MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste du républicain à l’islamiste radicalisé du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien méprisant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, depuis le début du XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernrmrnts successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789…

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute…

La construction du concept de Racisme

 

La réduction d'un être humain à l'état  d'outil animé  selon la définition d'Aristote de l'esclave, n'a jamais été de soi.

La littérature qui décrit les esclaves comme des êtres incultes, incapables, sauvages, voleurs, débauchés, dangereux,  est fort abondante tant dans l'antiquité que dans la période moderne.

Elle n'avait qu'un seul but, celui de justifier l'inqualifiable commerce, de donner des fondements moraux à  l'institution particulière  selon l'euphémisme utilisé dans les Etats sudistes pour désigner l'Esclavage.

Aux U.S.A., les esclavagistes iront plus loin que la calomnie, ils construiront un véritable système philosophique du racisme dont l'élaboration prendra appui sur la Bible ,malédiction de Cham par Noé dans le livre de la genèse.

Sur une vision apocalyptique de l'Afrique, sauvage et cannibale, et sur la recherche frénétique dans une science biologique balbutiante des différences de nature entre européens et nègres en vue d'établir une altérité irréductible des nègres.

L'idéologie raciste américaine peut se résumer ainsi --Philippe Paraire-- -- Les Nègres américains-- 
 Il existe à l'intérieur de la race humaine des différences de nature , ces distinctions physiques, intellectuelles et de tempérament ont un caractère irréductible, précisément parce qu'elles sont de nature biologique.

Elles sont le produit d'une adaptation inégalement réussie au milieu. L'infériorité des nègres constitue l'une de ces différences

- Pour des raisons de préservation des qualités biologiques acquises par les races supérieures, le métissage est à proscrire.

Il est nocif biologiquement et totalement improductif , le produit du métissage est un être dégradé plus marqué par l'élément inférieur du mélange, comme le prouve la domination des caractères ethniques négroïdes qui l'emportent sur le caractère européen.

- L'avenir des Nègres est donc la subordination et l'exclusion de la communauté raciale européenne, qui doit préserver son homogénéité.

Cette idéologie raciste justifiera l'Esclavage puis le système ségrégationniste américain qui durera un siècle et s'achèvera par la victoire du mouvement des droits civiques et la promulgation en 1964-1965 du Civic Right Act impulsé par le président Lyndon Johnson.

Cette loi exclut définitivement toutes les discriminations de caractère racial.

Mais cette idéologie en phase avec la constitution d'empires coloniaux par les puissances européennes, s'étendra à bien d'autres pays ,Afrique du Sud, Allemagne hitlérienne,  et n'est pas complètement morte.

Elle réapparaît encore aujourd'hui dans des discours d'hommes politiques, y compris en France.

Les révoltes dans la Caraïbe

Informations supplémentaires