MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Nigeria

 

 

Géographie

 
D’une superficie de 923768 km², le Nigeria est situé sur le golfe de Guinée. Sa capitale est Abuja Au Sud s’étend une large plaine littorale, bordée de mangrove, qui s’élève progressivement vers le centre et le nord du pays.
 C’est alors le domaine des plateaux cristallins dominés par les montagnes du plateau de Jos, au centre, et les monts Alantika et Shebshi, à l’est.

Le trait le plus marquant du relief est la double dépression en forme de Y que forment le fleuve Niger et son affluent le Bénoué, qui donne au pays son unité géographique. Le climat est de type tropical humide.

Situé au bord du golfe de Guinée, le Nigeria possède 4 047 km de frontières terrestres, et 853 km de littoral. Il est bordé à l'ouest par le Bénin ,773 km,, à l'est par le Cameroun ,1 690 km, au nord par le Niger ,1 497 km, et par le Tchad au nord-est ,84 km.

 

Le pays se divise en une moitié sud au climat équatorial où se situe la majorité des villes importantes, une partie centrale composée de régions de savane et de plateaux.

 

Une partie est où l'on trouve le point culminant, le mont Chappal Waddi ,2 419 m, et une partie nord au climat aride puisqu'on se trouve dans le Sahel, en bordure du désert du Sahara.

 

Le sous- sol est riche en ressources naturelles parmi lesquelles le pétrole et le gaz constituent la principale source de revenu du pays.

 

Le pays est le premier producteur d'or noir d'Afrique. Le Nigeria produit également un certain nombre de métaux ,étain, fer, plomb, zin ainsi que du charbon.

 

Le Nigéria est traversé par deux grands fleuves, le Niger à l’ouest et son affluent le Bénoué à l’est. Le delta du Niger occupe une surface de 24 000 km2 s’ouvrant sur le golfe de Guinée.

 

La côte est parcourue de lagunes et de mangroves. Plus au nord, on rencontre une zone de savane humide et une de savane sèche.

 

À l’est, le haut plateau du Bauchi, dont l’altitude peut atteindre 2 010 mètres, est la seule région du pays dont le climat est tempéré. Près de la frontière camerounaise, le Chappal Waddi culmine à 2 419 mètres.

 

Ressources naturelles , pétrole, étain, coltan, minerai de fer, charbon, grès, plomb, zinc, gaz naturel, énergie hydraulique.

 

Le Nigeria est divisé en deux zones climatiques/

 

Le Sud connaît un climat tropical humide avec une saison des pluies d’avril à octobre ,le taux d’humidité relative étant supérieur à 85 % toute l’année. L’écart entre les températures diurnes et nocturnes est faible.

 

Au Nord, le climat est désertique, avec de plus grands écarts de température ,jusqu’à 50 °C en été, pour des écarts entre le jour et la nuit qui peuvent aller jusqu’à 20°,et des précipitations plus rares. L’harmattan souffle en hiver.

 

Les conditions climatiques difficiles que connaît le Nord du pays y limitent le développement urbain et la plus grande partie de la population est concentrée au Sud.


Population 

Si le pays en compte quelque 300, quatre ethnies principales composent les 2/3 de la population , Haoussas, Peuls, Yorubas et Ibos.

Pratiqué par environ 45 % des Nigérians, l’islam est la première religion du pays, devant le christianisme , 35 % .

L’urbanisation s’accélère, mais 57 % de la population vit encore dans les zones rurales. L’indice de fécondité est de 5,2 enfants par femme.

Région la plus peuplée, le Sud regroupe les villes les plus importantes et les plus industrielles du pays, Lagos, Ibadan, Port Harcourt. Kano est la grande ville-marché du Nord. Abuja, la nouvelle capitale du pays, accueille ministères et administrations.

Avec une population estimée à 177 millions d'habitants en 2014, le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique. Il compte pour un sixième de la population du continent sur à peine un trentième de sa surface ,environ 3 .

 

Environ 50 % de la population vit dans des zones urbaines et au moins 24 villes comptent plus de 1 000 000 habitants. La variété de coutumes, langues et traditions des 250 ethnies composant le pays lui confère une riche diversité.

 

Selon une étude des Nations unies de 2012, la population du Nigeria devrait atteindre 440 millions d'habitants en 2050 se positionnant ainsi comme le troisième pays le plus peuplé au monde après l'Inde et la Chine. En 2100, la population du Nigeria pourrait atteindre 914 millions d'habitants

 

En 2013, les étrangers qui ne sont pas issus du continent africain sont surtout des Chinois, avec environ 14 000 membres, suivis par les Indiens, avec 10 500 membres. Les Asiatiques travaillent surtout dans les travaux publics, la coopération ou le commerce.

 

Il n'y a pas de statistiques pour les Européens et les Américains, , qui ne sont pas trop visibles à cause de la violence et des enlèvements. Aussi, lesoccidentaux qui travaillent au Nigeria bougent beaucoup, et ils ont souvent des contrats de 3 mois ou 6 mois, qui souvent ne sont pas renouvelés.

 

Établir des statistiques pour le gouvernement nigérian pour chiffrer le nombre des occidentaux est donc difficile. Ils se trouvent surtout dans le sud, à Lagos, Port-Harcourt, et travaillent surtout dans le secteur des hydrocarbures ou du commerce ,ex agro-alimentaire.

 

Certains travaillent par contrats sur les plateformes pétrolières, en pleine mer, et vont rarement sur le continent. Les occidentaux qui ont des fonctions importantes sont souvent accompagnés de gardes du corps de compagnies privées.

 

Les occidentaux sont surtout des Britanniques ou des citoyens des États-Unis, mais il y a aussi des Allemands, des Français, des Italiens et d'autres nationalités.

 

Les occidentaux qui vivent au Nigeria depuis plus de 5 ans ne constituent qu'un faible pourcentage du total des personnes installées au Nigeria.

 

Les deux principales religions sont le christianisme et l'islam réparties à part presque égales de la population totale.

 

Le Nord du pays est à majorité musulmane tandis que le Sud est à majorité chrétienne. L'islam nigérian est majoritairement de théologie ash'arite, de jurisprudence malikite et de spiritualité soufie tijani.

 

Les chrétiens nigérians sont pour les trois- quarts protestants/évangéliques et pour un quart catholiques.

 

Le Nord du pays est principalement peuplé d'Haoussas, qui sont majoritairement de confession musulmane. Les autres grands groupes ethniques de cette partie du pays sont les Nupe, Tiv, et les Kanuri.

 

Les Yorubas sont l'ethnie dominante du Sud du pays, ils sont musulmans pour un peu plus de la moitié chrétiens pour environ 30 à 40%, le reste suivant généralement une religion ancestrale. Enfin le Sud-Est du pays est dominé par les Igbos majoritairement chrétiens.

 

Le nombre de langues actuellement estimé au Nigeria est de 521. Ce nombre comprend 510 langues vivantes, deux langues secondes, cent langues maternelles et neuf langues éteintes. Dans certaines régions du Nigeria, les groupes ethniques parlent plus d'une langue.

 

La langue officielle du Nigeria, l'anglais, a été choisie pour faciliter l'unité culturelle et linguistique du pays. Ce choix était lié au fait qu'une partie de la population nigériane parlait anglais à la suite de la colonisation britannique qui a pris fin en 1960.

 

Les principales langues parlées au Nigéria représentent les trois grandes familles de langues africaines. La majorité sont des langues nigéro-congolaises, comme le yoruba et l'igbo.

 

La langue haoussa est afro-asiatique. Le kanuri, parlé dans le nord-est, principalement dans l'État de Borno, est une langue de la famille nilo- saharienne.

 

Même si la plupart des groupes ethniques préfèrent communiquer dans leur propre langue, l'anglais, langue officielle, est largement utilisé pour les transactions d'études commerciales et à des fins officielles.

 

L'anglais comme première langue, cependant, demeure une chasse gardée d'une petite minorité de l'élite urbaine du pays, et il n'est pas parlé du tout dans certaines zones rurales.

 

Avec la majorité de population du Nigeria dans les zones rurales, les grandes langues de communication dans le pays restent des langues autochtones.

 

Certains peuples, notamment les Yoruba et les Igbos, ont dérivé des langages standardisées à partir d'un certain nombre de dialectes différents et qui sont largement parlées par ces groupes ethniques.

 

Le pidgin nigérian, souvent appelé simplement, pidgin, broken English ou pidgin English, est aussi une lingua franca populaire, avec plus ou moins d'influences régionales sur le dialecte et l'argot.

 

Il est largement parlé dans les régions du delta du Niger, principalement dans celles Warri, Sapele, Port Harcourt, Agenebode, EWU, et Benin City.

 

L'article 55 de la constitution indique , Les affaires du pays sont conduites en anglais ainsi qu’en haoussa, en igbo et en yoruba lorsque des mesures appropriées auront été prises à cet effet.

 

Le Nigeria qui est un État anglophone se trouve enclavé entre des pays francophones , le Bénin, le Niger, le Tchad et le Cameroun ,bilingue.

 

C'est donc vers la fin des années 1990 et le début des années 2000 qu'il a été fait état de la volonté du gouvernement fédéral nigérian de franciser le pays.

 

En envisageant un enseignement obligatoire du français comme langue vivante. Ce projet a été freiné, à la suite d'un nouveau rapprochement du Nigeria avec les Etats Unis.

Histoire 

À partir du XIIe siècle, des royaumes musulmans jouent un rôle capital dans la vie politique, économique et culturelle du pays.

L’arrivée des Portugais date de 1452. Les Anglais les supplantent rapidement et organisent un important commerce d’esclaves. Possession britannique depuis 1861, le Nigeria devient un protectorat en 1885.

En 1914, il intègre le domaine colonial britannique. Les revendications nationalistes commencent à se manifester après la Seconde Guerre mondiale. L’indépendance est promulguée en 1960.

En 1963, la fédération du Nigeria, qui regroupe les peuples Haoussas, Yoroubas et Ibos, approuve une constitution républicaine. Mais une série d’intrigues et de coups d’état militaires accroît l’impopularité des Ibos.

En 1967, la région Ibo déclare son indépendance et crée le Biafra. Des dictateurs se succèdent à la tête du Nigeria.

Depuis 1996, toutefois, le pouvoir militaire cède du terrain et des partis politiques d’opposition sont désormais reconnus officiellement.

En 1999, les premières élections démocratiques depuis 16 ans sont gagnées par Olusegun Obasanjo, qui est réélu lors des turbulentes élections de 2003.

En 2007 des élections une nouvelle fois agitées amènent au pouvoir le successeur désigné d'Olusegun Obasanjo , Umaru Yar'Adua.

 Le Nigeria est une République fédérale d'après la Constitution datant de mai 1999.

 

L'actuel président, à la fois chef de l'État et chef du gouvernement, est Goodluck Jonathan investi lors du décès d'Umaru Yar'Adua le 5 mai 2010. Il est membre du Parti démocratique populaire.

Ouganda

Informations supplémentaires