MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Les effets de la Traite

 

1. Les répercussions démographiques de la traite

Certains démographes estiment que la traite a joué un rôle positif en évitant à l'Afrique une explosion démographique.

En revanche, d'autres considèrent qu'elle est à l'origine du sous peuplement relatif de l'Afrique et des disparités de densité qui peuvent être constatées sur le territoire.

2. L'impact de la traite sur les structures politiques, économiques et sociales de l'Afrique

Nul ne conteste aujourd'hui que la traite est à l'origine du retard économique de l'Afrique Subsaharienne car les Africains pour la plupart des jeunes valides transportés en tant qu'esclaves hors de l'Afriqueauraient pu être des producteurs et des consommateurs.

Avant le XVe siècle, il semblerait qu'il existait un développement propre à l'Afrique. La croissance effrénée de la main d'œuvre africaine due à l'avènement de la Traite a mis un frein à ce développement.

C'est une des raisons de l'effacement des pays africains lors de l'expansion capitaliste européenne.

La Traite a permis à certaines sociétés marchandes d'Afrique de se contenter d'échanger des hommes contre des marchandises importées en leur offrant ainsi une solution de facilité.

Ce qui a sans aucun doute affaibli la capacité d'innover et de produire des Africains et à un moment ou la main d'œuvre disponible pour l'agriculture et la production de biens manufacturés était réduite à l'Esclavage.

La Traite a permis l'émergence d'une nouvelle classe marchande qui s'est opposée aux pouvoirs politiques lorsque ceux-ci s'opposaient à la Traite.

Ce qui fait que l'augmentation de l'insécurité conjuguée à un développement des tensions interethniques a plutôt entraîné une logique de survie chez les Africains.

Les pouvoirs traditionnels organisés par exemple, au Songhay se sont trouvés confrontés sous des formes diverses à la pression de la demande d'esclaves.

Ils ont tous été touchés dans leur stabilité par cette pression , soit ayant subi des défaites, soit étant devenus des collaborateurs forcés des trafiquants.

En bref, la Traite a eu un effet dévastateur sur les pouvoirs africains les plus anciens. En revanche, de nouvelles formes de pouvoir sont nées plus ou moins directement de la Traite.

Ces bouleversements ont été suivis par une augmentation des tensions sociales, par un renfoncement de la servitude et par une modification des anciennes procédures d'intégration sociale ,des dominations ayant fondé leur pouvoir et leur richesse sur l'exploitation de la vente des esclaves.

A l'intérieur du Continent

Informations supplémentaires