Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Canada

 

 

 

Géographie

 

La géographie du Canada est vaste et diversifiée. Occupant la plus grande partie de la portion nordique du continent nord-américain, précisément 41 %, le Canada occupe le deuxième rang mondial pour la superficie totale, après la Russie.

 

Le Canada couvre un immense territoire entre l'océan Pacifique, à l'ouest, et l'océan Atlantique, à l'est ,d'où la devise du pays D'un océan à l'autre , avec les États-Unis au sud et au nord-ouest ,Alaska, et l'océan Arctique au nord ,le Groenland est au nord-est.

 

Au large de la côte sud de Terre-Neuve se trouve Saint-Pierre-et-Miquelon, une collectivité d'outre-mer française. Depuis 1925, le Canada revendique la région de l'Arctique entre les longitudes 60°O et 141°O jusqu'au pôle Nord , toutefois, ces revendications ne sont pas universellement reconnues.

 

Couvrant un territoire de 9 984 670 km2 ,terre , 9 093 507 km2 , eau , 891 163 km2, la superficie du Canada est un peu moins des trois-cinquièmes de celle de la Russie , le Canada est moins de 1,3 fois plus grand que l'Australie, quoiqu'un peu plus petit que l'Europe et plus de 40,9 fois plus grand que le Royaume-Uni.

 

En superficie totale, le Canada est un peu plus grand que les États-Unis ou la Chine ; toutefois, le Canada est un peu plus petit que ces deux pays si l'on considère la superficie terrestre ,la Chine couvre 9 596 960 km2 et les États- Unis, 9 161 923 km2, se plaçant quatrième.

 

La communauté habitée la plus au nord au Canada ,et au monde, est la station des Forces canadiennes Alert ,juste au nord de Alert, au Nunavut, à l'extrémité nord de l'Île d'Ellesmere , latitude 82,5°N , à seulement 834 kilomètres du pôle Nord.

 

Le pôle magnétique Nord se trouve à l'intérieur des frontières canadiennes , toutefois, des observations récentes indiquent qu'il se déplace vers la Sibéri

Population

Le Canada est un pays d’immigrants européens, venus conquérir le territoire occupé par une population autochtone d’Inuits ,  Eskimos venus d’Asie vers le VIe millénaire, et d’Indiens. Les Inuits représentent 0,5 % de la population, les Amérindiens 1,5 %.

La majorité de la population , 95 %, d’origine européenne , Français, Anglais, est le fruit de plusieurs vagues de colonisation.

 Aujourd’hui, la majorité de la population canadienne est anglophone, les francophones représentant 25 % de la population. Le Canada compte également des communautés allemandes, italiennes, ukrainiennes et asiatiques.

L’anglais et le français sont les deux langues officielles. Le catholicisme et le protestantisme dominent très largement. 90 % de la population vit dans le sud-est du pays.

 Le reste du pays est quasiment inhabité, le grand Nord est presque désert, en raison des conditions climatiques.

La population se renouvelle au rythme de 1,1 % par an. L’indice de fécondité est de 1,6 enfant par femme. 76,7 % de la population vit dans les villes.

Toronto accueille bon nombre d’industries et de commerces. Montréal est le principal centre industriel et culturel du Canada oriental. Vancouver est une ville industrielle, mais également un grand port sur le Pacifique. Enfin  Ottawa-Hull est un centre administratif et culturel.

Histoire

La découverte officielle de l’actuel Canada date de 1497.Jean Cabotaborde les côtes orientales de cette terre qu’il baptise Terre-Neuve. Puis, en 1524,Giovianni Da Verrazanomandaté par la France, longe le nord-est des côtes et donne à ces terres le nom de Nouvelle-France.

En 1534, le navigateurJacques Cartiermissionné par François 1er, prend possession du pays au nom de la France. 50 ans plus tard, les Anglais s’installent à Terre-Neuve, qui devient possession britannique.

La colonisation française ne démarre qu’au début du XVIIe siècle. En 1663, le Canada devient une province française administrée par un gouverneur. Mais les colons français doivent faire face à de nombreux problèmes , l’hostilité des Iroquois et les velléités expansionnistes de la colonie britannique.

La fin du XVIIe siècle est d’ailleurs marquée par une guerre entre les deux colonies. Au terme de ce conflit, la colonie française sera fortement réduite, l’Acadie, Terre-Neuve et les territoires de la baie d’Hudson tombent dans le giron de la Couronne britannique.

La fin du XVIIIe siècle est marquée par la création d’une nouvelle colonie pour accueillir les immigrants américains au sud du pays, Nouveau-Brunswick et par la division du Québec en 2 provinces.

Le Haut-Canada actuel Ontario, qui adopte les institutions britanniques, et le Bas- Canada , actuel Québec, peuplé de colons français, qui reste catholique et conserve la plupart des institutions françaises. Le Bas-Canada est très rapidement un foyer de tensions.

Au XIXe siècle, les francophones revendiquent leur indépendance. Leur tentative de rébellion, en 1837, rapidement matée par l’armée britannique, aboutit à la réunification des 2 provinces.

 En 1840, en effet, le Haut et le Bas-Canada constituent la nouvelle province du Canada-Uni. La création de la Confédération canadienne date de 1867.

Après la Première Guerre mondiale, le pays devient une véritable puissance économique et noue des liens commerciaux étroits avec les Etats-Unis Le Canada accède à l’indépendance en 1931.

 Mais le pays est confronté à la difficile coexistence des 2 communautés linguistiques, anglophone et francophone.

La province  du Québec défend avec vigueur son héritage français, face à l’arrivée d’immigrants qui choisissent d’apprendre uniquement l’anglais.

 En 1980, Truedeau arrive au pouvoir et modifie les lois constitutionnelles du Canada, sans l’accord du Parlement de Londres. C’est ce qu’on appelle le rapatriement de la Constitution.

La ratification officielle de ce projet par la Grande-Bretagne, en 1982, consacre l’indépendance totale du Canada, dont Elisabeth II reste toutefois la souveraine, puisque ce pays fait partie du Commonwealth.

Mais le Québec rejette la constitution amendée par Trudeau, considérant qu’elle ne prévoit pas de statut spécifique pour la province. La récession économique mondiale des années 1990 affecte un pays déjà affaibli par de nombreuses tensions internes.

En 1995, Jean Chrétien leader du Parti libéral dépose un projet de loi reconnaissant le Québec comme une société distincte.

 La souveraineté est rejetée par référendum par 50,5 % des Québécois. Depuis lors, la question constitutionnelle reste en suspens.

Le Canada est un Etat fédéral. Le pouvoir exécutif est bicéphale. Il est assumé par le souverain britannique, chef de l’Etat, représenté sur place par un gouverneur général et un premier ministre. Un nouveau territoire a vu le jour en 1999 , le Nunavut.

Colombie 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy