l’Histoire des peuples musulmans qui depuis des siècles sont divisés en des branches rivales, les sunnites majoritaires sur l’ensemble des territoires dits arabes et les chiites minoritaires qui occupent cependant des bastions fortes au Moyen orient notamment en Iran..

Et donc dans cette guerre civile syrienne qui réunit toutes les conditions de lutte de clans, l’intervention de l’Occident n’était justifiée ni de près ni de loin, et l’évolution de la situation sur le terrain apporte la preuve qu’elle a été prise dans son propre piège en soutenant l’opposition au Gouvernement de Monsieur Bachar Al-Assad, à qui du reste on demandait de céder le pouvoir suivant une requête de certains membres de la Ligue arabe (sunnite)

Seulement il est heureux que la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine aient opposé un véto ferme à la résolution du 4 Février 2012 tirant les leçons des conséquences désastreuses de leur abstention dans le conflit libyen.

Les Etats chinois et russes n’avaient pas de relations particulières avec le Gouvernement syrien du moment, mais ils ont préféré mettre un coup d’arrêt aux prétentions impérialistes de l’Occident avec son bras droit guerrier l’OTAN, au risque de rallumer le spectre de la guerre froide, qui du reste n’a jamais mis objectivement la paix de la Planète encause, l’équilibre de la terreur étant le meilleur garant…

Mais déjà une coalition s’était mise en position de combat, dont l’une poussée par ce gourou sauveur de causes sélectives.

Cependant ayant senti à temps l’imbroglio de la crise syrienne l’Administration américaine sous la conduite du Président Barack Obama a choisi de se retirer de cette coalition, ce dont je m’en réjouis.

Un retrait qui a suscité les critiques les plus sévères et non fondées des médias de ce côté de l’Atlantique, il fallait s’y attendre…

Car il eut été inimaginable, d'escompter un affrontement apocalyptique, américains/russe-chinois, sur une telle prblématique, somme toute mineure, cmparée à d'autres situations planétaires de crise...

En attendant la guerre civile en Syrie n'a pas cessé, et a même pris un nouveau visage, qui semble indiquer que les ennemis d'hier seraient devenus des alliés inattendus pour affronter un nouveau conflit venu d'ailleurs...

Léonce Lebrun

Le conflit israëlo- palestinien

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy