Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Vivre libre ou mourir

 

 

Louis Delgrès naît en Martinique le 2 août 1766, fils du receveur roi et directeur des domaines du roi à Tobago et d'Elisabeth Morin une mulâtresse.


Dès l'âge de 17 ans il entre dans l'armée plus précisément dans les milices qui étaient réservées aux hommes d’origine africaine, libres ou esclaves.

En 1793, il accède au grade de capitaine.

 Lors de la prise de la Martinique par les anglais, il est fait prisonnier et déporté en Angleterre en 1794.rapatrié en Bretagne il fait partie de la formation des bataillons de la Caraïbe et reçoit le titre de lieutenant. Ensuite il participe au siège de l'île de st Vincent où il est de nouveau prisonnier des anglais.

Libéré peu de temps après il est nommé chef de bataillon le 1er octobre 1799 et s'embarque pour la Guadeloupe.il deviendra l'aide de camp de lacrosse, capitaine général Lacrosse plus exactement qui sera gouverneur de Guadeloupe.

 Très vite celui ci heurte par sa politique commerciale et son attitude humiliante envers les esclaves africains. Il se voit éloigné du pouvoir et est expulsé de l’île.

Après ces évènements un gouvernement provisoire de la Guadeloupe est mis en place et présidé par un officier mulâtre Magloire Pélage ancien esclave originaire de la Martinique.

En 1802 Delgrès est promu au grade de colonel par Pelage et est placé en tête de l'arrondissement de Basse Terre cette année au mois de mai le général Richepance arrive en Guadeloupe.

 Il est chargé par Napoléon de rétablir l’Esclavage, il commence par mettre aux fers, les soldats à Pointe à Pitre .Si les soldats caribéens comme Pelage restent tout de même fidèle à une « Mère Patrie » , malgré ces nouvelles dispositions Delgrès lui ne peut supporter cet humiliant retour en arrière; ainsi à Basse Terre, le 10 mai 1802 il proclame…



…La résistance à l'oppression est un droit naturel. la divinité même ne peut être offensée que nous défendions notre cause et toi postérité, accorde une larme à nos malheurs et nous mourrons satisfaits.



Autour de lui la résistance se met en place des militaires puis des civils le rejoignent pour défendre leur liberté. Parmi ses compagnons de la révolte on peut citer Joseph Ignace, la mulâtresse Solitude qui connaîtront eux aussi un destin aussi tragique qu'héroïque.

 Après une dizaine de jours de combats acharnés les résistants quittent le Fort saint Charles de Basse terre. Une partie est dirigée par Ignace ce capitaine de l'armée coloniale qui avait rejoint Delgrès au tout début, s’achemine vers Pointe à Pitre.

 Malheureusement Ignace subit les assauts des troupes de Pelage au Fort de Bainbridge. Il préférera se suicider plutôt que de se livrer. Ses compagnons seront tués.

 Solitude sera pendue dès la naissance de son enfant, Delgrès monte sur les hauteurs de Matouba, le 28 mai 1802 au moment du dernier assaut des troupes de Richepance, Delgrès et ses compagnons se suicident en faisant sauter dans l'habitation des barils de poudre.



Parole de Delgrès , on en veut à notre liberté, mes amis, sachons la défendre en gens de cœur préférons la mort à l'Esclavage.


Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy