Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

 Le Communautarisme (suite et fin)

 

Antisémitisme, communautarisme, terrorisme

… mais pour qui sonne le glas , car avec un tel palmarès  d’ ennemis intérieurs…

…comment des politiciens soutenus par des médias affidés peuvent-il  appeler à vivre ensemble avec de telles contradictions…

…qui tout compte fait est un cri de désespoir, face à une catastrophe imminente qui conduit le pays au mur…

 

… car, las d’appeler au loup absent, le jour où il sera là, il n’y aura personne...

 

…et à bien observer on relève que parmi les 193 Nations membres de l’Organisation des Nations Unies la France  réunit pour son compte, le plus de désagréments…

 

Et avant de discourir les politiciens devraient se remémorer l’Histoire de ce pays qui réunit sur son nom de tant de « satisfécits »…

 

Patrie des droits de l’Homme, liberté égalité fraternité, hérité de la colère du peuple en 1789, autant de triomphes sociétales qui peuvent indisposer les autres Nations de la Planète sensées de ne pas avoir autant de Qualités…

 

… et nous voilà remontant cette Histoire  limitée à partir de 1870…

 

1870 en effet c’est la déroute face aux forces prussiennes qui s’en vont comme prise de guerre avec les régions de l’Alsace et la Lorraine, curieux, il n y a pas d’alliées de secours

 

1914 la jeunesse française est toute excitée, veut en découdre avec l’Allemagne, la chasse est menée contre les pacifistes, Jean Jaurès est assassiné, son assassin acquitté sa famille doit solder en totalitér lres frais de justice

 

… mais avec les Alliées, la France s’en sort en 1918, et torpille les résultats de la Conférence de  Versailles en 1919, avec ses excès en ouvrant les soupapes de revanche de la montée du National Socialisme en Allemagne…

 

…les cérémonies du centenaire  de 2019 étaient injustifiées, ne rendant compte de la réalité historique de 1914- 1918

 

…car en 1940 c’est la déferlante allemande avec les forces armées du 3è Reich qui occupent le pays jusqu’en Avril  1945

 

et c’est à nouveau les Alliées qui sauvent la France

 

…  ne retenant pas la leçon en se lançant dans des guerres de décolonisation contre des peuples indochinois et algériens qui revendiquent à juste titre leur LIBERTE

 

Et donc ce résumé de l’Histoire n’est pas brillante et devrait conduire les dirigeants vers plus d'humilité dans leurs rapports avec les autres peuples et Nations...

 

...or c'est l'arrogance, la prétention, et le donneur universel de leçons qui prévalent...

 

car la France a occupé des territoires, colonisé et assimilé des populations

 

… et sa croisade insensée  livrée contre la présence de ces personnes sur son territoire sous le couvert de communautarisme...

 

...relève de l’intolérance, d'incohérence politique dans la désignation des ennemis de cette République monarchique et de la discrimination raciale.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

L'Afrique Australe

 

La tradition orale et l'archéologie ne permettent pas de se faire une idée précise du peuplement de l'Afrique australe au Ier millénaire, des migrations, de l'absorption ou de la scission des peuples.

En Afrique australe, les Karangas, des immigrants bantous, furent les ancêtres des Shonas de l'actuel Zimbabwe. Les Karangas semblent être les édificateurs des étonnantes structures de pierres qui couvrent la région. Le royaume de Monomotapa succéda à ce premier royaume du Zimbabwe qui, au Moyen Âge, exportait son minerai de fer et de cuivre jusqu'aux Indes par le port de Sofala, près de l'embouchure du Zambèze.

Sa prospérité reposait également sur l'exploitation de ses mines d'or. À son apogée, au XVe siècle, la sphère d'influence du Zimbabwe s'étendait du fleuve Zambèze au Kalahari, à l'océan Indien et au fleuve Limpopo.


À l'aube du XIXe siècle, les peuples de langue bantoue avaient repoussé vers le désert ou assimilé leurs prédécesseurs bochimans dans le sud de
l'Afrique.

Au début du XIXe siècle, les pressions démographiques et la famine entraînèrent une succession de guerres et des mouvements migratoires importants, le Mfecane (bouleversement)

Vers 1816, Chaka, le chef d'un clan des Ngounis, entreprit d'éliminer le système de clan et de le fondre en un seul peuple, ama zoulou (ceux du cie), en forçant les clans annexés et les prisonniers ennemis à changer de nom et à adopter une langue unique.

Fuyant devant les Zoulous, les tribus vaincues écrasèrent ou repoussèrent les peuples plus éloignés. Les Ndwandwes, dirigés par Sobhuza, fondèrent le royaume de Swazi (1820).

Les Ngounis formèrent cinq royaumes et effectuèrent de nombreuses incursions militaires entre le lac Victoria et le Zambèze (1848). Soshangane émigra vers le sud du Mozambique et fonda l'État de Gaza vers 1830.

Dans le Nord, les Kololos se heurtèrent aux Lozis pour la domination de la région. Les Ndébélés émigrèrent vers l'est (1824-1834) puis vers le nord (1837) jusque dans l'actuel Zimbabwe, où ils fondèrent le Matabélé.

Le Maghreb

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy